LE TEST DE ABOVE AND BELOW
Un jeu de Ryan Laukat
Illustré par Ryan Laukat
Edité par Lucky Duck Games, Red Raven Games
Distribué par Lucky Duck Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-10
De 2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Durée d'une partie entre 90 et 120 minutes

Thèmes : Exploration, Fantastique
Mécanismes : Collection/famille, Construction/développement, Role-play
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 4
Configurations testées : 2, 3 joueur(s)

Introduction

Above and Below est une œuvre un peu particulière d’un auteur tout aussi particulier. Ryan Laukat produit ses jeux lui-même via sa maison d’édition Red Raven, il réalise le game design ainsi que les illustrations. Sa femme travaille sur la rédaction des textes.

De prime abord, Above and Below est ce que l’on pourrait appeler un jeu narratif, disons plutôt qu’il présente une composante narrative. Un jeu qui mixe cela avec de la pose d’ouvriers, de la gestion de ressources avec de la construction de bâtiments, c’est pas banal. Laukat a d’ailleurs réalisé une suite appelée Near and Far, mais ça, c’est une autre histoire…

Contexte

Nous y avons principalement joué en famille et surtout avec mon fils de 10 ans, biberonné aux j2s. La couverture a de suite accroché son regard. Des mondes dans le sous-sol, un pitch qui lui fait de suite penser à son jeu vidéo fétiche : Minecraft..! L'aspect narratif aura fini de le convaincre. Nous avons aussi joué avec deux types de joueurs : celui qui se laisse embarquer dans l'histoire et ne fait pas trop attention au scoring, et celui qui au contraire va pester contre le jeu parce que le hasard ne l'avantage pas :). Personnellement je n'en attendais pas grand chose. J’ai un immense respect pour l'auteur et son entreprise, il réalise des projets originaux et personnels, mais pour le moment aucun ne m'a vraiment séduit, j'ai toujours trouvé que ses jeux étaient magnifiques, mais mécaniquement je restais sur ma faim (cela recouvre Artifacts inc et 8 min pour un empire, je n'ai pas testé les autres). J'ai donc abordé ce Above and Below avec ce petit apriori là, mais avec un œil curieux et ouvert. Je suis pas non plus forcément très grand adepte des jeux narratifs, souvent je trouve que l'histoire est assez convenue et finalement ne fait que rajouter des temps morts, alors que l'on a envie de "jouer". Si je veux une histoire, je prends un bon livre ou alors je me laisse embarquer dans un jeu de rôles avec un maitre du jeu talentueux...  

ACCESSIBILITE DES REGLES
15,5
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Le livret de règles est bien construit et plutôt agréable à lire. On débute par une page sous forme de bande dessinée avec les illustrations de Ryan Laukat, plutôt sympa. Puis, la mise en place avec illustrations en grand format. Tout est clair, chaque action est explicitée. En fin de livret nous avons deux pages avec les différentes iconographies explicitées à leur tour. Un excellent livret de règles pour ma part, même si on regrettera quelques fautes, des mots en moins, des mots en plus. Ce qui aurait pu être évité avec une relecture plus approfondie.
QUALITE DU MATERIEL
16,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Une grande boite, avec une cover magnifique, des inserts en carton à l'intérieur. Le reste est à l'avenant (non pas Dominique) des tuiles et des plateaux épais, des illustrations sublimes qui m'évoquent Miyazaki (Le château dans le ciel par exemple). L'ergonomie est de bonne qualité, même si mettre un + devant un symbole construction pour dire que cela donne une réduction dans la construction, c'est un peu contre-intuitif. Les points de victoire sous forme ronde et les pièces sous forme carrées, là aussi ça semble un peu contre intuitif, même si ça a son charme. Quant aux illustrations, c'est quand même un des gros points forts du jeu, il faut dire qu'elles sont magnifiques mais cela reste subjectif sans doute. Ce que je regrette là encore, c'est les fautes dans le livret de scénario, toujours des mots en trop ou en moins ce qui donne l'impression d'un manque de relecture et de sérieux.
THEME
14
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Notre village a été détruit, sa population massacrée, nous avons pris nos affaires, et fui, traversé des déserts, la mer et puis nous avons trouvé une île où nous établir, construire notre maison. Il semblerait que le sol regorge de cavités et de cavernes à explorer ici. Le pitch est prétexte à nous envoyer en exploration dans les cavernes et y construire nos avant-postes. La plupart de nos actions sont thématiques : on va utiliser notre ouvrier avec un symbole marteau pour construire un nouveau bâtiment que l'on va payer en pièces sonnantes et trébuchantes. Recruter avec notre personnage érudit (celui avec le symbole plume), mais ce qui fait tout le sel du jeu, c'est l'exploration, pour cela on va tirer une carte et lancer un dé qui nous indique un paragraphe à lire, des créatures à sauver ou à combattre, des cavernes à arpenter, parfois des dilemmes moraux, comme aider cette dame qui réclame notre soutien ou bien au contraire la détrousser pour d'un côté gagner de la réputation, de l'autre en perdre. Le système est agréable, mais il n'y a évidemment pas de continuité d'une action à une autre puisque c'est le hasard qui détermine sur quoi on va tomber. Le seul point où l'on a de l'emprise c'est sur les choix à faire dans ces passages. Vous allez vivre ainsi plusieurs saynètes, mais pas d'histoire au long cours, pas de suivi, c'est pourquoi je parlerais plus d'un jeu avec un contenu narratif qu'un jeu réellement narratif. Les paragraphes sont plutôt bien écrits et il est agréable de s'arrêter pour les lire. Bref, du "narratif" léger, familial, par petites séquences.
DUREE DE VIE
14
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Assez surprenant

La durée de la partie dépend de votre groupe de joueurs, si vous vous laissez immerger par l'univers, prêt à vivre une histoire, ou si au contraire vous jouer plus mécaniquement. Quoi qu'il en soit il laisse plusieurs axes possibles et la rejouabilité est assurée par le livret de scénarios qui comporte plus de 200 paragraphes.
MECANISMES
12
Fluidité du tour
Fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Au niveau de la mécanique il ne faut pas avoir trop d'attente, c'est de la pose d'ouvriers assez traditionnel et un peu d'Ameritrash pour les explorations, mais que l'on pourra contrôler avec soit des bâtiments qui nous permettent de relancer, soit en blessant nos ouvriers pour ajouter un de plus à l'exploration. Construire, recruter, récolter des ressources et surtout explorer. Pour mitiger le hasard et avoir des chances de réaliser des explorations de grande envergure, il vaut mieux partir explorer avec un plus grand groupe, plus de chance de réaliser les précieux succès. Plusieurs axes stratégiques sont néanmoins possibles : explorer les cavernes et construire des avant-postes, gagner un max de ressources différentes pour augmenter son revenu et surtout ses points de victoire, ou bien certains bâtiments couteux qui offrent des points selon une condition. Sans oublier la réputation. On pourrait croire que gagner un max de ressources est la stratégie payante, mais la réalité en a été tout autre chez nous et il semblerait que le jeu soit bien équilibré ! Par contre, sachez-le, le hasard est très présent. Tout dépend des explorations que vous allez faire, si vous souhaitez jouer sur la réputation, mais que les explorations ne vous permettent pas d'en gagner, alors vous aurez du mal à en gagner. Cela dit, les paragraphes que nous lisons dans le livret de scénario sont assez explicites, on comprend bien que si on détrousse la petite dame, on devrait gagner quelques pièces, mais que notre réputation va en souffrir. À l'inverse si on accède à sa demande, on sera surement moins récompensé en argent, mais on devrait récolter un peu de réputation pour notre bonne action. Above and Below me fait un peu penser au jeu Tales of Arabian night qui avait été pour moi une énorme déception, les choix étant très hasardeux et leurs résultantes pas du tout cohérentes avec l'action choisie, ici c'est beaucoup plus prédictible.  


15,5
16,5
14
14
12


77%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 16/11/2020

Je n'espérais pas grand chose de ce Above and Below, je m'attendais à une mécanique de pose d'ouvriers assez basique et c'est le cas, mais à côté de cela, on a un jeu qui a son charme grâce à ses illustrations personnelles et sa composante de narration légère. Cela reste assez "familial", mais pour autant on a tout de même plusieurs axes stratégiques possibles. Son hasard omniprésent peut rebuter un certain type de joueurs, car oui il est vrai qu'on n'a pas toujours le contrôle de ce que l'on entreprend, mais cela contentera les joueurs qui pensent que l'important n'est pas la destination, mais le chemin. Pour ma part, c'est une agréable surprise à jouer en famille (si votre famille est un peu habituée au j2s modernes tout de même).

  • les illustrations
  • l'aspect narratif agréable
  • les différents axes stratégiques

  • mécanique assez basique
  • la narration reste superficielle
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%