CLANK!… PIF!… WIZZ… MIAOU ! La grande aventure

En à peine quelques années, Clank ! s’est imposé comme un long-seller qui a réussi son pari d’associer la mécanique de deck-building à l’univers des plateaux de Dungeon-Crawler, offrant une immersion incroyable à l’aventure vécue. À tel point qu’il parvient à venir côtoyer dans les sommets de la réussite le père fondateur de la mécanique du deck-building telle qu’elle est utilisée ici, le célèbre Dominion et ses nombreuses extensions. Clank ! prend en effet un peu le même chemin que son aîné, multipliant les suites et proposant pas moins de sept variations au thème principal, au point de perdre quelque peu les joueurs qui ne savent plus si les artefacts se trouvent dans le donjon, l’espace, la jungle, la pyramide, sous l’eau, dans la soie, derrière l’oreille du singe… On sent que le filon n’est pas prêt de s’épuiser ! 

 

 

Clank ! La grande aventure (Ludochrono) est la huitième proposition autour du jeu de base Clank ! (Ludochrono), crée en 2017 par Paul Dennen.  Entre les extensions, les stands alone dans un univers différent et les extensions des stand alone, on a de quoi faire. Dans cette dernière proposition, l’auteur Evan Lorentz, déjà aux commandes de l’extension Clank ! Cyber station 11 (Ludochrono) revient aux bases et nous suggère d’inviter de nouveaux joueurs autour de la table en proposant une mécanique de Réaction qui permet de jouer entre les tours et un départ asymétrique (chaque joueur incarne un personnage aux compétences uniques). L’univers graphique est toujours aux mains de Paul Ramos et son équipe, qui conservent la charte graphique du jeu de base, permettant à cette extension de se fondre parfaitement dans l’univers déjà existant de Clank !.

 

On rafraichit la salle d’attente du donjon

On trouve du nouveau matériel dans cette boite et pas qu’un peu ! 127 cartes s’ajoutent à celles du jeu de base, dont 35 nouvelles cartes donjon et 60 cartes composant le nouveau deck de départ des six personnages disponibles, le reste étant de nouvelles cartes de base permettant de jouer jusqu’à six joueurs.

Certaines d’entre elles proposent l’action Réaction qui se joue durant le tour de l’adversaire. Vous l’aurez peut-être ressenti, une partie de Clank ! à quatre joueurs peut être un peu longuette, le temps entre les tours peut s’étirer si vos adversaires combotent royalement durant leur phase de jeu, alors imaginez une partie avec une paire d’aventuriers en plus !

Non contents de nous proposer de nouvelles cartes pour jouer jusqu’à six, l’auteur a donc pensé à l’entre-deux tours en proposant des cartes Réaction qui se déclenchent pendant la phase d’un adversaire si la condition indiquée sur la carte se produit.

Vous mettez alors cette carte de côté puis piochez une nouvelle pour compléter votre main. La carte écartée revient en main à votre tour et enrichit votre panel d’actions. Voilà un ajout pertinent car il force à regarder ce que font les adversaires et donne la sensation d’être actif tout au long de la partie mais ne diminue pas le temps d’attente pour autant.
Il faudra quand même accepter l’idée qu’une vingtaine de minutes puisse passer entre chacun de vos tours si vous jouez à cinq ou plus. Enfin, selon le hasard du tirage des cartes Donjon, vous pouvez vous trouver avec peu de cartes Réaction disponibles en dehors de celles de votre main de départ et ne pas pouvoir profiter pleinement de ce nouveau pouvoir.

Restez vigilant à ce que trame votre adversaire…

 

Harry Potter et les secrets mineurs

Le marché s’enrichit d’une nouvelle ressource, la Cape d’invisibilité qui vous permet de passer les couloirs infestés de monstres sans être vu et sans recevoir de blessures. Bien utile quand il faut remonter vite alors que l’on commence à avoir une santé bien fragile !

Les secrets mineurs prennent le contrôle avec l’ajout de 18 nouveaux jetons, un apport très appréciable au jeu. Les salles des secrets mineurs offrent dorénavant un jeton À CHAQUE FOIS que l’on y passe. Le joueur concerné pioche alors un jeton au hasard dans une réserve, accumulant des petits bonus utiles pour le reste du périple. C’est assez gratifiant de recevoir régulièrement des récompenses et nous ne ressentons plus la frustration de l’aventurier balourd qui arrive toujours après les autres dans les salles préalablement vidées.
À noter que les jetons majeurs, eux, ne sont pas illimités, restant disponibles pour le premier aventurier qui visite la salle.

 

Un casting éclectique

Enfin, la réelle nouveauté de la grande aventure est l’apport de six plateaux joueurs différents rattachés à un personnage, avec son pion personnifié, ses cartes uniques et ses accessoires intrigants. Chaque personnage propose un pouvoir particulier, créant une asymétrie importante entre les joueurs.

La première, Agnet, fidèle au roi des nains de la montagne, privilégie le pouvoir des Compagnons en leur permettant de rejoindre le dessus de votre deck une fois jouée, plutôt que votre défausse. Il est aussi possible d’effectuer cette action lors de l’acquisition d’une carte Compagnon, en défaussant un de vos quatre jetons Recrutement. Un pouvoir qui s’appréhende dans le temps car le choix pertinent des Compagnons s’avère primordial pour permettre à Agnet de créer un moteur de jeu efficace avec des cartes qui reviennent régulièrement en main. 
– D’allan
, l’aventurier Elfe, est exigeant et ne recherche que certains trésors qu’il appelle ses trouvailles. À chaque fois qu’il en trouve un, il le place sur son plateau et peut profiter du pouvoir associé à l’objet grâce à certaines de ces cartes. Un pouvoir un peu plus long à mettre en place et qui dépend de nos trouvailles, mais qui peut s’avérer très puissant en deuxième partie de jeu.
– Garignar, Orc brutal, mise tout sur la castagne et reçoit des récompenses après chaque torgnole distribuée ; planquez-vous les gobelins ! Il va falloir baser votre stratégie sur les icones Épées pour tuer des monstres afin de débloquer les pouvoir de Garignar. N’omettez pas de prendre quelque cartes déplacement car à trop privilégier les combats, ce balourd d’Orc pourra facilement se retrouver à la traine, sachant qu’une seule de ses récompenses lui permet de se déplacer.
– Lénara la magicienne, accumule les manas pour mieux les dépenser par la suite afin de défausser une carte, de copier le pouvoir d’une autre ou de faire l’acquisition gratuite d’une carte du donjon. Ce pouvoir se prépare sur le long terme en cumulant les jetons mana grâce à vos cartes « Canaliser » et « Étude ». Les joueurs patients seront profiter des meilleurs talents de cette magicienne, comme doubler le pouvoir d’une carte avec 5 manas, magnifiant votre action au point de la rendre redoutable. Patience et timing seront donc vos armes secrètes pour profiter pleinement des pouvoirs de Lénara.
– Monkey Bot Primate s’améliore dans la douleur en perdant un rouage après chaque dégât subit. Pas la peine de le réparer car chaque engrenage défaussé révèle une compétence classique que vous pourrez jouer à chacun de vos tours. Voilà un personnage qui pousse à prendre des risques, vous incitant à dépenser des clanks et provoquer des blessures du dragon car chaque cicatrice vous fera gagner une compétence qui se cumulera aux autres au fils de vos ecchymoses. La force dans la faiblesse, à vous de trouver le bon équilibre.
– Nous finissons avec
Moustache, le petit chat qui feule, joue et chasse. Ne vous fiez pas à son doux minois car une fois qu’il a effectué ses activités préférées, empochant au passage une compétence, il déclenche la fureur du Dragon en piochant quatre cubes tout en étant immunisé pour cette attaque ! Si vous arrivez à bien épurer votre deck et à faire sortir les cartes « Chattitude » et « Flaner » régulièrement, votre petit minou se transformera en félin menaçant, mettant ces adversaire sous la menace permanente d’une attaque du Dragon. Attention à bien épurer votre deck car, si ces deux cartes se perdent dans un deck trop épais vous risquerez de rester ce petit chat au doux minois qui n’effraie pas grand monde…

 

Elles ont de l’allures ces petites figurine, non ?

 

La potion est-elle digeste ?

J’ai vraiment apprécié les différentes parties de cette grande aventure dans toutes les configurations même si j’ai moins profité de ma partie à cinq joueurs étant d’une nature impatiente. Sur une partie à deux joueurs les cartes Réactions sont quasi inutiles, mais leur chance d’être réalisées sur une partie à quatre joueurs ou plus devient importante, apportant une interaction agréable.
Jeu de cartes oblige, vous serez tout de même dépendant du tirage et pourrez n’avoir qu’une poignée de cartes
Réaction à vous mettre sous la main. Cela dit, il est vraiment avantageux de jouer celles-ci et de commencer notre tour avec plus de cinq cartes en main.

L’abondance des secrets mineurs apporte un plus à l’aventure et met tous les joueurs sur un pied d’égalité pour recevoir des bonus et permet de ne pas foncer tête baissée dans les profondeurs du donjon pour être le premier à visiter les salles.

Mais la réelle petite révolution de cette extension est l’arrivée des plateaux personnages. Nous avons testé toutes les configurations et malgré une diversité très marquée des différents pouvoirs des personnages, aucun ne semble prendre le dessus ou être à la traîne. Ceux qui à première lecture semblent être très puissants, comme le Chat, se révèle pas si dangereux que cela alors que d’autres aux pouvoirs plus contraignants comme D’Allan l’elfe, dépendant d’un certain type de trésor, s’avère assez puissant si l’on cible bien nos trouvailles. L’auteur a bien travaillé l’équilibre des forces et il est intéressant de mener sa stratégie selon la compétence de notre personnage plutôt que d’être uniquement dépendant du tirage des cartes. est à noter que bien que les prochaines extensions qui accompagnent la sortie de Clank Legacy, soit Clank Upper management Pack (sorti le 04 juin 2021) et Clank ! the « C » team pack (uniquement disponible sur le site de l’éditeur), reprennent le principe de personnage à incarner, ces derniers n’auront pas de pouvoir personnel pour se distinguer. D’ailleurs, cette Grande aventure est compatible avec Clank et Clank Legacy. 

 

Ami des bêtes, on pense aussi à vous…

 

Reste quand même un petit doute qui me turlupine. L’apport de pouvoirs, l’accumulation de secrets mineurs et la possibilité d’accumuler des cartes grâce aux Réactions déclenchées sont de vrais booster de tour, nous permettant de faire beaucoup plus d’actions qu’à l’accoutumée. Plus grand chose ne nous fait peur dans le donjon et les remontées en surface semblent bien moins difficiles que lors des parties de base où il nous manquait toujours une icône Déplacement. Là où nous gagnons en bonus et combos nous perdons peut-être en tension. Peu d’entre nous sont morts avant de remonter en surface et sur certaines aventures nous sommes sortis à peine égratignés. Je n’ai pas encore assez de recul pour confirmer cette sensation ou mettre cela sur le hasard du tirage qui peut amener à rencontrer peu de Fureur de dragon sur certaines parties.

Amateur et amatrice de Clank, si vous voulez vivre une aventure unique avec une asymétrie présente entre les joueurs, cette extension est faite pour vous. Bien que le jeu puisse perdre un peu en tension, je vous invite à essayer cette extension qui rentre officiellement dans la boite du jeu de base pour ne plus la quitter.

 

   

3 Commentaires

  1. Alfa 14/06/2021
    Répondre

    Je ne sais pas si la crainte de n’avoir que peu de décès dans les trefonds est fondée, ou juste conjoncturelle, mais si c’est le cas, il suffira d’ajouter qq cubes chacun en debut de partie pour equilibrer… non ?

  2. Astien 16/06/2021
    Répondre

    Friand des extensions, de Clank! à fortiori, tu m’as bien donné envie avec cette extension.
    J’aime la proposition asymétrique qui est proposé ici. L’idée des cartes réactions me plait mais l’attente est quand même présente. J’avoue qu’une partie de Clank! se fait le plus souvent à 2 ou 3 personnes par chez moi.

    Je rejoins le commentaire d’Alfa, à tester après quelques parties, d’ajouter des Clank! ou de baisser le nombre de points de vie de chaque joueurs pour remettre cette tension, qui est quand même bien fun dans ce jeu

Laisser un commentaire