Zoom sur l’infâme KS de Eagle-Gryphon Games

Incarner les forces du mal semble dans l’air du temps, je ne sais pas s’il faut en conclure quelque chose, mais c’est un fait ! Nous parlions de Villainous ce matin, qui vous propose de jouer les gros méchants de Disney, et nous allons nous pencher désormais sur Infamous, le prochain KS de Eagle-Gryphon Games (Vinhos, Escape Plan…), conçu par Hassan Lopez (Clockwork Wars), et illustré façon comics par Rob Guillory (qui a travaillé sur Tony Chu, voir ci-dessous).

Rob Guillory

Vous avez toujours rêvé de jouer les Supervilains de comic-book qui cherchent à remplir des objectifs pas jo-jo pour devenir le super méga méchant qui dirige le monde ? Là encore, âmes sensibles s’abstenir : les crasses vont pleuvoir !

 

infamous (2)

 

VF ? 

Sachez que le jeu trouvera une version française via Boom Boom Games si 500 souscripteurs francophones soutiennent le projet. « Oui, le seuil est très élevé, mais vu le prix du jeu c’était la seule façon pour nous de le localiser » nous dit l’éditeur. Il y aura donc un pledge spécifique sur la VF.

 

infamous--carte-salle (1)

 

Détails de gameplay 

Dans Infamous, vous êtes sooo super bad guy/girl qu’il vous faut une base secrète : un petit nid douillet où vous détendre après les grosses journées de malfaisance et préparer les prochains plans de conquête du monde. 

Chaque joueur piochera pour débuter 5 cartes Salle de la Base Secrète. Voilà qui entame le cycle de draft. À la fin de cette phase, chaque joueur pourra avoir ajouté à sa Base Secrète jusqu’à 3 cartes.

Dans votre base, vous pourrez donc avoir différentes salles : salles d’actions, qui permettront de gagner de l’Infamie, des cartes, de l’Attraction, voler de l’argent à un autre joueur… Salles de Contrat, pour relancer des dés ou en ajouter à votre pool, diminuer le coût d’une mission, minimiser les effets d’un échec… (un échec ? Comment ça ?). 

infamous--carte-(1)

 

Après cela, il vous faudra recruter quelques Sbires prêts à tout, sans quoi vous êtes désarmés.
Disposés sur le plateau, 4 piles de Sbires, triées selon leur type (Bêtes, Criminels, Scientifiques et Mystiques). Chacun a un coût en points d’Attraction et un Talent (plus il est doué dans son talent, plus il ajoutera de dés au pool de dés nécessaire lors de la réalisation d’un Contrat).

Selon les salles que vous aurez construites, vous attirerez certains Sbires plus que d’autres. Concrètement, le joueur ayant le plus haut score d’Attraction dans un type concerné recrute le Sbire disponible (en baissant son score d’Attraction du coût du Sbire au passage histoire d’en payer le prix). Il prend la carte et l’ajoute à son espace de jeu. Vous saisissez la logique : À vous de construire les Salles (lors de la phase draft précédente) adaptées à l’équipe qui vous intéresse selon les Contrats que vous visez. 

 

infamous (3)

Les Sbires vous apportent donc des dés spécifiques, avec une répartition de succès propres à leurs Talents. Cela vous sera utile pour remplir des Contrats.

Quand il s’agira d’envoyer votre équipe en mission, vous devrez aussi dépenser du Temps, sur une piste dédiée, changeante à chaque tour de jeu. Au 1er tour, vous disposez en effet de 8 semaines, au 2e, 10 semaines et pour le dernier tour, 12 semaines. Chaque action coûtera plus ou moins de semaines. Par exemple, aller à l’hôpital (sur le plateau) pour soigner vos Sbires coûtera 2 semaines. Remplir un Contrat vous prendra entre 3 et 5 semaines. 

Les Contrats, plus ou moins difficiles, vous emmèneront aux 4 coins du monde et vous demanderont d’accomplir des objectifs tantôt basiques (kidnapper une star, classique) tantôt complètement loufoques (hypnotiser une armée de requins blancs, un peu plus stylé). Chacun requiert un certain nombre de Sbires, et un Talent recommandé.

carte-infamous-jeu

Vous l’avez compris, chaque Talent a son propre type de dés. Une face de chacun de ces dés présente l’icône spécifique de ce Talent, et sachez que cette face comptera double lors de la réalisation du Contrat s’il s’agit du Talent recommandé. Le principe est simple : Assignez vos Sbires, dépensez le Temps nécessaire, lancez vos dés et tentez d’atteindre le Seuil de réussite.

C’est dans la poche dites-vous ? Pas forcément, déjà il faut de la veine aux dés, et en plus les adversaires peuvent aussi interférer en jouant des cartes Stratagème qui pourront augmenter la difficulté du défi à la dernière minute. Heureusement, il vous est possible de réagir en allouant un Sbire sur une action de votre base secrète ce qui déclenchera des effets bénéfiques.

Ça passe ? Vous remportez alors des points d’Infamie, de l’argent, et peut-être même une carte Pouvoir ou Stratagème, selon le niveau de difficulté du Contrat. 

 

infamous carte type

 

Sachez que les règles du jeu proposeront aussi un mode 2 joueurs avec une IA de Héros calibrée pour vous mettre des bâtons dans les roues à chaque phase de jeu. 

infamous-image-1

Intéressé pour devenir le maître du monde ? Alors, rendez-vous le 30 août sur KS… 

 

2 Commentaires

  1. madtranslator 30/08/2018
    Répondre

    Salut tout le monde, cela fait longtemps que je ne suis pas passé faire de commentaires, donc en voici un, le lien vers la campagne : https://www.kickstarter.com/projects/eaglegryphon/infamous-a-game-of-evildoing-for-2-5-supervillains/description

    J’espère qu’il y aura assez de backers francophones pour que Boom Boom Games puisse faire ce jeu, car cela pourrait ouvrir sur un partenariat intéressant pour enfin avoir les jeux EGG en français 🙂

    Bonne campagne à toutes et tous

    Stéphane

  2. madtranslator 30/08/2018
    Répondre

    Salut tout le monde, cela fait longtemps que je ne suis pas passé faire de commentaires, donc en voici un, le lien vers la campagne : https://www.kickstarter.com/projects/eaglegryphon/infamous-a-game-of-evildoing-for-2-5-supervillains/description

    J’espère qu’il y aura assez de backers francophones pour que Boom Boom Games puisse faire ce jeu, car cela pourrait ouvrir sur un partenariat intéressant pour enfin avoir les jeux EGG en français

    Bonne campagne à toutes et tous

    Stéphane

Laisser un commentaire