4471_4

Édito du 22/10/14 – Tu as peur. C’est normal d’avoir peur.

Ah, Essen, ses halls bondés, sa population internationale, ses auteurs en pagaille, ses éditeurs surbookés de rendez-vous… Une jungle à jeux, assurément ! La semaine a été dominée par ces actus-là, puisqu’une bonne partie de l’équipe cavalait dans la jungle allemande. D’ailleurs, les reportages que l’on vous a présentés ne sont qu’une mince partie des rushes que nous avons obtenus. Comme pour la GenCon, on va sous-titrer ce qui doit l’être et vous proposer tout le contenu, vidéo par vidéo. Les jours à venir s’annoncent sous le signe des jeux ! Si vous l’avez raté… Voyez le périple de Sha-man et Shanouillette ici, et celui de TheGoodTheBadAndTheMeeple et de MissMeeple là. Si vous n’avez pas encore vu les vidéos déjà postése, ou que vous n’êtes pas encore abonnés à notre chaîne youtube, il est temps d’aller voir par là ! En tout cas, on va vous préparer de belles choses pour Noël, je vous le dis !

Les développeurs continuent à travailler, à optimiser le site et à le rendre plus ergonomique. Vous aurez certainement remarqué que deux partenaires, LudikBazar et Ludibay, se sont joints à nous pour Essen. C’est grâce à eux que nous avons pu couvrir le festival aussi bien. Alors on les remercie !

Le truc, c’est que les chefs nous ont rapporté une tour de jeux façon Jenga. C’est tout un pan de jungle allemande qui nous revient dans nos bureaux lyonnais. Une tower of doom qui me fait saliver et qui me terrorise par avance. Vous n’imaginez même pas. J’ai l’impression qu’ils vont me submerger de jeux, m’en faire manger au petit déjeuner, me taper à coup de boîte d’Agricola si je ne lis pas assez vite les règles de la pile.

Malgré nos frasques à Essen, on a joué un peu, et trouvé de belles choses pour tous les types de joueurs. Vous trouverez un article sur le manuel des joueurs de D&D 5e édition ici (et la suite et fin de cette chronique en plusieurs parties sera publiée très prochainement. La nouvelle édition de ce jeu de rôle culte méritait au moins tout ça !), les joueurs de cartes trouveront leur bonheur avec Doomtown Reloaded, et pour les détenteurs de tablette, le portage de Lords of Waterdeep nous a bien séduits. Mais ce n’est pas tout ! On a aussi joué à Homo Sapiens, du lyonnais Catch Up games, un jeu de construction de base sur fond de patchwork/dominos. Et c’est sans compter les manifestations ludiques : nous avons pu discuter avec les personnes à l’origine des Vendanges Ludiques, une convention assez atypique qui gagne à être connue. Enfin, notre correspondant japonais nous parle d’un auteur nippon très prometteur, Kaboheru

Le jeu est partout… et ne s’arrête jamais. Et c’est pour ça qu’on aime ça 🙂

Umberling pour l’équipe Ludovox.

   

Laisser un commentaire