Reef, le tuba de l’été

Le sachiez-tu ? Le prochain mouvement de l’éditeur Plan B est un jeu Next Move, qui n’est autre que le studio qui se charge désormais de la gamme des jeux abstraits. Plan B a démontré qu’ils pouvaient sortir des gros hits en la matière (Azul, ça vous dit peut-être quelque chose ?) et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin… c’est donc sous la bannière “Next Move” que le prochain jeu paraîtra. En quatre lettres toujours, le nom de ce futur bon plan, c’est Reef.  

 

 

reef materiel

 

 

Derrière ces gros coraux de plastique se cache Emerson Matsuuchi, l’auteur de la série Century (édité également chez Plan B). Cette fois, il faudra gagner le plus de points de victoire en complétant des combinaisons de coraux en 3D. 

Comment je joue ? 

Chaque joueur va débuter avec 3 jetons « 1 point de victoire » et son plateau personnel. Ce dernier montre 4 x 4 emplacements, pour vos futurs coraux.

plateaux reef

 

À votre tour, deux actions, soit :

A : vous prenez une carte parmi celles disponibles pour la mettre dans votre main

soit

B : vous jouez une carte de votre main, et si possible, marquez des points (ha ! scorer, ça a l’air bien, mais des fois il est plus sage d’attendre…).

 

Les cartes ressemblent à ça :

cartes reef

 

Quand vous prenez une carte, c’est soit parmi trois visibles gratuitement, soit celle du haut de la pioche (visible elle aussi).

Si vous décidez de prendre celle de la pioche, vous devrez placer un de vos jetons de victoire (“1 point”) sur une des 3 autres cartes que vous délaissez : celle qui a la valeur la plus faible. Si un autre joueur prend plus tard cette carte-là, il récupérera votre point avec, évidemment.

 

cartes-reef

 

Pour info, chaque joueur débute avec 2 cartes et vous avez une limite de main de 4 cartes. Si vous avez déjà 4 cartes en main, vous devez exécuter l’action B.
L’action B : jouer une carte. On y vient justement. 

Si vous jouez une carte : vous voyez tout d’abord que le haut de la carte vous dicte combien et quel type de pièce « Corail » vous pouvez prendre de la réserve (parmi les 4 de forme et couleur différente).
Vous pouvez les mettre n’importe où sur votre plateau, d’ailleurs vous pouvez même les empiler. La seule chose à savoir, c’est qu’une fois que votre Corail est placé, il ne pourra plus bouger, être réarrangé ou quoi.

Puis, vous pouvez (potentiellement) vous servir de la partie inférieure de la carte qui indique comment marquer des points. Il s’agit de réaliser des patterns sur votre plateau, par exemple : aligner 3 coraux bleus en diagonal rapporte 4 points. Si vous parvenez à le faire deux fois avec des coraux différents, vous scorez 8 points. Autre exemple : marquer 3 points pour tous les coraux verts placés à côté de coraux jaunes, peu importe la hauteur. Une autre carte vous propose de gagner 5 points par tas de 4 coraux empilés, peu importe leurs couleurs. D’autres scoring prennent en compte l’arrangement des couleurs que l’on voit du-dessus, peu importe la taille des piles.

score-reef

Et c’est la fin !

Dès qu’il manque des pièces dans la réserve, quelque soit le type de Corail, le jeu s’arrête après un dernier tour. On peut scorer les points des patterns des cartes qu’il nous reste en main (mais une seule fois max, vous aviez qu’à prévoir le coup !) qu’on ajoute aux points qu’on a pu marquer jusqu’ici.

 

Un été plein « t’as Reef » ? 

Vous allez donc construire votre main pour pouvoir les jouer dans l’ordre le plus optimisé puis scorer un max. Il ne s’agit pas forcément de tenter de marquer des points à chaque fois que vous jouez une carte, il faudra pour gagner prendre des risques et viser plus long terme et tenter des combo fructueux… sans vous coincer vous-même.   

Le jeu est déjà en train de se tailler une excellente réputation auprès des amateurs d’Azul mais aussi de Century (avec lequel on peut sentir une certaine paternité) … et autant dire que ça fait du monde ! Sortie prévue pour août. 

 

> La fiche de jeu 

 

7 Commentaires

  1. julien 23/06/2018
    Répondre

    y à t-il une quelconque affiliation avec le eu reef encounter sorti il y à plusieurs années ?

  2. Photo du profil de Dhjaz
    Dhjaz 23/06/2018
    Répondre

    Question qui me taraude en passant, parce que je comprends pas bien le principe : ça valait vraiment le coup de créer une sous-branche d’édition pour ça?
    Sur le papier,  je trouve pas ça beaucoup plus abstrait qu’un Azul. Dans l’un on aligne du carrelage, dans l’autre on aligne du corail. Mouais…  pas flagrant, le changement de gamme!

    Enfin si ça peut faire vendre plus de boites et bosser du graphiste sur des nouveaux logos, why not hein ^^

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 23/06/2018
      Répondre

      Azul était une première tentative, et devant le succès de ce dernier, ils ont décidé de créer toute une gamme qui reprendrait ce qui a fait sa réussite (matos coloré, soigné, règles simples, jeu abstrait avec un thème, titre en 4 lettres etc), du moins c’est comme ça que je le comprends. Ils avaient une gamme « jeu d’ambiance » avec Pretzel, maintenant ils ont les abstraits avec Next Move, demain qui sait ? Une gamme enfant ?

  3. Photo du profil de eolean
    eolean 23/06/2018
    Répondre

    Un concurrent au titre le plus « nan-mais-sans-déconner-!-!-! » de l’année avec cette article :p Ca m’a fait rire, merci ^^

    Sur le jeu en lui-même, azul m’a conquis mais pour être honnête, un jeu abstrait ce sera assez pour le moment. Reef n’atteindra pas les rivages de ma ludothèque 😉

     

  4. Charlyn 24/06/2018
    Répondre

    Semble être malin mais me parait peut être un peu redondant avec les autres jeux tel que Century et Azul.
    A essayer … si on arrive s’en procurer un exemplaire. ^^

Laisser un commentaire