Welcome To Antarctica !

Welcome To Antarctica viendra réchauffer nos coeurs de gamer en plein Essen, brrrr… Il s’agit d’un jeu signé Charles Chevallier à paraître chez Argentum Verlag qui nous avait sorti l’an dernier le sympathique El Gaucho

À l’heure où le feu vert définitif au forage de pétrole et de gaz dans l’Arctique vient d’être envoyé, Welcome To Antarctica vous propose de construire des centres de recherche et de prospecter des ressources dans l’Antarctique, pour le bien être de l’humanité uniquement, bien sûr, bien sûr. 

11838969_462770643901970_8789652029057119219_o

Le jeu présente un plateau qui symbolise l’Antarctique divisé en 8 zones. Dans chacune d’entre elles, vous trouverez un emplacement pour le pion soleil, la course du soleil étant en effet un élément important du jeu (comme dans Helios). À côté de cet emplacement ensoleillé, 3 espaces pour des bateaux. L’astre du jour va dégivrer le bateau le plus proche pour qu’il puisse bouger et c’est ainsi qu’on détermine l’ordre du tour des joueurs.  

En effet, le soleil va se déplacer dans le sens antihoraire d’une région à l’autre (après tout, vous êtes dans le sud hémisphère nous dit-on). Le joueur dont le navire est en première ligne dans la zone devra déplacer son bateau sur une autre zone. Le déplacement du navire est obligatoire, et une fois ceci fait, le joueur pourra réaliser une action :

  • Construire un bâtiment (un seul par tour) dans la zone, à condition de remplir les conditions décrites dans l’encadré (avoir des bateaux aux endroits requis, suffisamment de scientifiques…). Vous placez le bâtiment et vos scientifiques dans la région, avancez sur la piste de recherche en conséquence, et prenez la carte du bâtiment.
  • Recruter des scientifiques depuis votre réserve : S’il y a un camp dans la zone, vous pouvez récupérer autant de scientifiques que vous avez de bateaux à vous dans la dite zone.
  • Avancer sur une piste de recherche : S’il y a un centre de recherche dans la zone, vous pouvez avancer sur la piste de recherche correspondante. Le nombre de points de recherche que vous recevez est égal au nombre de navires et de scientifiques à votre couleur.
  • Vous pouvez choisir de ne pas prendre une action du tout (ce qui est plutôt bof quand même).

 

pic2631563_md

Le jeu se termine dès qu’un joueur place son dernier scientifique sur le plateau central, ou son dernier bâtiment. On compte alors minutieusement les points en fonction des majorités de scientifiques zone par zone (celui qui en a le plus recevra autant de points qu’il possède de scientifiques et de bâtiments dans la zone +1), on regardera aussi les pistes de recherche une à une (l’avancement de votre cube sur la piste vous donnera votre score). Certaines cartes bâtiments rapportent aussi des points, c’est comme le Port Salut, c’est écrit dessus. Un dernier élément sera pris en compte, les ressources que vous aurez utilisé durant le jeu. En effet, pendant la partie vous pouvez défausser des ressources ou des navires pour ramener des scientifiques de votre réserve. Une fois qu’on a déterminé le premier dans toutes ces catégories, on a normalement notre gagnant ! 

pic2632093_md

Voici donc un jeu de stratégie pas si épais que ça à prendre en main finalement, à base de majorité et de placement et un système d’ordre du tour original. Tout ça sera disponible pour 35€ à Essen, en français dans le texte bien sûr.  

>> La fiche du jeu 

Un jeu de Charles Chevallier
Illustré par Denis Lohausen
Edité par Argentum Verlag
Distribué par ATALIA
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 10/2015
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d’une partie entre 45 et 90 minutes

2 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 20/08/2015
    Répondre

    miam ! Merci pour cet apercu !

Laisser un commentaire