The Lord of the Rings Dice Building Game

The Lord of the Rings Dice Building Game

La bataille pour la Terre du milieu ! Encore ? Oui mais là c'est avec 97 dés ! Si vous connaissez Quarriors, et bien, c'est le même principe, mais en mode coopératif et c'est d'ailleurs le même Editeur : WizKids. Le jeu devrait sortir en mars en VO et nous vous tiendrons informés dès qu'on en saura plus sur une éventuelle traduction.


Notez si vous le voulez bien que c'est du 2 – 4 joueurs et que les parties durent une demie-heure sans pause café.

Comment ça se joue ? Comme ça :

Les joueurs commencent dans la Comté avec Frodon Sacquet et Sam Gamegie seulement, et la possibilité d'acheter "Bill le poney".
À l'approche de Fondcombe, les héros rencontrent les premières forces de Sauron représentées par les "dés ennemis" de Sauron. Les héros rencontrent également les Elfes qui les aident à s'équiper avec des armes et des cadeaux de toute sorte. Il existe quatre exemplaires de chaque cadeau dans le jeu, et vous en recevez un au hasard à chacun de vos tours.

Quand la Communauté sort hors de Fondcombe et part voyager à travers les Mines de la Moria, de plus en plus de serviteurs de Sauron se lèvent pour défier les joueurs, mais ceux-ci ont maintenant accès à six persos de la trilogie de Tolkien. -Les 6 cartes personnages sont double-face pour fournir douze personnages différents.-

Après les Mines de la Moria, les joueurs pourront se frayer un chemin à travers le fameux Gouffre de Helm, puis passer par les Champs de Pelennor et passer devant la porte noire du Mordor avant d'atteindre la Montagne du Destin où ils auront l'occasion de marquer une dernière fois. C'est quand les joueurs arrivent finalement aux Havres Gris que le décompte de leurs points final a lieu.
 

Les joueurs alternent à tour de rôle pour jouer Sauron et ses forces. Celles-ci sont représentées par trois jeux de "dés Ennemis". Au début du jeu, les joueurs devront faire face à des vilains comme des Gobelins et des Trolls, et au fur et à mesure de leur progression, ils rencontreront des adversaires plus coriaces tels que des ouargues, ou des Nazgul…

Si les joueurs ne sont pas en mesure de vaincre toutes les forces de Sauron avant son prochain tour, ils ne peuvent pas avancer à l'étape suivante et Sauron augmente son pouvoir de corruption. La corruption est donc répandue sur les cartes du terrain de jeu rendant les dés associés à ces cartes inutiles car corrompus. Si trop de cartes sont corrompues, Sauron a conquis la Terre du Milieu et de tous les joueurs perdent la partie.

La plupart des actions de Sauron sont automatisées -tout est indiqué, comment résoudre les attaques de Sauron et gérer ses dés-. Cependant, les joueurs devront faire des choix difficiles quand il s'agira de répandre la corruption sur le terrain. Tout point de corruption qui n'est pas dépensée par un joueur sera retiré de son score de Gloire. Si les joueurs sont prêts à sacrifier leur opportunité d'acheter un dé, ils peuvent utiliser leurs points de "Communauté" pour retirer la corruption de dés.

D'après l'éditeur, le jeu est livré avec un thermoformage qui contient toutes les cartes et les dés de façon visible et accessible afin de mettre en place le jeu facilement. Voici la preuve :

   

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 01/09/2014
    Répondre

    J’ai pu faire une partie, et ça m’a carrément déçu. Les mécanismes sont assez lourds pour pas grand-chose. Dommage, y’a plein de bonnes idées. Je pense notamment aux persos retournables : aragorn/arwen, Gandalf le Gris/blanc, Gollum/sméagol, etc., et aux dés de méchant, qui sont plutôt sympas même si sous-exploités.

  2. Photo du profil de Sha-Man
    Sha-Man 01/09/2014
    Répondre

    Il y a de jolies améliorations de mécanismes je trouve avec le nouveau système de préparation et du coup de meilleures combinaisons de pouvoirs qui sont plus difficiles à mettre en place dans le Quarriors de base.

    Le vrai problème selon moi se situe plutôt au niveau de la « gestion de l’objectif du jeu », je m’explique :

    – C’est un jeu coopératif.

    – Le grand gagnant est celui qui a le plus de gloire à la fin.

     

    Alors dans ce genre de jeu on se dit « allez ça va surtout être du coop » et puis on verra bien pour la gloire.

    Au bout de quelques tours, on se rend compte que Sauron fait tellement pas peur, que tout le monde roule pour la gloire au lieu de jouer le coop et qu’on se retrouve à jouer la communauté de « hey t’aurais pu m’en laisser à buter » et que plus personne ne se soucie de l’anneau qui finira bien par se jeter tout seul dans un volcan à la fin de toute façon…

Laisser un commentaire