Imperial Settlers, une nouvelle ère !

Imperial Settlers, une nouvelle ère !

Quand Ignacy Trzewiczek (le genre de nom où l'on remercie le copier-coller quand même), l'auteur de Robinson Crusoe annonce une nouveauté, on retient imperceptiblement sa respiration et on chausse ses lunettes. Enfin, moi, en tout cas.

De fait, c'est plutôt en tant qu'auteur de 51ème Etat et de New Era qu'il nous intéresse aujourd'hui, parce que ce sont ces jeux-là qu'il revisite pour en créer un tout nouveau, j'ai nommé Imperial Settlers. La première version du jeu, en anglais, est prévue pour la Gen con cet été, et la suite devrait débarquer en Europe pour Essen chez Portal Games avec qui Ignacy Trzewiczek à l'habitude de travailler.

Le jeu reprend donc quelques mécanismes propres à 51ème Etat et à New Era. C'était quoi 51e Etat (1er du nom) et New Era (extension/stand-alone) ? Il s'agissait de jeux de cartes où les joueurs contrôlaient une puissance parmi quatre (mutants, commerçants, New-Yorkais ou Appalaches) et où ils essayaient de construire leur propre pays.

Les joueurs recrutaient des dirigeants, et envoyaient les gens travailler dans des bâtiments pour obtenir des ressources et de nouvelles compétences. On retrouve ce principe là dans Imperial Settlers sauf que maintenant, vous êtes à la tête d'un empire (les Romains, les Egyptiens, les Japonais et … les "barbares"…les "barbares"?… espérons qu'ils peaufineront l'idée de cette 4e civilisation pour lui donner un vrai nom quand même).
 

 

En tout cas, si Imperial Settlers reprend les bonnes idées de ces deux jeux (51e Etat/New era) mais avec une iconographie bien pensée et des règles épurées, cela s'annonce potentiellement comme une très belle nouvelle.

Dans 51ème Etat/New Era, vous jouiez des cartes de votre main au choix de des trois façons possibles : vous pouviez envahir un endroit pour gagner beaucoup de ressources une fois, ou signer un contrat avec cette localisation pour gagner une ressource à chaque tour, ou encore joindre l'emplacement à votre État pour utiliser ses compétences. On retrouve ce même concept, puissant en tant générateur de dilemmes, dans Imperial Settlers.

« Si tu veux la paix, prépare le jeu (et ramène des chips) »

Le jeu se joue en cinq manches pendant laquelle les joueurs peuvent prendre diverses mesures : explorer de nouvelles terres, construire des bâtiments, gérer des ressources, conquérir des terres ennemies… le tout pour marquer des points. Marquer des points pour gagner. Gagner pour jouer. Et la boucle est bouclée, nous découvrons ainsi le raisonnement perpétuel et le sens de la vie. Ne me remerciez pas, c'est bien normal.

Cette terre est beaucoup trop petite pour nous !

Nos colons vont donc construire de nouveaux bâtiments pour renforcer leur économie, ils vont trouver des mines et des champs qui leur permettront d'obtenir des ressources, ils construiront des casernes et des terrains pour entraîner leurs soldats… Peu de temps après, ils se rendront compte que cette nouvelle terre est bien trop petite pour tout le monde, et la guerre commencera inexorablement… Triste monde tragique… Mais très bon jeu en perspective !

6 Commentaires

  1. Photo du profil de Micha
    Micha 17/07/2014
    Répondre

    Et un VF de prévue ou va falloir attendre encore? 

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 17/07/2014
    Répondre

    héhé l'auteur espère bien mais n'a encore rien signé 😉

     

  3. Photo du profil de Micha
    Micha 17/07/2014
    Répondre

    😉 donc à part l'extension de RC pas de Trzewiczek en VF pour Essen, dommage :\

     

  4. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 17/07/2014
    Répondre

    Arg dans les milliers de jeux déjà existants il y a quand même de quoi s’ occuper 😉

Laisser un commentaire