The Crew Mission sous-marine, va-t-il plus profond ?

The crew premier du nom est un jeu qui ne se présente plus : sa mécanique de jeu de pli coopératif a séduit les jury de l’As d’Or et du Kennerspiel. Cela dit, si vous ne le connaissez pas encore, hop direction le ludochrono et le Just Played. Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! 😉

Quand un jeu fonctionne, c’est sans surprise que l’on voit arriver des suites ou des extensions. Ici, l’auteur, T. Sing va plutôt nous proposer une « version 2 ». On garde le cœur du jeu, mais on le change un peu pour l’améliorer. Surprenant je trouve, si peu de temps après la sortie du premier opus, mais voyons voir ce qu’il a dans le ventre.

On l’a dit, le jeu change peu. D’abord, le thème est modifié : plutôt que l’espace, nous irons dans les profondeurs marines. Tant mieux, personnellement cela me séduit plus, même si on reste dans un même type d’environnement, à savoir dangereux pour l’homme. Même pour un jeu de pli, le thème de The Crew reste quelque chose d’important. En effet, les missions du premier opus avaient du sens par rapport à l’histoire qui était racontée et cela fonctionnait plutôt bien. Un changement de thème n’est donc pas forcément pas si anodin que ça, mais on y reviendra.

le nouvel univers à explorer

 

Pour rappel, The crew est un jeu de pli coopératif. Vous aurez à faire différentes missions ensemble. Chaque mission est une donne de cartes dans lequel vous aurez des objectifs à remplir. Ceux-ci sont soit donnés par la mission elle-même (« un joueur ne doit remporter aucun pli ») soit par des cartes « tâches » piochées au hasard, la mission nous indiquant combien en piocher.

Niveau mécanique, on trouvera deux changements majeurs avec cette nouvelle itération. D’abord, la possibilité de ne pas prendre de tâches à son tour. C’est un détail, mais cela rend le jeu beaucoup plus flexible. Le Capitaine par exemple ne sera ainsi pas toujours obligé de prendre une tâche, ce qui laisse ainsi plus de décisions aux joueurs, et donne l’impression d’être plus maître de ce que l’on fait. On n’est pas complètement libre non plus : aucun joueur ne peut avoir plus de deux tâches de différences avec un autre (qi j’ai une tâche, je ne peux pas en prendre une deuxième tant qu’il y a au moins un joueur qui n’en a pas). Cela reste un changement bienvenu que j’aurais presque envie d’utiliser avec le premier opus.

Néanmoins, l’énorme changement viendra des tâches elles-mêmes. Dans le premier, chaque niveau avait une identité assez propre : on avait un nombre de tâches défini, qui se ressemblaient néanmoins toutes : tel joueur doit gagner telle carte, éventuellement dans un ordre donné. Les variations autour de ces tâches génériques nous étaient données par le niveau : il faut le faire sans communiquer avec nos jetons, sur celui-là il faut prendre des plis avec des 1, etc.
On pouvait donc rejouer plusieurs fois un même niveau sans que celui-ci ne varie énormément.

Ce n’est plus le cas ici : les cartes tâches ont des identités propres, et des niveaux de difficulté associés. Ainsi, si on fait une mission de difficulté 5, on piochera des tâches jusqu’à ce que le total des difficultés des tâches piochées soit égal à 5.

On pourra donc avoir pour cette mission une seule tâche à accomplir de niveau 5, ou bien 5 de niveau 1, 1 de niveau 2 et 1 de niveau 3… Exit les différents pions du premier, ici on aura uniquement des cartes. C’est tout bête, mais je trouve ça plus agréable.

 

Les niveaux des tâches

 

On voit d’ailleurs sur l’illustration que la difficulté d’une tâche est évaluée selon le nombre de joueurs. Là aussi, un détail, mais qui permet de pallier un des défauts du premier où la difficulté était parfois très (trop ?) variable en fonction du nombre de personnes. Désormais, on aura quelque chose de plus stable.

Les tâches sont aussi beaucoup plus variées : avoir exactement trois atouts à la fin, prendre un pli d’une valeur totale de 22, etc.
L’identité que l’on retrouvait sur les missions est ainsi déportée sur les tâches elles-mêmes. Une même mission jouée avec des tâches différentes pourra donc être radicalement différente. Elles auront beau être moins nombreuses que dans le premier opus (32 contre 50), on a l’impression finalement d’une plus grande rejouablité. J’ai joué peu de parties (une bonne vingtaine tout de même) et ne suis pas allé très loin dans les missions, et donc peut-être que celles-ci gagnent en personnalité sur la fin. En l’état, j’ai plus envie d’en rejouer une qu’avec le même premier opus. 

 

Un petit aperçu de vos nouvelles tâches

 

Le côté négatif à cela, c’est que la narration colle un peu moins à ce que l’on doit faire. La différence entre une mission de difficulté 6 et une de difficulté 5 n’est à priori pas flagrante, ce sont encore une fois les tâches qui donnent l’unicité de la manche, et donc difficile de faire coller une histoire. C’est dommage, c’était un petit plus agréable du premier.

Ce second opus est une « vraie » version 2 : on garde ce qui marchait dans le premier, et on améliore ici ou là. Et ça fonctionne plutôt bien : difficile de revenir au premier quand on a joué au second. C’est donc une belle réussite. Pourtant, reste pour moi une question dont je n’ai pas la réponse : à qui conseiller le jeu ? Assurément à celles et ceux qui ont définitivement poncé le premier, mais… sont-ils si nombreux ? Personnellement, le premier est sorti trop récemment pour que j’en ai fait le tour, et il est un peu tôt pour que je le laisse de côté complètement au profit d’une V2. Et pour celles et ceux qui ne connaissent pas le premier opus ? La question se pose aussi car cette version sous-marine me semble un peu plus compliquée. Cela reste quand même abordable, et si on me demandait je conseillerais quand même le deuxième plutôt que le premier, mais en restant attentif sur les retours des joueurs qui découvriront The Crew en plongeant dans les abysses plutôt qu’en partant dans les étoiles pour m’assurer que la marche n’est pas trop haute. 

 

 

LUDOVOX est un site indépendant !

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur :

Et également en cliquant sur le lien de nos partenaires pour faire vos achats :

acheter the crew : mission sous-marine sur magicbazaracheter the crew : mission sous-marine sur philibertacheter the crew : mission sous-marine sur espritjeu

3 Commentaires

  1. srikiki 03/11/2021
    Répondre

    Merci pour cette critique

  2. TheGoodTheBadAndTheMeeple 04/11/2021
    Répondre

    De notre cote, avec plus de 200 manches cette annee avec differents groupes, je pense qu’on va l’attaquer bientot meme s’il nous reste encore 10 missions avec le groupe le plus competitif.

    C’est clairement, le premier qui va rester en famille car il est plus simple au niveau des regles, mais celui ci risque de passer devant entre joueurs.

    Celui ci est beaucoup plus dependant de la langue aussi, le premier l’etait vraiment moins.

    • FX il y a 22 jours
      Répondre

      merci pour ces précisions 🙂

Laisser un commentaire