GBL, les ludicaires et le confinement

Voilà 30 jours que nos boutiques ludiques préférées sont fermées.

Nous avons souhaité prendre des nouvelles des ludicaires, souvent touchés de plein fouet par les contrecoups du confinement. Aussi avons-nous contacté Cathy Suignard, à la tête du Groupement des Boutiques Ludiques, pour lui poser quelques questions.

Comment le confinement est-il vécu par les boutiques, comment s’organisent-elles, comment voient-elles le déconfinement ? Voici leur réponse sous la forme d’un communiqué que nous vous retransmettons tel quel :  

 
« La situation est diverse et chacun·e compose entre respect du confinement et poursuite d’activité quand c’est possible. Quelques Ludicaires possédaient des sites de ventes en ligne, ils continuent donc de travailler mais ce n’est pas la majorité au sein du GBL.

Pour l’essentiel, nous essayons de garder le lien avec nos clients :
De manière concrète et commerciale c’est ainsi que plusieurs d’entre nous ont organisé des livraisons à domicile qui nous ramènent au coeur de notre travail : être en relation – bien sûr à distance autorisée – avec les joueuses et joueurs.

On peut aussi noter des actes solidaires dans des villes entre commerçant·e·s : certain·e·s d’entre nous ont pu placer un petit rayonnage de jeux de société dans des épiceries ou des commerces alimentaires.

Et quasi tous les Ludicaires communiquent avec leurs communautés : ils font jouer leurs client·e·s, partagent leur passion en publications ou en vidéos, via les réseaux sociaux notamment. 

 
Nous gardons aussi le contact entre Ludicaires. Nous réalisons notamment des échanges ou ventes de stock car un grand nombre de nos partenaires fournisseurs sont à l’arrêt : les boutiques fermées rétrocèdent donc des jeux aux collègues qui travaillent pour les aider à satisfaire aux besoins de leurs client·e·s.
Enfin au titre du groupement nous échangeons et travaillons activement pour organiser « l’après » confinement. Nous imaginons avec les distributeurs et éditeurs les réouvertures et notamment le planning des sorties de jeux. Il faudra en effet composer entre retards de production et sorties « raisonnées » pour ne pas saturer un marché fragile en l’inondant dès les premiers jours de nouveautés.
 
Nous avons également une pensée pour nos partenaires dont l’activité a aussi été brutalement été mise entre parenthèses comme les ludothèques et les cafés ludiques… Nous regrettons par avance tous les événements ludiques qui ne pourront avoir lieu cette année.
Nous sommes en tous cas motivé·e·s par le désir de partager avec les joueuses et joueurs les nouveautés que nous avons pu découvrir en Février dernier à Cannes lors du FIJ ! A présent que l’horizon de la réouverture se précise un peu, nous allons suivre attentivement les consignes administratives et nous organiser pour accueillir dès que possible joueuses et joueurs en pleine sécurité.
C’est avec plaisir et nous l’espérons quelques surprises ludiques que nous aurons le plaisir de toutes et tous vous retrouver. D’ici là bons jeux, n’hésitez pas à jeter un œil sur le web à ce que votre Ludicaire local·e a mis en place, pour aujourd’hui comme pour l’après. Prenez soin de vous !« 
 
 
 
► Pour en savoir plus sur la façon dont les différents acteurs du secteur réagissent face à la crise actuelle, rendez-vous sur cet article Le monde du jeu face au confinement.  
 
 

   

Laisser un commentaire