LE SANCTUAIRE DES CHIMÈRES, CHRONIQUE D’UNE CAMPAGNE KICKSTARTER À VENIR (EPISODE 9)

Remise en question complète. Une deuxième campagne Kickstarter demande à corriger ce qui a empêché la première de réussir. C’est ce à quoi s’attache Cédric dans cet avant-dernier épisode du Sanctuaire des Chimères.

 

separateur-1

 

Résumé des épisodes précédents :

J’ai créé un jeu. Il est beau, mais je n’ai pas réussi la campagne sur Kickstarter. Je dois repenser ma communication.

 

 

EPISODE 9 : demain j’enlève le haut !

 

Chimera Sanctuary - Background Alanih Kerr VF1Mon challenge est aussi, je le sens bien, de rendre plus accessible un jeu mal positionné : ni core, ni casual.

De plus, les illustrations, aussi belles soient-elles, peinent à orienter les joueurs. Les animaux, même mythiques, sont plutôt un thème familial et les personnages de science-fiction parlent bien plus aux « gamers ». Je dois choisir !

Après réflexion, je décide de « sacrifier » les personnages. Ils sont superbes, mais rendent floue la perception que l’on peut se faire de l’univers du jeu. Ils ne seront visibles que sur les pions, et non plus sur les cartes. J’essaie de ne pas trop les mettre en avant lors des présentations (difficile, ils sont tellement beaux !).

Il faut donc recentrer le projet sur un jeu plus grand public : des animaux, des combats, un univers facile à appréhender. En fait, je vous le murmure et cela restera entre nous, le Sanctuaire des Chimères sera aussi un livre sur l’univers du jeu, lequel est bien plus profond que cela.

Maintenant, il me faut parler du jeu. Le montrer, le faire essayer. J’ai fait fabriquer plusieurs prototypes de bonne facture par une imprimerie pro en ligne, aux USA (vive Internet). La qualité et les délais sont irréprochables, la mise en page un peu moins, pas hyper précise. Du coup, certains bords ne sont pas aussi bien coupés que je l’aurais aimé.

Chimera Sanctuary - Background LarKinn VF1Je distribue les protos. Peut-être aurais-je dû être plus regardant quant aux personnes à qui les envoyer, car les retours ont été trop faibles malgré l’engagement que tous ont pris de faire un petit topo de retour de partie. C’est dommage. Je parle du jeu sur les réseaux sociaux, sur les groupes, sur certains sites de jeux de société comme les excellents Cwowd et Ludovox.

J’ai même créé une page sur BoardGameGeek mais, n’étant pas bilingue, je ne l’alimente pas. J’ai voulu aussi créer une version Chimera Sanctuary - chino_041virtuelle de Chimera Sanctuary façon BoardGameArena ou autre afin de pouvoir jouer à distance et le faire découvrir au plus grand nombre.

Malheureusement, le système de création était trop complexe pour que j’aie le temps de m’y plonger réellement.

 

Tous ces choix et toutes ces démarches n’ont qu’un seul but : communiquer sur l’existence du jeu.

Par ailleurs, je continue à œuvrer sur la nouvelle campagne de financement : l’indispensable page Kickstarter (présentation, clarté), les différents niveaux de pledge à offrir, les stretchs goals, les news pour dynamiser la campagne et relancer l’intérêt… Le dénouement approche. 

 

Le stress monte.

 

Suite et fin au prochain épisode !!

 

   

3 Commentaires

  1. Jeffyciacos 08/06/2017
    Répondre

    Bon courage pour ce Kickstarter!

  2. MikaVyk 09/06/2017
    Répondre

    Je viens de rattraper mon retard en m’enfilant les 9 épisodes d’un coup et je peux dire que le jeux pique sérieusement mon intérêt. Je pense que ça sera fait sur la page de présentation du Kickstarter, mais j’aimerais vraiment en savoir plus sur le contenu du jeu ^^.

    En tout cas, il y a de forte chance que je participe a son financement.

    Bon courage et persévérance, en espérant que celle-ci soit la bonne.

  3. Alanih Kerr 12/06/2017
    Répondre

    merci merci ! bien sûr ! quelques news sur la page du jeu et la page facebook : https://www.facebook.com/alanihkerr/

    je n’en mets pas trop pour maintenir l’intérêt !^^

Laisser un commentaire