Hot & Cold : chauds les glaçons, chauds !

Ah ah, vous lisez ces quelques lignes car vous avez été attiré par le titre prometteur d’un jeu bien « hot »… Un jeu avec des mots qui pourraient avoir un double sens… ?

Vous avez bien fait !

Derrière cette boite noire se cache un vrai jeu d’ambiance à partir de 8 ans.

 

 

Après la révolution Codenames, puis Decrypto ou Fiesta de los Muertos, comment peut-on encore trouver à surprendre les joueurs avec des Associations 10DésMot malin a déjà réussi à nous séduire dernièrement, petit format qui vient concurrencer Codenames par son efficacité. 5 minutes de partie pour faire deviner des associations d’une grille de mots, avec un plaisir intense et immédiat.

Mais a-t-on encore besoin de réduire les durées de nos parties ? Est-ce réellement un argument à ce stade ? Disons-le franchement, l’avantage est multiple. Un jeu court peut sortir en attendant les copains, ou dans n’importe quelle situation où on aurait 5 minutes à tuer. Le fait d’être immédiatement dans le jeu (car un jeu de 5 minutes ne doit pas avoir des règles d’une demi-heure) et de pouvoir en refaire une (ou pas) spontanément, selon l’accueil et la situation, permet une modularité et une souplesse confortable. Mais attention au piège : on se contente rarement d’une partie en réalité. En tout cas, quand le jeu est bon. 

 

Encore des mots, toujours des mots

Il y a encore de belles choses à inventer en matière de jeux de mots et d’association d’idées. L’article de Shan sur So Clover dernièrement nous rassurait déjà là-dessus. Les concepts sont proches mais les jeux sont différents.

Le principe de Hot & cold est le suivant : deux joueuses découvrent un mot secret (« Tentacule » au hasard) et vont essayer de ne pas le faire deviner aux autres. Le duo cherche pourtant à marquer des points en faisant deviner à la coéquipière la carte qu’elle vient de tirer. Il peut s’agir de trois types de cartes : Chaud / tiède / froid. Chaud pour un mot ultra proche du mot secret, froid pour un mot très éloigné, et tiède, entre les deux. Les joueuses du binôme temporaire vont ainsi à tour de rôle tirer une carte température et dire un mot plus ou moins éloigné du mot secret dans une sorte de ping-pong rythmé par le sablier. Quand l’une dit un mot, l’autre tente de deviner la température. Pendant ce temps, tous les autres autour de la table tentent de comprendre de quoi elles parlent. Oui, le jeu ne marche pas à 2, il indique une configuration allant de 3 à 8. 

 

 

Avec notre « Tentacule » les joueuses pourraient avoir une session qui ressemble à ceci : (chaud) Huit ; (tiède) Gluant ; (froid) Maison ; (chaud) Ventouse ; (tiède) Eau. (On peut surfer sans parler de Cthulhu !). 

Ça semble facile ? Ça ne l’est pas ! Car si on tourne trop près autour du mot secret, les autres vont le deviner et gagner quatre points ce faisant (en dépensant 1 point par suggestion). Le binôme restera dans le thème tout en essayant d’engluer les autres dans des champs trompeurs en jouant sur les homonymes par exemple, ou par rebond d’idées. Le tout est de faire en sorte que les autres ne comprennent pas de quoi on parle le plus longtemps possible.

Si Mot malin est un Codenames express, alors on peut dire que Hot & Cold est un Decrypto express.

Au début, on se sent plus en sécurité à tirer une carte « froid », car on peut dire n’importe quoi, n’importe quelle idée très éloignée du sujet. Ou pas ! Si les autres se rendent comptent qu’il s’agit d’un mot « froid », ils peuvent l’intercepter en criant « froid ! » ce qui coûte un point (heureusement sinon tout le monde intercepterait à tort et à travers) mais peut rapporter deux points en cas de succès. 

Dans un party game, on a souvent le schéma classique du joueur actif et du devineur qui marquent chacun un point. Ici la façon de marquer des points est bien pensée pour rendre le jeu tendu pendant les 90 secondes du sablier, et ce, pour tout le monde. Chaque joueur, qu’il soit intercepteur ou binôme, a une partie intéressante à jouer, des risques à prendre et pas mal de points à encaisser. 

Pour le binôme, il faudra trouver le juste éloignement du thème, ce qui peut prendre quelques cartes parfois avant de se comprendre, de s’ajuster. Quand le binôme parvient à être totalement sur la même longueur d’onde, il va pouvoir épuiser de bons filons de mots sans se faire capter. Jouissif ! 

Pour les intercepteurs, il faut être très attentif à la température des mots qui sont révélées après que le binôme se soit prononcé, se créer un champ lexical et le faire pointer peu à peu vers le mot secret.

 

Les mêmes mots ?

Le jeune auteur autrichien, Markus Slawitscheck, voit les jeux de mots sous une autre perspective et nous livre des propositions différentes. Petits secrets entre amis avait lui aussi un côté tordu de guessing et une approche sociale intéressante. Espérons voir un jour en France Starlink dans lequel on fait deviner son mot en le dessinant parmi les étoiles des constellations. Un autre angle de vue encore.

 

À quoi vous fait penser la couleur noire ?

La couverture de boîte d’un jeu d’ambiance est un art difficile. À l’occasion de la sortie de Master Word, un jeu au croisement d’un schmilblick et d’un Mastermind, bon et exigeant (chez Scorpion Masqué), le directeur créatif expliquait pourquoi on peut rater sa couv’. La couverture de Hot and cold est tendancieuse. Une immense surface noire, un slogan qui lui aussi nous donne à penser qu’on est face à un jeu 18+. Seules les bulles de mots encadrent le nom, tout ça nous laissent perplexes.

Mais ne vous arrêtez donc pas à la couverture, jouez avec ce qu’il y a dedans, ça vaut vraiment le coup !

Hot & Cold est édité par Funnyfox et sort en juillet. 

 

   

6 Commentaires

  1. morlockbob 03/07/2021
    Répondre

    J’avoue que le si le jeu part d’une « idée » à laquelle on peut adhérer, le résultat est pauvre…Si on tire les cartes froides, c’est juste l’ennui. Elles n’ont aucune utilité si ce n’est rapporter des points et n’aident en aucun cas les autres joueurs.

    • fouilloux 03/07/2021
      Répondre

      A l’usage, ce sont les cartes tièdes moi qui m’ont semblé embête: si tu trouve un thème tiède, tu brodes autour et ça enchaine sans que les autres ne puise rien faire. genre pour « Génie », on est partie sur les créatures fantastiques, et on a pu dérouler tranquillement sur ce thème là.

  2. Natosaurus 03/07/2021
    Répondre

    Les carte « froid » sont dangereuses au contraire , car en annonçant un mot trop éloigné du sujet les autres joueurs peuvent s’en rendre compte et intercepter cette carte « froid ». En la volant, elle fait perdre la carte au binome et rapporte 2PV au joueur qui a compris.

    • morlockbob il y a 29 jours
      Répondre

      merci de la précision…. je m aperçois que la personne qui nous a expliqué le jeu avait « oublié  » ce détail….

       

  3. Cyprien de Funnyfox 05/07/2021
    Répondre

    Bonjour à toutes et tous,
    Merci pour cette belle mise en avant de Hot & Cold qui malheureusement subit un léger retard à l’arrivée en boutiques (30 juillet, on croise les doigts) !
    On prend notes de toutes les remarques, positives comme négatives, elles sont très importantes pour notre jeune studio 🙂
    Concernant les points de jeu évoqués dans les commentaires :

    – Les cartes Froid sont effectivement dangereuses pour le binôme qui doit rapidement dire « n’importe quoi » pour ne pas éveiller les soupçons et finir par se faire voler la carte par un des détectives…
    – Les cartes Tièdes sont embêtantes pour le binôme qui doit rapidement trouver un terrain d’entente, parfois ça fonctionne facilement et c’est limpide, mais parfois on y arrive pas. Cela dépend des joueurs, du mot, etc. C’est hyper plaisant quand on trouve le bon signal pour se comprendre et puis cela ne dure qu’1 min 30, ensuite il faut tout recommencer : nouveau partenaire, nouveau mot, nouveau challenge !

    On espère qu’il fera le bonheur d’un grand nombre cet été.

  4. Umberling il y a 28 jours
    Répondre

    (On en reparlera en vidéo, mais ce jeu d’ambiance fait vraiment le taf. Il ne nous a pas laissés froids. C’est le feu.)

Laisser un commentaire