Participatif, la sélection naturelle du 04 juillet 2017.

 

 

separateur-1

 

La semaine qui vient de s’écouler a été assez morne, sans rien de vraiment excitant à se mettre sous la dent. Il faut s’y faire, les vacances arrivent et la plupart des porteurs de projets remisent leur campagne au chaud en attendant la rentrée. Cette période estivale est traditionnellement calme mais voit souvent de petits projets venir tenter leur chance. Certains réussissent très bien, d’autres devront revenir plus tard pour espérer s’attirer les faveurs des soutiens.

► Cette semaine n’est pas non plus vraiment lotie en projets qui feraient plus que faire lever le sourcil d’intérêt. Et ce n’est pas le maigre projet à venir qui va remuer les foules. Les deux semaines qui suivent seront, semble-t-il, bien plus intéressantes à cet égard.

 

Je vous souhaite une bonne lecture et je vous dis « À la semaine prochaine ! »

 

Vous trouverez en fin de chronique la légende des symboles utilisés et le lexique qui vous permettra de mieux comprendre les termes techniques employés parfois et dont la plupart est en orange.

 

   Chronique N°39

separateur-1

Ça s’est passé la semaine dernière

(et on nous a rien dit…)

Les lancements de campagnes

 

Coin & Crown de Escape Velocity Games

coin-&-crown-box-art

Fin le mercredi 19 juillet à 03h00.

Construction et gestion d’empire ; Cartes

Pledges : 24 $ ; Packs disponibles ; Port 13 $

 

Coin & Crown propose aux joueurs de devenir les maîtres d’une ancienne civilisation et leur donne pour objectif de l’étendre par la conquête et l’exploitation de territoires.

La direction artistique du jeu est très (trop ?) minimaliste. A dire vrai, j’ai même cru au premier abord que les photos montrées sur la page de la campagne étaient celles du prototype. Mais non, il s’agit bien du jeu. Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan. Mais d’autres aimeront.

Le principal obstacle pour le public francophone pourrait bien être le texte omniprésent sur les cartes, même s’il est d’un niveau tout à fait basique, surtout pour des joueurs habitués à jouer dans la langue de Shakespeare. Le gameplay ne brille pas non plus par son originalité débridée.

En tout état de cause, la campagne à atteint les 9 000 $ du financement au quatrième jour. Et même s’il n’y a pas de quoi pavoiser outre-mesure, la dynamique enclenchée semble vouloir se maintenir. A l’heure actuelle, les 11 800 $ et les 320 soutiens viennent d’être dépassés.

 

 

The Stonebound Saga (reboot de Land of Zion) de Sky Kingdom Games

the-stonebound-saga-box-art

Fin le vendredi 28 juillet à 06h59.

Affrontement ; Cartes ; Decks pré-construits ou draft

Pledges : Base 39 $ (+ 10 $ de port) ; Premium Edition 100 $ FdPIn

 

Lorsqu’un jeu n’arrive pas à financer lors de son reboot, les porteurs sont amenés à se poser de légitimes questions. Est-ce que cela vaut la peine d’y retourner un troisième fois ? Et dans l’affirmative, qu’y a t-il à changer pour espérer une réussite, mais sans mettre à mal tout l’investissement en temps et en argent déployé auparavant ?

Chez SKG, ils sont sûrs que leur jeu est bon et ils n’ont pas envie de le modifier. Mais deux plantages d’affilée, ça fait mauvais genre. Alors vient l’idée de génie : puisqu’on ne change pas le jeu, changeons en le titre ! Et hop, sitôt pensé, sitôt fait. Ni vu ni connu, j’t’embrouille !

Enfin, ne sont embrouillés que ceux qui ne sont pas habitués de Kickstarter, parce-que c’est bon, tu peux laisser tomber ton masque Land of Zion, on t’a reconnu !

Eh oui, Stonebound Saga n’est rien d’autre que Land of Zion, qui a déjà tenté sa chance sur Kickstarter en vain par deux fois. La page de la campagne ne parle plus de jeu de cartes à collectionner (caractéristique des précédentes versions qui est très certainement pour beaucoup dans les deux échecs). Nous sommes donc désormais en présence d’un jeu d’affrontement à base de cartes pour 2 à 6 joueurs, avec de la gestion de ressources et du placement tactique sur un plateau de jeu.

Les illustrations n’ont pas changé. Il eût-été dommage de modifier quoi que ce soit à ce niveau, car elles sont juste absolument magnifiques et ont grandement participé au buzz du jeu pré-campagne.

Alors qu’il n’est fait nulle-part mention de ce que le jeu n’est autre que Land of Zion, à ma grande surprise personne n’a rué dans les brancards dans les commentaires de la campagne. On a vu des levées de boucliers partir en eau de boudin pour bien moins que ça. Tant mieux pour SKG, le jeu vient d’ailleurs juste de financer. Il va dès lors être intéressant de suivre le déroulement de cette campagne.

 

 

The Legends of Fabled Realms de 4Ground

the-legends-of-fabled-realms-box-art

Fin le lundi 17 juillet à 01h01.

Escarmouche ; Jeu à 2 ; Figurines

Pledges : de 40 à 400 £ ; Port 10 £

 

Fabled Realms est un jeu d’escarmouche avec figurines pour 2 joueurs, proposé par une boutique britannique spécialisée dans les figurines bien connue par là-bas. Rien que là, j’ai déjà pratiquement tout dit et j’ai également perdu les 3/4 des lecteurs, lesquels seront passés directement au jeu suivant. Et je ne saurais les blâmer.

En effet, comme tout bon jeu d’escarmouche à figurines qui se respecte, Fabled Realms se réserve à une sorte d’élite de joueurs particuliers, du genre avec du poil aux pattes et qui sentent fort sous les aisselles. Un truc de mâle testostéronné quoi.

Parce que, comme tout bon jeu d’escarmouche à figurines qui se respecte, Fabled Realms est cher. Et pas exceptionnellement beau, surtout les figurines. Mais cher quand même, un peu. Jugez vous-même : 40 £ pour commencer à tâter de la bête, jusqu’à 400 £ pour avoir de quoi vraiment jouer. Et bien sûr, à ce prix, le gymnase et la table de la taille d’un terrain de tennis ne sont pas inclus. Mais par contre, vous aurez de magnifiques décors 3 D. Enfin, pas tous.

Non, mais parce que vous ne pensiez tout-de-même pas obtenir un all-in pour 400 £ ? Si ? Ah, ben c’est ballot. Parce-que 4Ground ne l’entend pas de cette oreille. 400 £, c’est pour débuter. Pour vraiment s’amuser, il va vous falloir puiser dans la liste de 3 ou 4 add-ons proposés. Enfin, 3 ou 4… À un chouïa près, parce-que personnellement j’en ai compté 28. Bon, je vous rassure, dans ces 28 il y les incontournables sacs à dés, mugs, T-Shirts et même des magnets. Donc, si vous vous contentez seulement de ce qui est du pur gameplay additionnel, vous allez vous en tirer pour à peine plus de 1 500 £ d’add-ons. Tout-à-fait raisonnable, n’est-il pas ?

En tous cas, les gars de 4Ground semblent bien avoir réussi leur pari. La campagne à été financée en huit heures à hauteur de 30 000 £, et ce sont 51 000 £ qui ont été récoltés en 3 jours, apportés par 290 soutiens. A noter que la durée de cette campagne est très courte puisqu’elle ne dure que 16 jours.

 

 

Love Formula de Japanime Games

love-formula-box-art

Fin le jeudi 20 juillet à 21h00.

Cartes ; Draft

Pledges : 25 à 300 $ ; Port 8 à 13 $

 

Japonais et japanime ne sont pas systématiquement synonymes d’adolescentes pré-pubères en petites culottes, et c’est tant mieux. Pour Love Formula, on est presque dans la situation inverse puisque le but du jeu est de préparer le meilleur rendez-vous amoureux possible pour le couple dont vous avez la charge. C’est romantique, limite « fleur bleue » donc, si ce n’est que vos œuvres vont se faire au détriment des autres joueurs.

Fleur bleue, OK. Mais point trop n’en faut.

La barre n’étant pas trop haute (5 000 $), ça a financé « day one » et la campagne est partie sur une dynamique, certes modeste, mais constante. A l’heure actuelle, c’est près de 3 fois la somme demandée qui a été récoltée grâce à 200 généreux contributeurs.

 

 

Wendake de Post Scriptum fr (Règles VF, matériel indépendant de la langue)

wendake-box-art

Fin le jeudi 20 juillet à 19h00.

Gestion de ressources ; Contrôle de zone

Pledge : 49 € ; Port 12 € (gratuit si retrait à Essen)

 

Wendake est un jeu de gestion a priori classique, mais il présente quelques originalités bienvenues.

Tout d’abord le thème. Prendre en main le destin d’une tribu d’indiens d’Amérique du Nord n’est pas franchement commun. Ensuite, la mécanique du jeu propose un système de sélection d’action pour la gestion des ressources à base d’une grille de 9 cases qui évolue à chaque tour, ainsi qu’un original système de gain de points qui ne retient que deux les critères les plus faibles sur les quatre potentiellement disponibles.

La direction artistique, quoique parfaitement dans le ton, est plutôt moyenne. On dira que ce n’est pas le point fort du jeu.

Le financement de 12 000 € a été atteint au deuxième jour et la dynamique se maintient bien. A ce jour, ce sont plus de 310 contributeurs qui ont apporté 21 500 € à la cause des Amérindiens.

A noter que les règles du jeu seront disponibles en français, et que le matériel est exempt de tout texte.

 

 

21 Days de Erik Winkelman fr (Règles VF, matériel indépendant de la langue)

21-days-boite

Fin le lundi 24 juillet à 19h59.

Coopératif ; Survie ; Placement de dés

Pledges : 32 € ; Packs disponibles ; Port 12 € (gratuit si retrait à Essen)

 

21 Days vous place sur une sorte de radeau de la Méduse paumé au milieu de l’Océan. Vous devrez faire face à toutes sortes de désagréabletés comme des requins taquins, des pieuvres chafouines ou des méduses aussi urticantes qu’espiègles. Le but étant, vous l’aurez compris, de survivre le plus longtemps possible et, dans l’idéal, d’atteindre la fin du 21ème jour, jour qui verra l’arrivée d’un bateau pour vous sauver. Enfin, pour sauver ce qui restera du groupe.

Difficile de se faire une idée précise de la qualité du gameplay. En tous cas, la direction artistique est sympathique et il est à noter que la règle dans notre bonne langue sera fournie. La matériel est, quant à lui, quasiment sans texte.

Si après 10 jours de campagne, celle-ci n’a toujours pas financé ; cela devrait se faire sous peu car il ne manque que 1 900 € sur les 11 000 demandés.

 

 

There She Is de iN’Sanity Games

there-she-is-box-art

Fin le jeudi 13 juillet à 16h00.

Coopératif ; Collection ; Cartes

Pledge : 28 $ ; Port 5 $

 

There She Is est, avant un jeu de cartes, un dessin animé Coréen qui raconte les aventures de Doki (une lapine) et Nabi (un chat), deux animaux amoureux l’un de l’autre dans un monde où aimer quelqu’un d’une autre espèce est tabou.

Le jeu est un jeu de cartes coopératif dans lequel les joueurs doivent guider Doki et Nabi et les aider à franchir les écueils de leur relation, au travers de 5 étapes (appelées « steps »).

Le jeu n’est toujours pas financé au 14ème jour de campagne et au vu de la courbe des pledges, ça ne financera tout simplement pas.

Allez hop, un nouveau candidat à un potentiel reboot.

 

 

separateur-1

Suivi des campagnes précédemment lancées

 

 

Galactic Warlords : Battle for Dominion de Archona Games

galactic-warlords-battle-for-dominion-box-art

ANNULE !

Card Driven ; Contrôle de zone

Pledges : Base 78 AU$ ; Deluxe 92 AU$ ; Pack disponible ; Port 15 AU$

 

Mes prédictions étaient donc malheureusement bonnes : Galactic Warriors à été annulé après 13 jours de campagne en ayant rassemblé à peine le tiers des 33 000 AU$ nécessaires à son financement. Rendez-vous au reboot.

 

 

 

Ephyran (reboot) de Elements Editions fr (VF intégrale)

ephyran_box3D V2

Fin le mardi 11 juillet à 20h00.

Cartes ; Collection

Pledge : 20 € ; Port 5 €

 

Après deux très bons premiers jours, qui ont permis à la campagne d’atteindre son financement, puis un troisième moyen, celle-ci s’est complétement enlisée dès le quatrième. Depuis, la courbe de progression des nouveaux soutiens et celle du financement ressemblent toutes deux étrangement à l’électroencéphalogramme d’un bulot cuit. On a même noté trois jours en négatif.

Il est temps que Elements Editions réagisse et fasse en sorte de re-dynamiser sa campagne, si tant est que ce soit encore possible. Peut-être déjà en corrigeant la grosse erreur commise qui a été de dévoiler une extension en stretch goal à 7 600 €. En effet, on ne le dira jamais assez, mais non seulement cette pratique n’attire pas les soutiens, mais bien au contraire elle les incite à attendre de voir si ce palier va être atteint et, dans la négative, à retirer leur pledge car ils ont l’impression d’avoir un jeu incomplet.

Et il y a urgence. Car à 6 600€,  la campagne n’est guère au-dessus des 5 000 € du financement et il suffirait de peu pour que nombre de soutiens se retirent et fassent de ce fait passer la somme en dessous du financement. C’est rare, mais cela s’est déjà vu.

 
 

Triplock de Chips Theory Games

triplock-pub-KS

Fin le jeudi 13 juillet à 22h00.

Jeu abstrait ; Memory ; Coopératif ; Solo

Pledges : Base 22 $ ; Packs disponibles ; Port 10 $

 

23 000 $ et plus de 400 contributeurs supplémentaires en une semaine, portant la somme récoltée à presque 11 fois les 12 000 $ demandés, Triplock se porte toujours comme un charme même s’il semble que les résultats de ces derniers jours soient la marque d’un début de ventre mou, bien normal à ce moment de la campagne.

Les stretch goals, certes peu nombreux (5 débloqués pour l’instant), sont essentiellement tournés vers l’amélioration d’un matériel déjà luxueux à la base (jetons de poker, tapis en néoprène, cartes en PVC) et, cerise sur la crème du gâteau, pour un prix plus que raisonnable.

Si vous aimez les jeux abstraits et les beaux jeux, alors jetez donc un œil sur Triplock, ça devrait vous parler. Chip Theory Games semblent avoir trouvé une sorte de recette miracle en proposant du luxe à petit prix. Du coup, on a hâte de voir arriver leur prochaine campagne.

 
 

Chimera Sanctuary (Reboot) de Cédric Le Deleter fr (VF intégrale) coeur bleu

chimera-sanctuary-boite

Fin le vendredi 14 juillet à 20h01.

Affrontements ; Jeu de plis ; Cartes

Pledge : 17 € ; Port 4 €

 

Chimera Sanctuary a certainement bénéficié des très bons retours des joueurs qui y ont joué à « Paris Est Ludique » car un boost s’est produit le lundi 26 juin, redynamisant une campagne qui commençait à en avoir besoin et, surtout, lui permettant de financer. Depuis, celle-ci ne se porte pas trop mal bien que sa courbe de progression sur la semaine soit chaotique. Mais elle reste toujours en positif, ce qui est le principal.

Un premier stretch goal vient même d’être atteint, et non des moindres puisqu’il s’agit carrément de 15 cartes qui ajoutent une harde complète permettant ainsi de pouvoir jouer à 5 ou de varier les plaisirs à 3 ou 4.

Reste 12 jours pour attirer encore plus de soutiens et débloquer les autres stretch goals présentés qui devraient encore améliorer l’expérience de jeu et en faire varier un peu plus le gameplay.

 

 

Lucidity : Six-sided Nightmares de Fox Tale Games

lucidity-six-sided-nightmares-box-art

Fin le mercredi 19 juillet à 05h00.

Stop ou encore ; Collections ; Dés

Pledge : 39 AU$ FdPIn ; De-lux Edition 59 AU$ DdPIn

 

La très belle réussite de ce petit projet australien s’est encore confirmée la semaine passée. Et de quelle manière ! L’annonce de l’apparition d’un pledge Deluxe à un prix très honnête a provoqué un changement de en masse des soutiens en sa faveur, permettant au projet de récolter près de 8000 AU$ sur la journée.

Du coup, la dynamique de la campagne, qui commençait à montrer des signes d’essoufflement, est repartie de plus belle. Les 1 400 contributeurs et le 66 000 AU$ (pour 14 900 demandés) ont été dépassés et les 15 jours restant promettent le meilleur.

On le savait depuis longtemps, mais Triplock et Lucidity renforcent cette certitude, les gens aiment les beaux jeux et sont prêts à payer ce qu’il faut pour ça dès lors qu’on ne les prend pas pour des vaches à lait. À méditer par certains.

 

 

separateur-1

Mais aussi :

M.I.N.D. The fall of Paradise de What We Make

M.I.N.D.-box-art

Fin le mardi 18 juillet à 19h00.

Stratégie ; Développement ; Gestion de ressources

Pledges : Base 39 € ; Ultra Pledge (avec plusieurs add-ons inclus) 49 € ; Packs disponibles ; Port 7 €

 

À plus de 12 jours de campagne, celle-ci n’a même pas atteint 50% des 15 000 € demandés pour le financement. Pour un deuxième reboot, il y a matière à se poser des questions chez What We Make. Tenter un troisième ? Pourquoi-pas, mais en révisant le projet en profondeur alors, et surtout en se décidant une bonne fois pour toute sur le positionnement du jeu. Parce-que quand l’éditeur lui-même ne sais pas où il va, il ne faut guère s’attendre à ce qu’il soit suivi.

 

 

Epoch : The Awakening de Orange Nebula

epoch-the-awakening-box-art

ANNULE !

Gestion de ressources ; Contrôle de zones

Pledges : Base 49 $ ; Avec mini extension et figurines 59 $ ; Port 15-25 $

 

Deuxième projet de la semaine annulé faute de financement en un temps raisonnable. Faute de financement tout court même. On se retrouve au reboot, alors.

 

 

 

 

Vous retrouverez une sélection beaucoup plus importante de projets en cours sur la page dédiée de Cwowd.

 

 

separateur-1

Ils se terminent cette semaine

 

Super Sumo de Guillaume Sandance fr (VF intégrale) coeur bleu

super-sumo-sous-bock

Fin le lundi 3 juillet.

Jeu d’adresse

Pledge : 5 € FdPIn

 

Guillaume Sandance est un habitué des statistiques qui donnent le sourire. Super Sumo ne déroge pas à la règle : financé à 535 % par plus de 5 fois le nombre de soutiens espérés, le tout sur une campagne courte et sur une plateforme pas vraiment génératrice de pledges spontanés. Ça envoie du gros !

Bon, après il ne faut pas analyser les chiffres de trop près non plus, ça casse le mythe. 93 contributeurs, c’est nettement moins pourvoyeur de rêve que « 5 fois le nombre de soutiens espérés », il faut avouer.

Mais le Guillaume, il s’en fout. Il a voulu tester Ulule. Il est venu, il a vu, il a vaincu. Et il n’y a que cela qui compte.

 

 

Covil : The Dark Overlords de Vesuvius Media fr (Règles et cartes VF en PDF)

covil-the-dark-overlords-box-art

Fin le lundi 3 juillet à 22h00.

Gestion de ressources ; Contrôle de zone ; Cartes

Pledges : Base 35 $ ; Packs disponibles ; Port 12 $

 

Belle fin de campagne pour Covil, qui aura bien profité du boost généralement constaté grâce au rappel des 48 heures.

La fin devrait voir les 60 000 $ atteints et, espérons-le, dépassés (pour 15 000 demandés) même si la barre des 1 000 soutiens ne le sera certainement pas.

 

 

 

 

Oaxaca : Crafts of a Culture de Undine Studios

oaxaca-logo

Fin le lundi 3 juillet à 17h59.

Placement de dés ; Collections

Pledge : Base 30 $ ; Avec playmat 45 $ ; Port 15 $

 

Même si les dernières 48 heures n’auront pas permis de faire exploser les compteurs, la campagne d’Oaxaca aura tout de même été un joli succès et se sera déroulée sans véritable ventre mou. Le gong de fin devrait saluer le dépassement des 32 000 $ (pour 12 500 demandés) apportés par environ 700 contributeurs.

 
 
 

Rise of Tribes de Breaking Games

rise-of-tribes-box-art

Fin le vendredi 7 juillet à 04h00.

Placement de dés ; Développement

Pledges : Base 39 $ ; DeLuxe 59 $ ; Port 14 et 16 $

 

Encore 4 jours pour parachever le monstrueux carton de ce petit jeu qu’on avait pas vraiment vu arriver. Pour 10 000 $ demandés, ce sont actuellement 263 000 qui ont été récoltés, apportés par 4 000 souscripteurs.

Le plus intéressant est que la dynamique de la campagne est restée quasiment constante depuis le troisième jour, ce qui promet un final des 48 heures des plus excitants !

 

 

 

separateur-1

Mais aussi :

Critters Below (reboot) de Antler Games

Critters below-boites

Fin le mercredi 5 juillet à 23h59.

Party game ; Survie

Pledges : Base 19 € ; Edition « Spéciale KS » 25 € ; Edition collector 40 € ; Port 6€

 Toujours pas financé après 3 semaines de campagne, on se dirige tout droit vers un deuxième reboot.

 

Groves de Letiman Games

Groves-box-art

Fin le vendredi 7 juillet à 05h00.

Pose d’ouvrier ; Bag building

Pledge : 35 $ ; Packs disponibles ; Port 12 $ ; Pledge groupé en cours sur le forum de Cwowd

Malgré des résultats quotidiens chaotiques, Groves continue vaillamment d’engranger de nouveaux soutiens et leurs apports en espèces bien virtuelles qui permettent tout de même à la campagne d’être financée à près de 3 fois les 8 800 $ demandés. Une autre belle réussite donc.

 

Radiant (reboot) de Tin Shoe Games

radiant-box-art

Fin le vendredi 7 juillet à 07h00.

Affrontement ; Cartes ; Draft ; Plis

Pledges : Base 29 $ ; Luxe 35 $ ; Port 14 $

 

separateur-1

À venir cette semaine

 

Terrene Encounters de CGC Games

terrene-encouters-logo

Lancement le vendredi 7 juillet.

Terrene Encounters est un jeu d’affrontement à base de cartes utilisant une mécanique de draft. La partie se joue à travers trois époques différentes, et des retours dans le temps sont possibles et permettent de récupérer les cartes éliminées dans les âges précédents (si on a bien compris).

 

Les pledges groupés en cours !

separateur-1

Rappel des pledges groupés en cours sur le forum de Cwowd

 

Lords of Hellas de Awaken Realms fr (VF intégrale)

C’est l’ami KakitaBen qui s’y colle pour un pledge groupé vous offrant 12% de réduction sur le pledge « Mythic Collection ». Des pourparlers sont en cours pour tenter de faire appliquer la même réduction aux add-ons.

Tarifs du PG : 109 £ FdPIn (131 £ en solo)

  • Le lien vers le GDoc sur lequel s’inscrire.
  • Le lien vers la page du forum de Cwowd.

 

Groves de Letiman Games

M. HarryLittle nous propose un pledge groupé qui ramène le jeu à un coût plus en adéquation avec ce qu’il propose. Encore une fois, le gain dépend du nombre de personnes participant au PG.

Tarifs du PG : A partir de 5 boîtes : 33.60€ FdPIn ; 10 boîtes : 32.50€ FdPIn ; 20 boîtes : 31.60€ FdPIn (42€ FdPIn en Solo)

  • Le lien vers le GDoc sur lequel s’inscrire.
  • Le lien vers la page du forum de Cwowd.

 

 

On les attend de pied ferme

separateur-1

On les attend de pied ferme

  • Batman de Monolith : Ce jeu reprend la très intéressante et originale mécanique d’overlord de Conan, avec un mode prévu spécifiquement pour 2 joueurs. Ludovox vous en parlait par ici après une partie sur le salon cannois.
  • Jeanne d’Arc de Mythic Games : Un jeu sur les mythes médiévaux, avec des figurines de 15 mm, et surtout de Pascal Bernard, qui est loin d’être un lapin de 6 semaines dans le domaine du jeu de plateau, même s’il est moins célèbre que d’autres. Cwowd a eu l’occasion de faire une partie à Cannes et les retours font très très envie. Sur KS au 4ème trimestre 2017.
  • A Song of Ice and Fire de Cool Mini or Not : Une licence hyper porteuse, un jeu sur KS mais clairement calibré pour les boutiques, CMoN aux manettes : on est impatients de voir le résultat.
  • Okko Chronicles de The Red Joker : c’est en septembre que sera lancée la campagne sur Kickstarter de cette nouvelle version de Guardians Chronicles, avec le thème et les illustrations de la BD Okko, qu’on adore. Aussi sommes-nous sur le qui-vive. 
  • Masters of Elements de Lucky Duck Games : Fin août arrive sur Kickstarter la campagne de financement de la nouvelle extension pour le très bon Vikings Gone Wild. Pas encore beaucoup d’informations à son sujet, sinon qu’il semble qu’elle soit orientée « gamer ». En tous cas, l’illustration de la boîte donne envie !

 

separateur-1

 

Légende des symboles utilisés

coeur rouge : Désigne les campagnes conseillées par Shanouillette.

coeur bleu : Désigne les campagnes conseillées par Gougou69.

fr : Désigne les campagnes dont tout ou partie des éléments sont en français.

: Désigne les campagnes particulièrement intéressantes sur le plan financier.

Attention 2 : Désigne les campagnes que nous déconseillons fortement.

 

Le lexique du participatif

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Box Upgrade : Modifications apportées tout au long de la campagne (souvent dans le cadre des stretch goals) qui permettent d’améliorer la qualité du matériel du jeu (cartes plus épaisses, carton de la boîte plus fort, dés spéciaux, etc…).
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US)
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Mougeon : (Nom m.) Race animale grégaire endémique sur Kickstarter, mi-mouton mi-pigeon. Les spécimens qui la compose ont pour particularité d’avoir, au cours de certaines périodes de l’année qui correspondent peu ou prou à la durée des campagnes de financement les plus en vue, une capacité de discernement inversement proportionnelle à la taille de leur compte en banque.
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

  • 1 Commentaire

    1. Adrien Georges 04/07/2017
      Répondre

      Sinon, nous en sommes également à 95 contributeurs sur Ulule (et 113% 🙂 ).

      https://fr.ulule.com/wallstreet-in-money-we-trust/
      Venez le tester au FLIP de Parthenay si le coeur vous en dit 🙂 (carré jeunes éditeurs le 12, 13, 14 Juin, il restera 6 jours de campagne)

    Laisser un commentaire