LE TEST DE DUNE: IMPERIUM
Un jeu de Paul Dennen
Illustré par Clay Brooks, Nate Storm
Edité par Dire Wolf Digital, Lucky Duck Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2021
De 1 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d'une partie entre 60 et 120 minutes

Thèmes : Livre, Science-fiction
Mécanismes : Deckbuilding, Pose d'ouvriers
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 10
Configurations testées : 1, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Dune Imperium est sans conteste un des buzz de cet été ludique (2021), et ce bien que la sortie de l’adaptation cinématographique éponyme soit retardée plusieurs fois. Ce mélange de deck-building et de pose d’ouvriers sort de l’esprit de Paul Dennen, auteur de Clank! et consorts. Dans Dune Imperium, les joueurs tentent d’accumuler les points de victoire… au nombre de dix (!) pour atteindre la fin de partie. Au contraire des jeux de deck-building classiques, il faudra combiner une carte à un Meeple ouvrier (un Agent) sur le plateau, et vous devrez réfléchir à quel pouvoir de carte et de lieu vous voulez déclencher. Tout cela pour générer des ressources, participer à des conflits donnant plein de choses intéressantes, mais aussi s’allier à des factions afin d’orienter son jeu dans une typologie de stratégie bien précise.

Contexte

J'ai surtout joué avec des joueurs adeptes du deck-building et de la pose d'ouvriers, mais il faut se dire que malgré la simplicité et l'efficacité du jeu, ce titre demande un temps de réflexion et d'analyse conséquent, et les durées de partie s'en ressentent, surtout au début. J'ai également réalisé une partie solo, pour essayer la pertinence de ce mode (spoiler alert, ça marche, et j'en reparlerai en partie mécanismes).



ACCESSIBILITE DES REGLES
16
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Pas grand-chose à redire sur les règles, l'ergonomie du jeu fait très bien le taf, les icônes s'intègrent assez vite, et le corpus de règles limité permet d'être souple sur les appuis. On apprécie bien le petit feuillet récapitulant les emplacements du plateau, bien utile surtout pour les premières parties. 

QUALITE DU MATERIEL
12
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Boîte assez mal pensée (rangement difficile)
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité du matériel acceptable
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Commençons par le positif, car il y a à dire. L'univers est respecté, et l'ergonomie est transparente : impossible de trop se gourer. L'illustration des cartes s'avère de qualité variable, comme attendu avec un si grand nombre d'illustrations et d'artistes, et l'austérité du plateau peut faire peur. Mais l'ensemble a beau être chargé, il n'en reste pas moins réellement lisible.

Par contre, les rangements ne sont tout simplement pas à la hauteur, et certaines ressources sont en sous-nombre. J'aurais préféré du carton joliment imprimé à ces pièces en bois gris béton pour figurer les solaris... rien de proprement scandaleux, mais on se verra contraint de faire la monnaie à quelques reprises, et on se fait vite la réflexion que ces éléments détonnent du reste de l'expérience tant celle-ci parait aux petits oignons.

THEME
15,5
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Amis de l'univers de Dune, réjouissez-vous : ça marche pour vous. Alors, oui, il y a quelques petites contorsions, il faut connaître les travaux du fils Herbert et pas seulement ceux du père pour comprendre chaque référence, mais les pouvoirs des cartes sont cohérents vis à vis de leur nom, portent un thème sans pour autant que le fan service enterre tout. On acceptera que la manipulation de deck soit conférée aux Bene Gesserit qui, après tout, pratiquent la sélection génétique, comme le mécanisme d'unisson des Fremen qui sont mieux ensemble. 

La thématique ressurgit également des mécanismes eux-mêmes, notamment liées au fonctionnement des ressources. Les amateurs de fan service ne sont pas oubliés pour autant, avec du flavour emblématique, comme Vladimir Harkonnen qui bénéficie d'un coup de maître, une fois par partie, en envahissant Arrakis, ou de Paul qui a la prescience sur son deck.

Si toutes les adaptations avaient ce niveau de soin vis-à-vis du thème, et si toutes se souciaient à ce point de leurs mécanismes, croyez-moi, on serait bien servis ! 

DUREE DE VIE
13,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Les options à chaque partie conduisent à des changements à chaque fois intéressants : qu'il s'agisse des conflits, des cartes ouvertes en début de jeu ou même de notre plateau personnage, on a envie d'y revenir pour explorer un nouvel aspect du jeu. Il faut dire que chaque choix effectué est déterminant ! Il y a tout de même des passages qui semblent obligés (le troisième agent, le siège au haut conseil), mais au fond, quand on fait l'effort de s'en passer, on se rend compte que le jeu a d'autres façons de récompenser ceux qui ne le font pas, ou le font plus tard. Il reste des choses un peu courtes (quelle rentabilité totale pour les solaris hormis le siège au haut conseil et le maître d'armes ?) mais ceci se réparera aisément avec une extension à venir. On observe une rareté de l'eau, mais une préciosité de l'épice, à la fois hautement thématiques et proposant des axes stratégiques assez différents. Les personnages, surtout les plus complexes, ouvrent également des perspectives de jeu vraiment très différentes (je pense notamment à Arianna Thorvald qui transforme l'épice en cartes).

On a également des cartes Intrigue qui viennent pimenter les parties et leur donner cette saveur d'imprévu : elles permettent des stratégies diverses et variées, donnent lieu à des coups de théâtre, ou permettent juste quelques petits coups de pouce bienvenus de façon circonstanciée. De quoi assurer la diversité des situations.

MECANISMES
14,5
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table un moment ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Mécaniquement, le jeu est de toute beauté : tirez sur un fil, le reste suivra. Si vous piochez des cartes, le pouvoir d'achat suit car vos pouvoirs de révélation sont plus nombreux. Si vous avez trois agents, vous jouez trois cartes, donc perdez en achat. Les stratégies ont différents degrés de rentabilité mais se combinent, synergiques, et récompensent les bonnes décisions.

L'interaction va grandissant au cours de la partie, avec des conflits de plus en plus cruciaux : tout semble dosé pour nous garder en haleine, fébriles. Pourtant, le nombre de paramètres peut causer un peu d'analysis paralysis, voire même pas mal. 

On remarque que la rivière ne tourne pas automatiquement : cela retire quelque peu l'effet de tirage lié à une rotation trop rapide, sans pour autant le gommer. Cela force aussi à rendre hybride son paquet, sous peine de louper quelques achats autrement intéressants ; impossible de rester "purement" dans un mode de jeu, il faut s'investir dans les combats et dans les factions.

Le mode deux joueurs en simule un troisième, et le mode solo, deux, via un paquet de cartes ou une application. Ce fonctionnement de "mort" ou de joueur simplifié me convainc habituellement rarement mais cela fonctionne plutôt bien ici, et on commence assez vite à planifier et à réfléchir le jeu comme à trois ou quatre : cette émulation de joueur marche au final très bien !



16
12
15,5
13,5
14,5


82%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 30/07/2021

Dune Imperium est sans doute mon coup de cœur de l'année, à ce stade. Il a fait parler de lui, et fait vibrer de nombreux joueurs et, à mon sens, à raison. Le jeu est riche, tendu, et ne fait que peu de concessions. J'apprécie véritablement le design pour son élégance et sa richesse : qu'il s'agisse de la thématique, respectée par le décorum du jeu mais aussi par ses goulots d'étranglement mécaniques (l'épice, l'eau). Dur de mettre en défaut une quelconque aspérité, à quelques menues exceptions près, le manque de tension (relatif) autour des solaris notamment. Le thème, quoi que bien rendu, est un peu abstractisé, certains raccourcis sont pris, mais ceci est fait au profit du jeu et de ses mécanismes : la substantifique moelle de l'univers est là, bien adaptée. Il émane de ce Dune Imperium une certaine gravité, qui imprime à chacune de nos actions un poids et un sens qui ravira les fans de l'univers et les fans de jeux, unissant par là eurogamers et améritrasheurs dans une belle célébration ludique.

Dilemmes, interaction, calculs : un monde de possibilité s'offre à vous. Ne manquez pas le prochain long courrier et embarquez pour Arrakis au plus vite.


  • Élégance et intuitivité
  • Riche en possibilités, mais accessible

  • Le rangement un peu cheum', les ressources
  • Premières parties longues
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

90%