upadventuretourre

Hier j’ai découvert Adventure Tours

Hier j’ai découvert Adventure Tours un jeu japonais traduit en français que l’on trouve depuis peu chez Oya à moins de 20€. C’est pour moi une petite surprise (signée Kanai tout de même –Braverats, Lost legacy…) d’une simplicité et d’une fluidité étonnante, un jeu de cartes simple et amusant qui pourra ravir les familles, bref, une bonne nouvelle juste avant Noël (« coïncidence ? je ne crois pas »). Je m’en vais vous présenter le principe de ce petit jeu.

Pour situer un peu, il vient de sortir en français mais la première version du jeu existe depuis 2010. Oui parce qu’en fait, je vous le dis mais vous le répétez pas hein, avant, le jeu avait pour thème une école de Geishas, ce qui, pour un esprit européen, était fortement malvenu, vous en conviendrez. Donc Schmidt fit changer tout ça pour un thème inoffensif de tour opérateur. L’interaction est au rendez-vous puisque les cartes peuvent avoir des effets très cashs mais au moins, on ne parle pas de Geishas. L’honneur est sauf.

pic1745564_md

Cachez cette Geisha que je ne saurais voir

 

Alors, oublions les geishas. Nous voilà donc à la tête d’une expédition avec chacun un petit plateau Expédition joliment illustré (comme ci-dessous). Celui-ci présente en bas une action spéciale facultative. A part ça, il montre surtout sur sa droite, 3 valeurs. Il s’agit de l’équipement (technique, vivres, vêtements).

2adventure-tours

Vous pourrez poser des cartes de votre main à côté de ces valeurs afin de les booster. Car, oui, nous avons 6 cartes en main au début. Donc si c’est ce que vous faites, vous placez une carte à droite de votre plateau, et vous piochez une nouvelle carte. Simple. Ah oui, très simple.

expedition-1Ci-dessus : je pose une carte de ma main à droite du plateau afin de booster ici ma valeur (rouge) d’Equipement (qui fait maintenant 3+1=4)  et je pioche une nouvelle carte. A toi.

Mais ce n’est pas la seule option bien sûr

Mais vous pouvez aussi vous servir de vos cartes en main en tant qu’Aventurier. Sur chaque carte il y a en effet un monsieur (ou une madâme) prêt à embarquer ! Sauf que, il pourra monter dans votre Expédition si sa valeur d’Exigence (en haut à gauche) peut être satisfaite. Autrement dit, il faut que cette valeur (technique, vivres, ou vêtements) soit inférieure à ce que votre Expédition propose actuellement.

exigence2

Si vous parvenez à le faire monter à bord, il vous rapportera des points à la fin de la partie. Ça va de 0 à 8 points, selon si c’est une fine bouche ou du tout-venant. La carte ci-dessus par exemple : le monsieur là n’est pas très exigent mais il fait qu’un seul point de victoire à la fin.

Par contre, une carte Aventurier qui monte à bord de l’Expédition ira se placer en haut de votre petit plateau et ne vous autorisera pas à piocher. Ce qui est pas si mal parfois car le premier joueur à avoir vidé sa main met fin à la manche. Hein heeeein.

De plus, envoyer une carte Aventurier en Expédition de la sorte permet d’activer le pouvoir spécial du dit-aventurier. Et c’est là qu’on parle de l’interaction.

Dans ta face

Il y va fort le petit Kanai ! Certains pouvoirs suppriment ou volent le dernier membre d’expédition ou le dernier équipement d’un autre joueur, certains pouvoirs permettent de piocher, de faire piocher, de rejouer, etc.

Mais heureusement on a aussi le « Pater Miller » personnage du missionnaire, qui permet de se sauvegarder d’une attaque. Loin, elles sont loin les geishas vous dis-je. Donc, quoi qu’il en soit, les pouvoirs peuvent être très « prends ça dans ta tronche » mais heureusement le tout se joue en plusieurs manches (donc on peut se venger gniarkkk) et les points de victoire sont cachés (donc on limite l’effet « tous sur Marcel sinon il va gagner ! »).

adventure-1tours

D’ailleurs, le jeu est annoncé de 3 à 6 joueurs, sincèrement, je n’ai pas trop compris pourquoi on retirait la possibilité d’y jouer à 2 mais il doit y avoir une explication censée qui m’échappe du haut de ma seule partie (si vous l’avez, à vos commentaires !).

En bref !

En deux mots comme en cent, les règles pourraient se résumer à : on pose des cartes soit à droite du plateau pour augmenter les valeurs de l’Expédition, soit on les pose en haut du plateau, pour faire monter des Aventuriers à bord et marquer des points, à condition que les valeurs de l’Expédition soient suffisamment élevées pour eux. Ajoutez quelques effets qui peuvent comboter un chouïa entre les pouvoirs spéciaux des cartes et celui de votre Expédition et vous avez un malin petit jeu des familles qui peut se la couler douce ou se la jouer un peu plus titilleur. Mon tout a un look vintage mais coloré, du matériel hyper calibré saupoudré d’aides de jeu dans toutes les langues de la création et vous avez tout ce qu’il faut pour embarquer le plus de monde possible.

 

pic2243141_md

Moi je dis, let’s go baby. Enfin, plutôt, papa, maman, ça vous dit un petit jeu ?

>> La fiche de l’adventure tours

Un jeu de Seiji Kanai
Edité par Schmidt
Distribué par Oya
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français, Italien
Date de sortie : 09/2014
De 3 à 6 joueurs
A partir de 35 ans
Durée moyenne d’une partie : 35 minutes

   

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Antony
    Antony 12/12/2014
    Répondre

    Un jeu fort agréable, un brin vicieux mais qui tourne impeccablement bien. Une chouette découverte !

  2. Photo du profil de Jobe314
    Jobe314 07/01/2015
    Répondre

    J’aimerais savoir s’il y a une différence autre que Thématique par rapport à Mai-Star.

    Apparemment Adventure Tours lui ne comporte pas de texte sur les cartes contrairement à son ainé.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 07/01/2015
      Répondre

      Oui il y a deux trois modif’ dans le matos, notamment plus de cartes (ce qui permet de pouvoir finir les manches sans problème) il n’y a que des icônes aussi, en effet, pas de texte (sauf sur la carte aide de jeu qui du coup rassemble & explique toutes les icônes).

Laisser un commentaire