As d’or 2021 : la cérémonie et le palmarès

Et voilà ! La cérémonie virtuelle des As d’or est terminée (et visible ici), désormais la buvette du off ouvre ses portes sur Twitch

Faisons le point sur les résultats !

 

 

JEUX ENFANTS

Commençons par la sélection Enfant. Par ordre d’âge recommandé, les quatre jeux enfants nommés sont :

  • Dragomino (un jeu de Bruno Cathala et Wilfried et Marie Fort chez Blue Orange, illustré par Christine Deschamps, et Maeva Da Silva).
  • La Maison des Souris (un jeu d’Élodie Clément et Théo Riviére chez Gigamic, illustré par Jonathan Aucomte).
  • Détective Charlie (un jeu de Théo Rivière et les Fées Hilares, chez Loki, Illustré par Piper Thibodeau).
  • Kraken Attack  (un jeu de Antoine et Esteban Bauza chez Loki, illustré par Betowers).

 

Et le grand gagnant est … Dragomino de Bruno Cathala et Wilfried et Marie Fort édité par Blue orange 

Dragomino est la version kids de Kingdomino qui avait déjà remporté le prix du Spiel des Jahres en 2017. Cathala sait s’entourer, ici il a fait appel au duo des Fort, spécialiste de la question du jeu enfant. Si les deux titres ont réellement un ADN commun via le domino, Dragomino a su épurer les enjeux tout en offrant une nouvelle dynamique intéressante et présente un caractère propre avec toute l’imagerie des œufs de dragon. La liberté totale dans la pose des tuiles permet de comprendre en douceur les subtilités du jeu sans ajouter des couches de contraintes. Petit à petit, on va tenter de poser nos tuiles de façon à ce qu’elles se combinent le mieux afin de gagner plusieurs dragons en un coup, en allant chercher les tuiles qui ont le plus de chances d’offrir des œufs, on va aussi apprendre à bloquer ses adversaires, à jouer avec l’ordre du tour et parfois réussir de gros coups très satisfaisants… Il se passe tout ça l’air de rien, tant le game design est efficace et intuitif. D’ailleurs Dragomino a cette force d’être totalement jouable en autonomie par les enfants. Rien à redire côté édition, elle fait juste ce qu’il faut sans en faire trop, les illustrations (Christine Deschamps & Maëva da Silva) sont très mignonnes et parleront très bien aux petits dès 5 ans sans parler du Meeple Dragon ! Bravo à lui ! 

 

TOUT PUBLIC

Dans la catégorie tout public, par ordre alphabétique les jeux nommés sont : 

  • Carro combo (un jeu de Katja Stremmel chez Gigamic)
  • Ghost Adventure (un jeu de Wlad Watine chez Buzzy Games, illustré par Jules Dubost, Yann Valean).
  • Micro Macro Crime City (un jeu de Johaness Sich chez Blackrock Editions, Illustré par Daniel Goll, Johannes Sich).
  • Top Ten (un jeu d’Aurélien Picolet chez Cocktail Games, illustré par Laura Michaud).

 

Et le grand gagnant est … Micro Macro Crime City, un jeu de Johaness Sich chez Blackrock Editions, Illustré par Daniel Goll, Johannes Sich !

L’as d’or tout public cherche à mettre en lumière des jeux innovants qui puissent être présentés au plus grand nombre. Avec Micro Macro, le concept est tellement immédiat et addictif que c’est une évidence. Au point que l’on se demande bien pourquoi pas personne ne l’avait encore fait.
Plongez dans la ville du crime et comprenez, juste par la force de l’observation et de la déduction, toutes les histoires qui s’y déroulent. Mélangeant des dessins Illustrator et des objets 3D, les créateurs ont opté pour du noir & blanc qui garde le jeu efficace tout en lui octroyant en design unique. La carte de la ville mélange de multiples scénettes, des quartiers, des personnages, des actions quotidiennes et criminelles, de multiples détails (Micro) dans une image globale (Macro) complexe qui sait toujours rester facile à lire. Nul doute que d’autres jeux dans la même gamme vont voir le jour. Dans cette boîte, seize enquêtes vous attendent avec une gradation progressive de la difficulté. Non, ce n’est pas un coloriage, ne vous trompez pas ! ;p Félicitations à Micro Macro !

A lire, à voir.

EXPERT 

Dans la catégorie expert par ordre alphabétique les jeux nommés sont : 

  • Le Dilemme du Roi (un jeu de Hjalmar Hach et Lorenzo Silva chez Iello, illustré par Giorgio Baroni, Giulia Ghigini).
  • Paléo (un jeu de Peter Rustemeyer chez Zman Games, illustré par Dominik Mayer).
  • Tainted Grail : La chute d’Avalon (un jeu de Krzystof Piskorski, Marcin Swierkot Illustré par Ewa Labak, Piotr Foksowicz, Piotr Gacek).
  • The Crew (un jeu de Thomas Sing, chez Iello, illustré par Marco Armbruster).

 

 

The Crew, un jeu de Thomas Sing, chez Iello, illustré par Marco Armbruster !

The Crew est un jeu de plis qui vous propose 50 missions coopératives à accomplir avant de pouvoir atteindre votre destination finale. Vous devez tous ensemble accomplir les tâches qui vous sont assignées… sans communiquer sur vos mains. Les jeux coopératifs à communication limitée sont de nos jours bien souvent des petites pépites originales (coucou The mind), permettant à l’intelligence du groupe de se développer en dehors de l’émergence d’un joueur alpha

Pourquoi le jeu se trouve en Expert plutôt qu’en tout public ? Le jury de l’As d’or, comme celui du Spiel, a tranché sur cette question ardue… ardue car le jeu est un peu à cheval entre les deux, mais The Crew présente tout de même 20 (petites) pages de règles à lire et surtout une difficulté très croissante, avec certains paliers qui nécessitent une maîtrise approfondie des arcanes du jeu (organisation, ordre des plis, informations sous-jacentes, aspect calculatoire…) pour jouer de façon stratégique. Une belle profondeur pour un jeu addictif où il est très difficile de ne pas enchaîner les missions !   

Le plus ? On ne demande pas aux jeux de plis d’avoir un thème, mais celui-ci en a un, et très joliment travaillé. Bravo !
The Crew révèle tout son potentiel à partir de quatre ou cinq joueurs mais l’édition propose même une variation pour deux. Partez dans l’espace via le Just Played et le Test, sans oublier le Ludochrono

 

 

   

4 Commentaires

  1. ocelau 26/02/2021
    Répondre

    Je ne vois pas de mention pour Micro macro city sur la problématiques des thèmes rudes abordés derrière les dessins naïfs (suicide, adultère, meutre…), je n’avais d’ailleurs pas pris le jeu pour ça, pour une pratique dans un cadre familial (cible de l’As d’or). Qu’en est-il ? Est-ce pas si présent que ça ? Ou toutes les autres qualités du jeu compense ce bémol ?

    • Shanouillette 26/02/2021
      Répondre

      Alors en effet, cela a bien sûr était longuement débattu par le jury car c’est pas anodin. L’imagerie est très naïve et pas du tout trash, à côté l’âge indiqué 10+ et le texte descriptif met bien en garde sur le fait qu’on parlera de crimes. On a estimé que c’était à chaque parent de faire son boulot en regardant de quoi il s’agissait. C’était pas évident de ce côté c’est sur pour moi c’est un vrai regret que l’édition n’ait pas + pensé aux enfants.

      • ocelau 26/02/2021
        Répondre

        Merci de ce retour, je comprends mieux . Je vais finir par le prendre ce micro-macro city 🙂 . Merci au passage à toi et l’équipe du jury pour le taf difficile de faire cette sélection

Laisser un commentaire