LE TEST DE ATTILA (2015)
Attila_pack_ok_5
Un jeu de Bruno Faidutti
Illustré par Cyril Bouquet
Edité par Blue Orange Games
Distribué par Blackrock Editions
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-02
De 2 à 2 joueurs
A partir de 2 ans
Durée moyenne d'une partie : 15 minutes

Thèmes : Antiquité
Mécanismes : Déplacement, Placement
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 12
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Ce jeu abstrait nous propose de revivre la bataille qui s’est déroulée en 451 près d’Orléans opposant les troupes du noble romain Flavius Aetius et le terrible Hun Attila.

Sur un plateau, 2 joueurs (uniquement) s’affrontent en déplaçant leurs pions Cavalier et en plaçant des tuiles Terre brûlée sur des cases libres jusqu’à ce qu’un joueur ne puisse plus déplacer aucun de ses cavaliers.

Contexte

Très friand de jeux abstraits, avec ou sans thème, c'est avec enthousiasme que j'ai souhaité tester ce jeu que Ludovox m'a envoyé.

Cependant, comme vous le verrez, mon intérêt s'est malheureusement rapidement essoufflé...



ACCESSIBILITE DES REGLES
19
Clarté du livret de règles
Parfaitement clair et organisé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreurs, les nombreux exemples couvrent les points litigieux
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Les règles de 3 pages sont aisément accessibles. On comprend tout de suite comment jouer.

Les photos d'exemples sont en nombre suffisant et illustrent parfaitement les différentes mises en place possibles ainsi que le déroulement du jeu.

Le seul retour aux règles éventuellement nécessaires lors des premières parties réside dans le choix de la disposition modulable du plateau.

QUALITE DU MATERIEL
11.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Correct
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Correct


Le petit format de cette boîte en métal la rend pratique à transporter. La face de la boîte est embossée, ce qui donne un effet esthétique appréciable et les rangements à l'intérieur sont bien pensés.

Cependant, les différents éléments du jeu sont un peu trop petits. Une taille légèrement plus grande aurait permis au matériel d'être plus lisible et confortable à manipuler.

A noter aussi le fait que les tuiles Terre brûlée sont de la même teinte (vert clair) que les cases du plateau ce qui n'aide pas à la clarté visuelle de l'ensemble.

THEME
11
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

On peut constater que le thème est un peu filé (avec les tuiles Terre brûlée) mais je crois que ça ne trompe personne, il est tout à fait plaqué. C'est vrai qu'on peut comprendre qu'un thème n'aille pas très loin dans le cadre d'un jeu abstrait. Mais pour moi c'est toujours mieux si l'idée fait un peu sens quand même, dégage une identité, parfois même aide à l'intégration des règles.

Ici les 2 joueurs, incarnant les 2 troupes rivales, ne se combattent pas de façon sanglante mais plutôt par voie de blocage, ce qui colle pas trop avec l'idée qu'on se fait de la horde des Huns. Mais passons.

Le fait est que l'histoire de cette bataille nous est résumée au début des règles pour nous présenter les raisons pour lesquelles on joue. Concrètement, on oublie très rapidement ces raisons durant la partie jusqu'à appeler les Cavaliers Pions ou Bonshommes et les Terres brûlées des tuiles ou des jetons...

DUREE DE VIE
6
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Faible nombre d'options
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Toutes les parties se ressemblent
Contenu additionnel
On se sent à l'étroit dans le jeu
Essouflement du jeu
Très prévisible

Ce jeu emprunte une grande part de son fonctionnement aux échecs. Ne pouvant se jouer qu'à deux, je m'attendais à des parties offrant une confrontation neuronale étoffée et une courbe d'apprentissage séduisante. Mais ce ne fut pas du tout le cas... Premièrement, toutes les parties auxquelles j'ai participé (contre différents adversaires) n'ont duré que 3 minutes, montre en main, ce qui est loin des 15 minutes annoncées sur la boite. On reste donc en permanence sur notre faim.

Deuxièmement, comme je vais le développer dans le prochain paragraphe, les mécanismes ne laissent pas une grande marge de manœuvre. Ce ne sont pas nos choix qui dictent nos actions mais bien la situation du moment. De ce fait, on joue ses actions de façon automatique ce qui lasse rapidement.

MECANISMES
10
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table un moment ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Pas de diversité
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Le jeu est trop hasardeux, ou la stratégie est peu impactée par les opportunités

C'est là que le bât blesse. La grande majorité des coups sont forcés : chaque joueur place logiquement sa tuile Terre brûlée à tel endroit pour bloquer son adversaire car il ne serait pas judicieux de la placer ailleurs. De plus, le choix du cavalier à déplacer devient très rapidement imposé par la situation, les joueurs subissent donc le jeu.

Après, Attila, basé sur l’opportunité de l'instant, pourra éventuellement permettre à certains d'entre vous de se familiariser avec le principe de déplacement des cavaliers lorsque vous jouerez aux échecs.

En début de partie, le plateau du jeu est modulable afin de corser la difficulté, ce qui, dans les faits, ne complique pas grand chose mais apporte tout de même un peu de nouveauté.



19
11.5
11
6
10

Photo du profil de Antony

48%

L'avis de Antony

Testeur Ludovox.fr

Publié le 26/08/2015

Il est très rare que je déconseille un jeu à l'issue d'une phase de test. Mais le thème plaqué et le manque de réels choix stratégiques m'ont pourtant vraiment déçu.

Avec sa mise en place rapide, certains aimeront peut-être la courte durée de ces parties. Pour ma part, ce fut effectivement aussi tôt joué, aussi tôt terminé, mais surtout... aussitôt oublié.


  • Disposition du plateau modulable
  • Permet de s'initier au déplacement des Cavaliers aux Echecs

  • Réel manque de choix stratégiques
  • Parties trop rapides dont l'intérêt s'essoufle vite
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%