LE TEST DE BOTANIK
Un jeu de Frank Crittin, Grégoire Largey, Sébastien Pauchon
Illustré par Frank Dion
Edité par Space Cowboys
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2021-03
De 2 à 2 joueurs , Optimisé à 2 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Nature
Mécanismes : Placement, Tuiles
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 15
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Botanik est une création de Grégoire Largey, Frank Crittin et Sébastien Pauchon parue dans la gamme des jeux à 2 joueurs chez Space Cowboys. Dans la même gamme, le trio avait réalisé Ankh’or qui ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable, disons-le. « Jodhpur » tardait à sortir, finalement il fut rethématisé et il éclot tel un bouton de fleur sous le nom de Botanik.

Botanik est un jeu de pose et de connexion de tuiles, mais avec un twist intéressant puisque la récupération va se faire en deux temps.
On construit son réseau de tuiles pour marquer le plus de points de victoire.

Pour vous faire une idée du jeu, vous avez le Ludochrono et le Just Played de Shanouillette, qui co-signe également ce Test 🙂

 

Contexte

Shanouillette m'a proposé une partie de Botanik, je dois avouer que j'étais un peu sceptique, il faut dire que des jeux de pose de tuiles et de connexion, il en sort 100 par an et je ne voyais pas trop ce qui faisait qu'il se démarquait de cette surabondance dans le genre. Pourtant, à la fin de la partie, sans avoir eu le coup de cœur, j'y pressentais quelques petites finesses, et il y avait un gout de reviens-y assez tenace. Sur un coup de tête, je suis allé dans ma boutique, j'ai pris la boite en main, et après maintes réflexions je me suis décidé à repartir avec, après tout ce n'était que 20 € (bon, c'était sans compter sur la prune qui m'attendait sur la voiture ^^). Depuis on y a joué en famille avec ma compagne, mais aussi ma fille de 8 ans qui n'est pas encore très à l'aise avec les jeux compétitifs mais elle en redemande encore et encore.



ACCESSIBILITE DES REGLES
14
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Les règles sont plutôt bien organisées, chaque chose est à sa place. Le livret n'est pas avare d'exemples illustrés montrant les coups licites et illicites. Le seul point d’accroche étant le décompte, en effet on marque des points pour 3 tuiles (ou plus) adjacentes de la même couleur, qu'elles soient reliées entre elles ou non (tant qu'elles sont connectées à la source c'est ok), ce qui est un peu contre-intuitif au départ, mais une fois qu'on a intégré l'information on n'y revient plus. Peut-être que certains détails pourraient être rappelés dans un encart pour éviter les erreurs mais tout y est.  

QUALITE DU MATERIEL
17
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Très travaillé


Une petite boite, un thermoformage robuste parfaitement pensé qui accueille les 67 tuiles du jeu (rien ne bouge !), un plateau, ainsi que le joli marqueur premier joueur. Son format permet de l'emporter partout et de l'installer en un tour de main, rien à redire de ce côté la, c'est top.

Le marqueur premier joueur que l'on se transmet de tour en tour est beau, imposant et solide. Les tuiles comportent plusieurs tuyaux que l'on va relier, et une couleur (rouge, bleu, vert, jaune, noir), pour les daltoniens, on a un petit repère visuel sous forme de rond, de point ou d'étoile en fonction de la couleur, plutôt bien vu, mais je ne saurais dire si c'est fonctionnel, d'autant que cela reste assez discret. Seul petit bémol, la ressemblance trompeuse entre fleurs et légumes, ce sont bien deux types de tuiles différentes, ne vous y trompez pas ! 

J'adore les illustrations de Frank Dion qui donnent au jeu un petit zen et steampunk original. J'ai cependant remarqué qu'elles sont très clivantes, on adore ou on déteste, pas de juste milieu semble-t-il. Le plateau Registre sous forme de carnet de note est lui aussi bien trouvé, cela donne un cachet à l'ensemble.

THEME
13
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On peut se refaire l'histoire après la partie
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Respect du thème

Dans un monde en perdition, nous sommes des méca-botaniciens qui se tirent la bourre pour produire la machine la plus performante afin de produire des végétaux dans le but de sauver le peuple Katbra (pas de chocolat ? ^^) pris au piège sur une planète faite de métaux rouillés et d'émanations de vapeurs toxiques.

Ce thème s'efface assez vite disons-le, on retiendra surtout l'idée de construire une machine pleine de tuyauteries reliées à des fruits et des fleurs. On sera rapidement dans la mécanique, mais les illustrations et l'univers proposé donne au jeu un petit côté apaisant d'un côté, tout en étant retors et trituré de l'autre, une saveur bi-goût qui lui sied parfaitement.

DUREE DE VIE
15
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Dans une partie, toutes les tuiles seront jouées, pas de variantes, pas de modules, seul l'ordre des trois tuiles qui sortent sera variable. On pourrait croire que cela ne donnera pas un grand renouvellement, mais ce qui va réellement faire la différence ici sera le jeu des joueurs, selon leur maitrise, et la façon dont ils se bloquent ou non. Le fait qu'on ait du choix, entre les tuiles à prendre du draft selon leur forme et leur couleur, puis sur l'endroit où les placer, constitue déjà pas mal de possibilités à chaque tour, possibilités qui seront à repenser selon la configuration en cours, au centre, chez soi, et chez l'adversaire. Finalement, il y a de quoi faire sans avoir besoin d'en rajouter.  

MECANISMES
16,5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Choix toujours intéressants
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Pendant un tour de jeu, le premier joueur prend une des 3 tuiles du tour et la place soit sur son côté du plateau soit au centre, puis c'est à l'autre joueur qui fait de même et ça revient à l'autre joueur, le fameux draft A-B-A. Le jeu est fluide, car chaque tour nous n'avons que trois tuiles que l'on va positionner en fonction des possibilités.

Pour récupérer une tuile il faudra la libérer du plateau, ainsi la construction de notre machine se fait en deux temps et cela nécessitera de se projeter un peu sur les types de tuiles qui nous intéressent. Quand on place une tuile au milieu du plateau, cela peut libérer une tuile chez nous, mais aussi éventuellement chez notre adversaire, ce qui au début semble lui donner une opportunité bienvenue puisque cette tuile lui permettra d'agrandir sa machine. Oui, mais parfois, elle n'arrive pas du tout au moment opportun et s'impose plus comme une contrainte qu'une chance, car pour marquer les points en fin de partie il faudra qu'elle soit reliée à la source.

C'est là où l'interaction est plus intéressante et piquante, mais celle-ci est aussi présente dans le placement et le blocage. Si l'on ne peut jouer une tuile et que l'on ne souhaite pas la laisser à l'adversaire il suffit de la poser sur la zone centrale, que cela détache ou non des tuiles, en général ça la met hors jeu... à moins qu'un Méca-botanicien ne parvienne à se libérer à temps ... ! Rien n'est jamais acquis dans Botanik. ;)

Le hasard a évidemment un rôle dans les tuiles qui sortent chaque tour, mais on essaie de s'y adapter. On va planifier pour construire des zones de mêmes couleurs afin de marquer des points de victoire. On remarque que parfois certaines tuiles valent 6 points parce qu'un seul coup nous permet de créer une zone de couleur et de raccorder un légume à une tuile de la bonne couleur. Pourvu que l'autre ne s'en aperçoive pas !

On pourrait penser après plusieurs parties que l'on va faire la même chose, mais notre machine n'est jamais la même et li y a toujours une satisfaction à la voir se construire.

 

 



14
17
13
15
16,5


86%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 01/07/2021

Je serais passé totalement à côté de ce Botanik si la curiosité n'avait pas été la plus forte et surtout si je n'avais pas passé le cap de la première partie (qui peut être un peu difficile). 

Botanik
est un jeu qui selon les joueurs peut se jouer de manière décontractée ou au contraire plus agressif, dans le placement et l'ultra blocage. Malgré tout il se joue sur un rythme assez reposant, il invite même à une forme de plénitude malgré les petits coups de Trafalgar et l'aspect retors.

On aime ou pas l'univers qui y est dépeint, mais cela lui confère un charme et une âme.

On apprécie de voir ce réseau se construire sous nos yeux.
Il propose une mécanique qui semble déjà vue et revue, mais s'avère beaucoup plus fine qu'il n'y parait au premier abord. On s'adapte au flux des tuiles avec cette mécanique en deux temps où l'on va planifier la construction de notre réseau.

Botanik est un excellent jeu pour deux joueurs avec une belle courbe de progression. Découvrez-le, et surtout... retournez-y ! ;) 

 


  • les illustrations
  • mise en place rapide
  • mécanique originale
  • courbe de progression intéressante
  • règles simples

  • Première partie un peu sacrifiée
  • les illustrations clivantes
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%