Gingerbread House : C’est pas du gâteau

Gingerbread est la nouvelle création de Phil Walker-Harding, un auteur que l’on connaît peu en France : on aura découvert Sushi Go le jeu de draft, Cacao une sorte de Carcassonne intéressant… Mais en Allemagne le monsieur est productif et souvent ses jeux se retrouvent dans le haut du panier, je peux vous citer Imhotep que l’on attend chez Iello ou Bärenpark qui est un mélange de Tetris/Patchwork. Tout cela pour vous donner un panel des talents de l’auteur.

Sa dernière création m’a tapé dans l’œil. Loin des thèmes éculés (le Moyen-âge, la colonisation, ou la planète Mars), Gingerbread nous propose de revenir en enfance… au pays de Hansel et Gretel. Avec une boite que ne renierait pas le monsieur aux cheveux verts.

 

Gingerbread_House_jeux_de_societe_Ludovox01

 

Maison épicée

La sorcière adore le pain d’épices, au point qu’elle construit toute sa maison avec, des pains d’épices de toutes les couleurs. Mais des malotrus sortant tout droit des contes de fées arrachent des pans entiers de sa maison pour les grignoter petit bout par petit bout…

La sorcière imagine alors un stratagème pour les piéger, les attirer avec les pains d’épices qu’ils désirent, pour finalement les bouillir vivant, les couper en morceaux, heu pardon pour les emprisonner.

 

hansel-gretel

 

Chaque joueur a devant lui son plateau maison, une grille de 3 cases par 3 cases ainsi qu’une tuile escalier.
Chaque joueur commence aussi avec une pile de 15 tuiles dominos. Il en piochera 3 pour débuter.

 

Gingerbread_House_jeux_de_societe_Ludovox02

 

À son tour, il devra déposer une de ses 3 tuiles dominos sur son plateau pour construire sa maison, il prendra les jetons pains d’épices qui correspondent aux icônes qu’il aura ainsi recouverts. Avant cela, il pourra placer une tuile escalier pour que sa maison en 3D gagne un étage.

Le reste est simple à comprendre, si vous recouvrez une icône escalier vous pouvez prendre une tuile escalier, une cage vous permet de prendre une des cartes des personnages de contes de fées.

À la fin de votre tour, vous pouvez rendre le nombre de jetons demandés pour capturer un des personnages que vous avez dans votre zone, cela vous rapportera des points de victoire, et une tuile d’une seule case qui peut vous aider à compléter votre étage. Si vous terminez un étage vous pouvez alors prendre une carte bonus qui vous rapportera aussi des points de victoire, selon une condition.


gunger

Le jeu se termine lorsque plus aucune sorcière n’a de tuiles double : il est temps de faire les contes, comptes.

Chaque personnage que vous avez capturé vous octroie un certain nombre de points de victoire, vous gagnez aussi des PV supplémentaires pour vos cartes bonus, cela peut être par personnage capturé gentil ou au contraire méchant, ou les personnages non humains, vous n’avez que l’embarras du choix..

Gingerbread House est appétissant, un bon jeu familial malin avec un thème original pour jouer avec des adultes ou des enfants. M’est avis que je ne repartirais d’Essen pas sans (stand Lookout) !

Il sera dispo en français chez Funforge peu après Essen.

 

2 Commentaires

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 28/09/2018
    Répondre

    Un auteur a suivre, clairement

  2. Julien GRESSE 08/12/2018
    Répondre

    Bonjour

    Pouvez vous me dire s’il est obligatoire d’avoir un escalier à chaque étage ? Car on peut finir un étage sans escalier.

    Ce n’est pas précisé dans la règle

     

    Merci à vous

Laisser un commentaire