L’expédition perdue fraie son chemin vers vous

À Cannes dernier, Nuts! publishing nous indiquait gentiment que nous allions bientôt pouvoir explorer une jungle rappelant les terres tropicales des bandes dessinées franco-belges traditionnelles, Tintin et Blake & Mortimer en tête. Mais en moins naïf et en bien plus crado.

expedition-perdue-jeu-de-socete-image-jeu-2

On part presque sereins, à part ces chauve-souris pénibles.

 

 

L’Expédition perdue, donc, débarque par ici. Il s’agira de mener son expédition au travers d’une jungle sauvage pour atteindre une cité merveilleuse. Bon. Sauf qu’on est un peu partis en oubliant les provisions (ou alors simplement insuffisamment préparés), et que les terres inconnues regorgent d’embûches.

Tour à tour, les joueurs devront jouer des cartes de leur main, et une fois qu’un certain nombre de cartes auront été jouées sur « le chemin », on résoudra les cartes… dans leur ordre numérique le matin, dans leur ordre de jeu le soir. Résoudre une carte reviendra à appliquer ses cartouches de symboles, nous retirant des ressources. Et en ajoutant de temps à autres. Mais il y a des subtilités : les cartouches jaunes doivent être tous appliqués, les bleus sont optionnels et vous devrez déclencher un seul des rouges. De quoi vous faire des nœuds au cerveau. Et chaque demi-journée, un de nos pions nourriture s’envole.

 

Pour l’emporter, il faudra aligner un certain nombre de symboles progression, et surtout, ne pas perdre son dernier membre d’expédition. Au fond, il est facile de se croire invincible et de trop fanfaronner. Et, oui, L’Expédition Perdue est un jeu cruel. Jouable en solo, de façon coopérative ou compétitive, il vous demandera de bien maîtriser vos ressources et votre chemin, de créer une ligne de gains et de pertes, d’optimiser petit à petit, et malgré cette jungle hostile. Et si c’est trop facile pour vous, il sera possible d’ajuster la difficulté.

 

expedition-perdue-jeu-de-socete-image-jeu-

Et puis Roy a décédé en chassant un pécari. On a gardé son cadavre près du mug ludovox parce qu’on n’avait pas de cierge.

 

Disponible autour de la vingtaine d’euros, l’Expédition Perdue saura certainement poser des difficultés au plus fous des survivalistes. 

 

On m’a également soufflé que Nuts! devrait également localiser Palm Island, un jeu solo de développement insulaire qui semble fort apprécié par Atom. Mais ceci est une autre news, une autre histoire…

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

Laisser un commentaire