Gingerbread House : ça sent bon dans les chaumières

Il était une fois une sorcière qui adorait le pain d’épice. Elle aimait tellement cela qu’elle construisait sa maison avec. Du rouge, du bleu, du vert, du jaune… c’était très chamarré. Elle était fière de sa maison à nulle autre pareille. Seulement voilà, quelques malotrus s’arrêtant par là cassaient des morceaux de sa maison pour les manger. La sorcière en était fort contrite et imagina un stratagème pour les piéger et les manger à leur tour.

Dans ce jeu signé Phil Walker Harding (Ludochrono) nous allons construire les étages de notre maison avec des pains d’épices pour attirer et piéger des personnages de contes de fées en 15 tours de jeu. Bien sûr, dans le but de faire des points de victoire, on ne se refait pas.

Gingerbread_House_jeux_de_societe_Ludovox01

Tour de jeu : maçon et construction

Le tour de jeu est extrêmement simple. On pose une des 3 tuiles dominos que l’on a devant nous sur notre plateau maison et on prend les jetons Gâteau correspondant aux icônes que l’on a recouvert. On peut en sus attraper une des cartes personnages (présentes dans la rivière) en payant les jetons gâteaux correspondants.

Gingerbread_House_Jeux_de_societe_Ludovox (1)

Si vraiment on ne peut rien faire on peut défausser une de nos 3 tuiles pour récupérer deux jetons escaliers, mais je préfère vous dire tout de suite que ce n’est pas une action bonifiée, mais un pis-aller.

 

La gourmandise est un vilain défaut

Gingerbread_House_Jeux_de_societe_Ludovox (2)

Si l’on recouvre deux tuiles de même type, on ne récupère pas deux morceaux de gâteau mais trois. Youhou ! Autant dire que l’on va préparer nos étages en gardant cette idée en tête. Sauf qu’il faut savoir que l’on ne peut garder en stock que 10 jetons Gâteau. Il vaut mieux réfléchir en fonction des cartes dans la rivière et/ou dans la réserve.

Si la mécanique est extrêmement simple, il y a néanmoins quelques petites contraintes, au-delà du placement. Il faut bien réfléchir à nos actions. En plus de gagner des ressources, on peut aussi échanger une ressource, réserver une carte personnage. Et récupérer des jetons escaliers.

Notre maison a une dimension limitée (3 x 3 cases) et pour l’agrandir il faudra monter des étages de massepain. Un bon maçon ne place pas une tuile en équilibre, pour combler un trou, on peut au début de son tour placer un jeton escalier, puis ensuite placer sa tuile domino. Au passage on gagnera la ressource placée sous l’escalier.

Les jetons escaliers nous offrent une souplesse stratégique, pour monter d’un étage ou récupérer un type de jetons gâteaux que l’on ne pouvait pas avoir immédiatement. Ou encore pour terminer un étage et s’accaparer une carte bonus.

Gingerbread_House_Jeux_de_societe_Ludovox (5)

Quand un étage est complété, à savoir quand votre plateau de 3 x 3 cases est rempli, on peut prendre une des cartes bonus présentes : certaines donnent des bonus immédiats, d’autres des points de victoire en fin de partie selon une condition. Attention on ne pourra avoir que 3 cartes bonus, donc quand on termine un étage on décide de prendre une des bonus présents ou pas.

  Gingerbread_House_Jeux_de_societe_Ludovox (3)

 

Il y en a autant pour chaque joueur, mais ils demandent une condition pour être maximisé, à nous de nous bien les optimiser et cela crée un défi intéressant. Par exemple le bonus cheminée (image ci-dessus) me demande de construire au moins 8 étages, cela va me demander une certaine prise de risque pour y arriver. D’autres vont me demander de collectionner un type de cartes, les humains, ou les non humains, et les gentils ou les méchants.

 

Gingerbread_House_jeux_de_societe_Ludovox02

 

Quand on capture un personnage, on place immédiatement une tuile bonus, tuile qui une fois recouverte nous offre un bonus de notre choix (c’est comme le port salut, c’est marqué dessus, enfin presque).

 

Alors ? Il est bon ce gâteau ?

Nous sommes face à un jeu familial, mais je dois confesser qu’à la lecture des règles je le pensais plus familial que ça. En fait, il demande bien plus de réflexion et d’optimisation qu’il n’y paraît au premier abord. L’interaction semble plutôt limitée, on se contentera de griller la priorité à un joueur en lui prenant la carte personnage convoitée. Mais au final on réalise que l’on va surveiller constamment les adversaires. Cette interaction a beau être froide elle n’est pas moins forte (on rage quand la carte disparaît devant vos yeux !). 

Gingerbread_House_Jeux_de_societe_Ludovox (4)

Le petit bémol pour moi se porte sur le hasard qui pourrait avantager plus ou moins fortement un joueur, il est vrai que l’on va piocher 15 tuiles au hasard, et donc il est possible d’avoir peu d’une ressource d’un type pourtant utile. Mais il existe des moyens de faire des échanges de jetons. À chaque fois que l’on capture un personnage on pose un jeton bonus, jeton bonus qui une fois recouvert nous donne la ressource de notre choix. Alors qu’est-ce qui nous empêche de prendre la ressource manquante ? Et si vraiment un personnage est impossible, on peut le défausser sans perdre une action pour autant. Pour finir de tordre le cou à cette idée, on peut aussi réserver une carte, non dans la réserve, mais en choisissant une carte parmi les 3 prochaines cartes de la pioche.

En début de partie, on a beaucoup de données devant les yeux, à nous de choisir notre voie, je trouve plaisant de devoir anticiper ses futurs étages, et surtout de construire sa maison. En milieu de partie, cela se tend, on sent la concurrence. Les scores étant souvent serrés cela se joue à pas grand chose et il faudra ne pas lâcher son attention pour l’emporter.

Bilan, un excellent jeu très accessible et qui peut se jouer rapidement. Le thème est plutôt bien trouvé, même si on reste dans un jeu à l’allemande, mais il permet de l’expliquer par le menu.
À l’instar de Solenia, la partie va dépendre des joueurs à la table. Pas de poudre (de cacao ?) aux yeux, pas d’artifice, pas de gadget, simple et efficace. Un gâteau au petit goût de reviens-y.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

1 Commentaire

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 25/03/2019
    Répondre

    Je l’ai beaucoup aime aussi dans sa categorie perso.

Laisser un commentaire