Un écureuil, un jeu, un nom.

Un écureuil, un jeu, un nom.

Regardez-moi ces écureuils… Comment est-ce possible de résister à ça ?
Si en plus je vous dis que c'est un nouveau jeu de bluff qui sortira en avant première pour le Festival de Cannes et que c'est Paille qui édite, vous me dites ?
Quoi ? Vous me dites quoi ? Approchez j'entends rien !
Oui bon, d'accord, je vous en dis un peu plus, rholala… Je vais vous lâcher le nom du jeu, ça va vous calmer. OCTAVE DUGLAND. C'est pas beau ça ?
François Marquay en est l'auteur et c'est illustré par Mister Tony Rochon.

Pitch-moi mieux

Il s'agit d'un jeu de cartes où il faudra savoir perdre des duels tout ayant le soutient de nos adversaires pour mieux les remporter… bizarre ? en apparence seulement !
 

Ces histoires d'écureuil moi ça me fait toujours penser à Doug, le chien dans La-haut, vous savez le film (Pixar). Mais je m'égare.

Comment ça tourne ?
Chaque joueur choisit une carte de sa main et la pose face cachée devant lui. Le joueur jouant Octave va alors questionner chaque joueur afin de déduire quelle carte ils ont joué.
Les adversaires vont alors essayer de bluffer le joueur actif (Octave) pour être choisi ou non pour le duel. Mensonges et malhonnêteté sont de rigueur…

Une fois tous les joueurs questionnés le joueur actif (Octave) va décider contre qui il va lancer son attaque. Tout ça pour gagner un maximum de glands, c'est de plus en plus merveilleux non ?

Une fois le duel choisi les autres joueurs vont devoir parier leur carte sur le vainqueur.
Les deux duellistes pourront à ce moment là essayer de convaincre les autres joueurs afin que ceux-ci leur accordent leur confiance.

Dès que l'ensemble des joueurs ont parié sur un des deux «duellistes», on dévoile les cartes du duel et on règle tout ça. Si Octave
remporte le duel et gagne sa carte + celle de l'adversaire. Puis on change d'Octave, enfin, le joueur suivant devient Octave et on recommence.

"Tu bluffes Martoni ! Il bluffe.
Serge : Pas sûr."

Vous l'aurez compris, Octave est un jeu de bluff aux règles simplissimes, accessible dès 8 ans. L'avantage c'est que la mise en place et le déroulement prennent moins de temps qu'il en faut pour un gland de tomber d'un tabouret. L'éditeur ajoute : "Aucune partie n'est identique. Suivant l'investissement des joueurs, l'interaction est décuplée."

L'auteur nous précise : "le jeu sera en présentation à Cannes avec deux ou trois boîtes définitives sur le stand de Paille éditions mais il sera dispo en boutique que début avril ( quelques problèmes de fabrication ont retardé la date d'un mois. )".

Moi j'dis qu'il bluffe.

"Hé, je connais une blague ! Un écureuil monte dans un arbre, et dit : "J'ai oublié de stocker des noisettes pour l'hiver, et maintenant je suis mort." Haha, c'est drôle parce que l'écureuil est mort !Hahahaha"
– Doug, Là-Haut

   

Laisser un commentaire