LE TEST DE VITICULTURE
Viticulture-Couv-Jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Alan Stone, Jamey Stegmaier
Illustré par David Montgomery, Jacqui Davis
Edité par Matagot, Stonemaier Games
Distribué par Surfin' Meeple
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2013-01
De 2 à 6 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 60 minutes

Thèmes : Commerce, Entreprise et industrie, Nature
Mécanismes : Gestion de main, Pose d'ouvriers
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Expert
Nombres de parties jouées : 9
Configurations testées : 1, 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Lorsque vous héritez d’un vieux vignoble en Italie, il n’y a qu’à le faire prospérer ! Le tout, avec de la pose d’ouvriers, bien entendu. Viticulture vous propose cela en gérant vos ouvriers sur une année complète. Les réserverez-vous plutôt pour la première moitié de l’année, consacrée au développement de la propriété, ou à la seconde, qui s’intéresse à la vendange et à la vinification ?

Contexte

J'ai joué à Viticulture non pas par amour du vin, mais pour la curiosité mécanique de ces saisons. Même si l'année est découpée en deux seulement (et en quatre avec l'extension Toscane), cela demandait des ajustements plutôt intéressants en ce qui concernait les comportements de joueurs. J'ai donc joué en solo (pour essayer l'automa, qui émule bien la pression que peuvent mettre des joueurs sur les emplacements), mais surtout à plusieurs, avec des joueurs assidus comme d'autres plus occasionnels.



ACCESSIBILITE DES REGLES
17,5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Côté règle, tout fait le taf. Je n'ai pas grand-chose à dire ; le plateau personnel des joueurs leur sert d'aide/de référence pour la majorité des cas, et le plateau central rappelle chaque détail.

QUALITE DU MATERIEL
16
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


L'ergonomie et la facilité d'utilisation sont là, même si le thermoformage est... étrange. Au final, tout le matériel est d'excellente qualité, des cartes aux pions de bois – un peu petits, si l'on devait chercher des noises au jeu. Quant à l'illustration, elle se démarque de la production ludique actuelle par sa discrétion et sa douceur.

THEME
17
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
Pointu !

Pour une fois dans un jeu de pose d'ouvriers, le thème est très fouillé : les vins vieillissent d'année en année, on les assemble, la propriété grandit logiquement et toute une foule d'assistants saisonniers, versatiles, viennent compléter le tableau. Quelques dissonances sont au menu, tout de même, mais on comprend qu'elles servent le gameplay avant tout, et on ne s'en plaint pas (trop). (Du prosecco avec du rouge ?! du jus de raisin gardé d'année en année sans vinification ?! Diantre.)

Viticulture reste un titre dont l'emphase n'est pas mise sur la narration, certes, mais le jeu pose les tripes sur la table, content d'offrir un système thématique.

DUREE DE VIE
15,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Variantes très réussies
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Viticulture propose quelques axes de stratégies, des départs asymétriques avec les papas/mamas qui constituent notre pécule de départ, mais les parties finissent, il faut bien le dire, par se ressembler quelque peu après un certain nombre de parties. En cause, la complexité de la complétion d'un objectif : pour vendre un vin, il faut le faire, vendanger le champ sur lequel on aura planté des vignes, qui, elles, peuvent requérir des infrastructures. Accomplir cette boucle plus et mieux que les adversaires sera la clé, mais c'est presque le seul moyen de gagner. On aura donc un axe majeur autour duquel articuler nos stratégies, aboutissant à un jeu diversifié mais pas trop. Le mode solo, lui, est très rafraîchissant, et on le recommande !

MECANISMES
15,5
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Les mécanismes de Viticulture mènent à un jeu très fluide : on se place, déclenche l'effet de l'emplacement, et voilà. Les positions bloquantes ne le sont qu'un peu, puisqu'un maître ouvrier – un seul par année et par joueur – permet de contourner cette limitation. Et, enfin, on peut planifier assez loin. Vous ne trouverez pas tellement d'effets de cartes spéciales qui ciblent un joueur et un seul, mais ce n'est pas pour autant que vous ne créerez pas de dilemmes pour vos adversaires. L'équilibre semble plutôt bon entre les stratégies, et il faut apprendre à discerner le moment où on doit arrêter de se consacrer au développement pour engranger les points. Il m'est même arrivé de voir une partie assez hallucinante où un joueur développait une machine à points de victoire énorme ; tout le monde le regardait, les yeux ébahis en voyant la force de ses vendanges et lui donnait la victoire... sauf qu'un autre joueur accumulait les points de victoire avec un jeu serré. Et "la menace de la table" a fini la partie à... -1 point. (Eh ouais. Parce qu'on peut sacrifier des points pour en retirer de grands bénéfices. Mais faut pas oublier de marquer.)

Cependant, il semble parfois que les joueurs se laissent distancer sans vraiment d'espoir de retour au score.



17,5
16
17
15,5
15,5

Photo du profil de Umberling

87%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 17/10/2018

Viticulture est plutôt classique dans son approche, mais ce qu'il fait, il le fait très bien. Simple, direct, il se permet quelques fioritures réussies et se déploie rapidement, que ce soit en termes d'intérêt de jeu ou même matériellement. Réussite sur quasiment tous les plans, Viticulture se bonifie avec les parties même si on parvient à en toucher le bout puisqu'il n'y a qu'un grand axe de victoire. Accessible pour les joueurs occasionnels, il convient aussi aux plus aguerris des optimisateurs, qui jaugeront le plateau d'un œil d'acier pour choisir leur emplacement et vous bloquer au mieux.

Que vous débutiez dans le monde de la pose d'ouvriers ou que vous y excelliez, Viticulture est un choix sûr. Conservateur, certes, mais plaisant, dépaysant et sublimé par son extension, Toscane (mais ça, c'est une autre histoire). Malgré quelques hics du côté thème, l'ambiance est très bien rendue et se prendra au jeu de vendanger, planter et vinifier.


  • La thématique, plutôt bien rendue !
  • Installation hypra-simple
  • Ergonomie

  • Stratégies pas si diverses
L'AVIS DES JOUEURS

5 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

77%