LE TEST DE DARK TALES
dark-tales_md
Un jeu de Pierluca Zizzi
Illustré par Daniele Oriuzio "Dany Orizio"
Edité par DV Giochi, Edge Entertainment
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2014-10
De 2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans

Thèmes : Livre
Mécanismes : Combinaisons
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 10
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Dark tales propose une escapade dans des contes de fée revisités à la sauce gothique / comic book. Loin de vous embarquer dans une expérience complexe, ses mécanismes sont simplissimes : lors de son tour, on pioche une carte, peut activer un objet si on le souhaite, puis joue une carte de sa main pour l’effet indiqué dessus.

Contexte

J'ai joué à Dark Tales avec des joueurs occasionnels comme plus experts, et ce titre aura fait mouche à chaque fois. Pour les uns, c'est l'épure du système qui plait. Pour d'autres, ce sera le nombre de combinaisons disponibles, malgré une part importante d'aléa et d'opportunisme.



ACCESSIBILITE DES REGLES
15
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Pas grand-chose à dire sur la règle, qui va à l'efficace. On ne perd pas longtemps à les lire. Parfois, on se prend à vouloir une FAQ pour les cartes un peu particulières (gitane, sorcière). Sans être un modèle de clarté, le feuillet fait son boulot !

QUALITE DU MATERIEL
12
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité du matériel acceptable
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Travaillé


L'insert cartonné laisse la place pour les cartes, mais les jetons bringuebalent dans la boîte. Un sachet n'aurait pas été de trop ! L'ergonomie est plutôt bonnes, même si les icônes auraient pu être un peu regroupées. Les cartes ne sont pas d'une solidité à toute épreuve mais suffisent à jouer avec plaisir pendant un certain nombre de parties. Enfin, concernant l'illustration, le look comic book adulte n'est pas sans apporter un vent de fraîcheur sur un thème vu et revu. Cependant, certaines illustrations dénotent un peu par une qualité un peu moindre.

THEME
12.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Rubrique délicate que celle du thème : Dark Tales est un jeu de scoring à base de points de victoire. Il est clair que nous n'allons pas aller très loin, mais... en réalité, des efforts sont faits pour que la thématique ressorte de certaines cartes : l'ogre kidnappe un personnage féminin, les épées servent à tuer les monstres. L'habillage réussit presque à raconter une histoire sans pour autant convaincre complètement. L'aspect un peu générique des personnages n'aide pas, il faut dire.

Note : les extensions corrigent largement ce problème.

DUREE DE VIE
11.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
On peut prédire les parties

Dark Tales se joue facilement, que ce soit du côté public ou durée : plutôt court (1/2h sur la première partie, explication comprise), il ne rebutera pas, et son seul écueil est de n'accommoder que quatre joueurs au maximum. Les parties, malgré une dose d'aléa plutôt forte, développent un schéma assez similaire, et finissent quand même par se ressembler un peu. Les différentes règles de scoring et d'utilisation des objets en cours de partie changent la donne, mais pas vraiment assez pour qu'on ne retrouve pas certains automatismes. Mais pour un jeu à ce prix, ne boudons pas notre plaisir.

Note : encore une fois, les extensions corrigent largement ce problème.

MECANISMES
14
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Avec ses règles minimales, les tours de Dark Tales filent à la vitesse de l'éclair, laissant peu de place au temps d'attente. On calcule un coup potentiel, probablement changé par la pioche de début de tour. Cependant, quand un joueur prend l'avantage, c'est souvent pour de bon. Il existe des moyens de le contrer/rattraper, mais ils sont assez peu nombreux et ne sont pas hyper efficaces non plus. Le système s'équilibre sur le mode de la balle d'argent : il existe une réponse type à chaque menace, et avoir le contrôle sur ces réponses permet de mieux profiter des dites menaces. Le jeu s'avère donc très opportuniste, mais la compétence existe.



15
12
12.5
11.5
14

Photo du profil de Umberling

70%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 08/09/2016

Dark Tales s'avère plutôt réussi : il fonctionne en tant que tel, avec plusieurs types de public. Sa grande accessibilité en fait un titre montrable au tout-venant, et ses mécanismes in game, hors règles, un peu plus fins, plairont aux joueurs un peu plus experts. Malgré les belles illustrations et les petites histoires associées à l'effet de chaque carte, on a du mal à se croire dans un monde de conte : l'histoire reste faible, menée par les points de victoire, et les personnages génériques n'aident pas.

Pour ma part, j'ai du plaisir à sortir Dark Tales de l'étagère, mais surtout parce que j'ai les deux premières extensions : ainsi, les écueils de l'expérience de base sont gommés, et le jeu est fort bon !

Bref, ils jouèrent heureux et eurent beaucoup de points de victoire...


  • Simplissime
  • Des contes de fée méchants

  • Persos génériques
  • Un peu plat sans extension
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%