Le prix du Diamant d’Or 2021 : le verdict

Le Diamant d’or de l’année 2020 a été décerné dimanche 11 avril. Etant données les conditions sanitaires actuelles, le vote des jurés s’est effectué à distance. Le verdict a été rendu dimanche après-midi et il détonne quelque peu.

Voyons cela de plus près…

 

On ne l’attendait pas aussi haut, mais Beyond The Sun gravit la première marche.
Il a d’ailleurs été annoncé en français chez Matagot pour la fin de l’année.
Si vous voulez vous faire une idée du jeu, le proto (pardon le jeu) est dispo sur BGA. Beyond The Sun propose un jeu avec un arbre de technologie, de la gestion de ressources, de l’exploration et de la colonisation de planètes, une interaction  subtile dans le placement de nos jetons vaisseaux avec de la majorité. Le jeu est succulent et mérite sa place. On regrette juste l’édition calamiteuse, visuellement déjà (mais ça, on peut faire abstraction), mais surtout au niveau de l’ergonomie. Nous avons une grande quantité de cartes avec une abondance de texte, malheureusement l’iconographie manque de cohérence, et le jeu reste illisible si vous êtes du mauvais côté de la table. Si Matagot nous lit, prenez le temps et n’hésitez pas à retravailler l’ergonomie ! 🙂

 

 

En suivant, nous avons Praga Caput Regni de Vladimir Suchy qui devrait arriver en mai chez Atalia. On vous en parlait dans cette news. On sera heureux de revenir dessus en détail quand il sera là.

Enfin, à la troisième place, nous avons Bonfire de Stefan Feld, un jeu qui propose de la salade de points chère à l’auteur, mais aussi de l’optimisation, des tuiles objectifs à réaliser et un peu de combo. Incessamment sous peu le Just Played sur Ludovox 🙂

Au pied du podium, nous retrouvons Alma Mater et son économie de la connaissance, mais nous en reparlerons très vite dans un Just played là aussi 🙂

Ferment la marche : Vicomtes du Royaume de l’ouest, Tekhenu, Merv et Tawantinsuyu.

 

Alors, que pensez-vous de ce palmarès ?

 

► Le diamant d’or s’est doté d’un site internet avec les palmarès des années précédentes, mais aussi et surtout la présentation du jury.

 

   

6 Commentaires

  1. Ludiculture il y a 24 jours
    Répondre

    Quand on est pas amateur de jeux en VO difficile de se faire un avis… C’est d’ailleurs un choix assez osé de ne choisir que des jeux pas encore disponible en français mais comme ils le seront tous bientôt, j’ai envie de dire pourquoi pas ?

    • TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 24 jours
      Répondre

      Bonfire, Merv, Beyond the sun, praga Caput Regni, ces jeux n’ont strictement AUCUN texte sur le contenu.

      Juste une regle anglaise… Ca me semble totalement pertinent de les noter personnellement.

      J’en ai joue plusieurs (Bonfire, Merv, Beyond the sun) tous les 3 sont vraiment excellents, preference pour Bonfire et Merv de mon cote.

      • atom il y a 24 jours
        Répondre

        Beyond The Sun au contraire est plein de texte, de l’iconographie et du texte à foison.

    • morlockbob il y a 24 jours
      Répondre

      perso j en ai fait un sur la liste. Les gros jeux, il faut prendre le temps de les appréhender, il faut les avoir sous la main et avoir le public. Là on est sur OAth, c’est autre chose. Cela arrivera quand ça arrivera. On se fera un avis plus tard.  Ou pas.

  2. bol2ry il y a 22 jours
    Répondre

    Haha. J’ai les stats du site de la page le-jury qui ont explosé. Je me demandais pourquoi et puis j’ai vu l’article 😉

    Espèce de petit malin va. Chouette article. Merci

  3. Chips il y a 22 jours
    Répondre

    On regrette juste l’édition calamiteuse, visuellement déjà (mais ça, on peut faire abstraction), mais surtout au niveau de l’ergonomie.

    Je ne peux pas me prononcer sur l’ergonomie mais pour la partie visuelle c’est un avis très subjectif, personnellement je trouve que le côté froid colle très bien au thème et que ça facilite grandement la lisibilité du jeu.

Laisser un commentaire