LE TEST DE 7 WONDERS
7wonders
Un jeu de Antoine Bauza
Illustré par Miguel Coimbra
Edité par Repos Production
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2010-00-00
De 3 à 7 joueurs , Optimisé à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Antiquité
Mécanismes : Draft, Gestion de main, Simultané
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 15
Configurations testées : 2, 3, 4, 5, 6, 7 joueur(s)

Introduction

Créé par Antoine Bauza en 2010, illustré par Miguel Coimbra et publié par Repos Production, 7 Wonders a gagné des caisses de prix internationaux, dont le Spiel. Faut dire qu’il apportait un sacré vent de fraîcheur sur les jeux de cartes. Dans 7 Wonders, vous allez drafter et poser au moment opportun vos ressources, vos cartes sciences, commerces, militaires, monuments et vos guildes durant les trois âges de votre civilisation, dans l’objectif de faire le plus de points de victoire.

Contexte

C'était difficile de passer à côté quand le jeu est sorti ! Nous avons d'abord enchaîné les parties avec toutes sortes de joueurs (je l'ai même présenté à ma maman ^^)... et puis... je crois qu'on y a joué ad nauseam en fait.



ACCESSIBILITE DES REGLES
15
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

La première partie en général, on nage. On traverse les 3 âges en naviguant à vue, les règles ont beau être plutôt bien présentées... A moins de bien connaître ce genre de mécanique, on ne voit pas où ça nous mène. Mais quand on arrive au comptage des points (et parfois au 3e âge déjà) les choses s'éclaircissent (même si le comptage des points Sciences est au départ pas évident, justement pour les non-matheux). Heureusement un petit calepin nous permet de dénombrer tout ça avec plus de facilité. Et là, c'est généralement soudain clair comme de l'eau de roche. Et on remet le couvert direct dans la foulée...

QUALITE DU MATERIEL
15
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


D'un point de vue physique, le jeu est une réussite. Les illustrations sont belles et travaillées, les cartes agréables à manipuler de par leur taille, l'iconographie est très lisible, le rangement s'opère plutôt bien (sauf dans la toute première édition du jeu où le thermo était vraiment fragile), rien à redire. Bon, d'accord, il faudra protéger nos cartes si on joue souvent (ce qui risque bien d'arriver ^^). Et avec cette taille-là, il faudra trouver les protèges-cartes adaptés !

THEME
13.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On peut se refaire l'histoire après la partie
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le thème de la civilisation en général, ça plait. Parce que ça nous donne de l'importance ? Parce que les gros joueurs repensent à leur dernière partie de TTA ? Parce que c'est épique ? Bon, bien sûr, sur un jeu de cartes de 20 minutes, on n'a pas la même ampleur ! Forcément. Mais tout de même... Ici, la métaphore est filée de bout en bout avec l'"interaction" militaire, les "échanges" commerciaux, même si c'est relativement minime...le développement des différents domaines, les Merveilles qui couronnent le tout... C'est cohérent, et bien pensé. Il n'y a bien que dans la variante à deux joueurs que ça s'écroule un peu avec la "ville fantôme" ou la "ville dépotoire" qui sert à récupérer ce dont on n'a pas besoin et qui se développe de façon totalement débile du coup.

DUREE DE VIE
15
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Comme je le disais au début, j'ai même réussi à y faire jouer ma mère ! A partir de là, oui, je coche la case "très modulaire" même si c'est un peu exagéré sans doute.

Une fois qu'on connaît les règles, les parties vont vite (20 minutes). En plus, on peut y jouer jusqu'à 7 personnes, ce qui est tout de même rare.

Question renouvellement, le jeu de base a fini par nous lasser, on ne peut pas le cacher ! Et bon, c'est pas un hasard si des extensions sont sorties. Ceci étant dit, on en a fait quand même un paquet avant d'en avoir notre dose (attention au côté addictif) !

MECANISMES
16.5
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Choix toujours intéressants
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Question fluidité, oui, ça se pose là, puisque le principe du jeu est basé sur un système de draft simultané. Parfois, on attend un peu après un gars qui brûle son cerveau mais globalement, ça tourne.

Point de vue équilibre, il n'y a aucune martingale, beaucoup de stratégies peuvent être testées. Après, certains regrettent qu'une fois qu'on s'est trouvé une bonne voie, on n'a plus trop à réfléchir, les choix s'imposent d'eux-même... ça dépendra des parties et surtout des adversaires !

Niveau interaction justement, il faut surveiller quels matériaux produisent nos voisins pour éventuellement leur en prendre, et sans parler des combats de fin d'âge, il y a tout simplement le fait qu'on surveille ce vers quoi tendent les autres à cause du draft. "Si je laisse passer cette carte a t-elle une chance de me revenir ou untel va sauter dessus ? ...Devrais-je la prendre même si j'en n'ai pas besoin, pour lui couper l'herbe sous le pied ?" c'est de l'interaction plutôt indirecte (du blocage), mais tout de même, on ne joue pas chacun dans son coin.

Ceci dit, dans une partie à 7, on s'intéressera surtout aux voisins proches et les autres pourront bien faire ce qu'ils veulent, on aura relativement peu de prise sur eux, c'est pourquoi je préfère la configuration 3 ou 4 joueurs.



15
15
13.5
15
16.5

Photo du profil de Shanouillette

85%

L'avis de Shanouillette

Testeur Ludovox.fr

Publié le 06/11/2014

Bien sûr je recommande 7 wonders si vous ne connaissez pas, sachez que ses multiples récompenses ne sont pas un hasard (jeu de l'année aux Etats Unis, Japon, France, Danemark, Costa Rica, Allemagne, Suisse etc) !

Fluide, malin, rapide, rejouable...Le jeu a imposé de nouveaux standards aux éditeurs. 

Et si vous devenez fan, pas de panique, les extensions (plus ou moins indispensables) sont là...


  • Miguel Coimbra aux illustrations
  • addictif
  • bien rejouable
  • riche
  • agréable & fluide

  • vraiment bon surtout à 3 ou 4
  • 1ere partie difficile
  • calcul des points déroutants pour les débutants
L'AVIS DES JOUEURS

23 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

83%