Rejoignez la troupe de Ménestrels !

Oyez Oyez Ludovoxiens et Ludovoxiennes, le jeu Ménestrels vient de débarquer dans vos bourgades, ce qui annonce l’arrivée imminente du Roi ! Si vous voulez vous attirer ses bonnes grâces, endossez le rôle d’un haut dignitaire, recrutez les meilleurs ménestrels pour former votre troupe et offrir au Roi le plus beau spectacle.

 

Jeu de société - Menestrel - ludovox 14

Un petit aperçu du matériel de jeu

 

Ménestrels est un petit jeu familial, de collection et de majorité, proposé par Bruno Faidutti (Citadelle, Gold River, Mascarade,…) et Sandra Pietrini, publié par Sweet games. Prévu pour 2 à 5 Nobles, Ménestrels vous embarque dans son univers médiéval mâtiné de créatures fantastiques. Alors sortez vos échasses, vos tambourins et vos plus beaux masques, la fête va commencer !

 

 Show must go on !

Si l’univers de Ménestrels est original et unique, il repose cependant sur des mécaniques classiques qui rendent le jeu simple et fluide.
A son tour, le joueur peut : prendre une carte face visible, piocher une carte face cachée ou prendre une pièce d’or.

En fin de partie, les joueurs marquent des points selon les majorités dans les 3 catégories suivantes : Acrobates (jaune), Musiciens (rouge) et Acteurs (bleu), certains artistes peuvent même appartenir à plusieurs catégories. Les Montreurs d’animaux (vert), quant à eux, n’appartiennent à aucune une catégorie, mais rapportent des points fixes. N’oubliez pas non plus de former des couples : vous avez réussi à rassembler l’échassier et l’échassière ? Grand bien vous fasse, ils vous rapportent un point supplémentaire !

 

Jeu de société - Ménestrel - Ludovox 6

Le couple d’Acrobates

 

Plutôt simple, n’est-ce pas ?
Oui mais c’est sans compter qu’en début de partie, chaque joueur reçoit un carte Noble possédant un pouvoir et un numéro.

Si le pouvoir du Noble est d’autant plus fort que son rang est élevé, il faut bien avoir en tête qu’en fin de partie les joueurs vont présenter leurs spectacles (c’est à dire révéler les cartes cachées et affecter les artistes « pluricolores » à une catégorie) dans l’ordre décroissant de leurs rangs. Ainsi, le Noble au rang le plus faible, et donc au pouvoir le moins puissant, présentera son spectacle en dernier. Un avantage indéniable lui permettant d’avoir un visuel sur les spectacles et majorités des autres Nobles pour affecter judicieusement ses ménestrels restants aux catégories ou il peut encore devenir majoritaire.

 

Jeu de société - Ménestrel - Ludovox 5

Quelques Nobles et leurs pouvoirs

 

Un petit twist intéressant, qui ne manquera pas de faire couiner les Nobles des rangs élevés (qui auront tout de même usé et abusé de leur super capacité pendant toute la partie) en voyant leurs majorités se faire chaparder !

 

Un petit air de fête dans le village

Cependant, ces cartes conservées face cachées et la présence d’artistes multi-catégorie permettent de conserver une certaine tension jusqu’à la dernière représentation qui peut chambouler toutes les majorités et vos prédictions !

Sous ses aspects de jeu simple, Ménestrels reste facile et malin, malgré un petit aspect chaotique (comme souvent dans les jeux de Bruno Faidutti) dû à la pioche face cachée et aux cartes grises. Ces dernières sont un peu fourbes, ce ne sont pas des artistes, mais des effets (vol d’artistes ou d’argent, valorisation de catégorie d’artistes…) qu’il faudra utiliser à bon escient.

 

Jeu de société - Menestrel - ludovox 11

Quelques cartes grises aux pouvoirs importants…mais aurez-vous reconnu l’usurier ?

 

La présence d’artistes multi-catégorie et de cartes conservées face cachée permettent également de conserver une certaine tension jusqu’à la dernière représentation qui peut chambouler toutes les majorités et vos prédictions !
Et si l’aspect salade de point du décompte peut agacer certains (d’ailleurs un petit carnet de score aurait été pratique pour les plus jeunes et les néophytes), il est souvent garant d’une bonne surprise lors de la découverte du vainqueur.

 

Jeu de société - Ménestrel - Ludovox 9

Quelques exemples de couples

 

À noter la présence d’une carte aide de jeu qui reprend ce décompte de point, mais aussi les actions possibles, ainsi que l’iconographie. Cette dernière est d’ailleurs bien faite, surtout concernant les couples : en plus de porter le même nom, chaque membre d’un couple possède une petite chaînette et la moitié d’un symbole point qui se complète quand on rassemble le couple…si c’est pas mignon !

Il n’aura également pas échappé aux plus observateurs d’entre vous que derrière les magnifiques et immersives illustrations de David Cochard (Alchimiste, Trôl, Dungeon Lords,…) se cachent en réalité quelques visages bien connus (tiens, tiens, cet usurier ne vous rappelle-t-il donc personne ? Même les auteurs sont représentés parmi les Nobles !). Pour ne pas vous gâcher le plaisir, je vous laisse le soin de retrouver les correspondances (certaines sont plus difficiles que d’autres), un jeu dans le jeu en somme !

 

Jeu de société - Menestrel - ludovox 13

Quelques personnages parmi les plus simples à reconnaître … Vous les avez tous retrouvés ?

 

D’ailleurs, pour mettre en avant ce super travail, un peu à la façon de Abyss et Abyss Conspiracy, Ménestrels se paye le luxe d’être disponible en trois boîtes aux couleurs et illustrations différentes, mais au contenu identique. De quoi vous en mettre plein les mirettes et se démarquer des autres jeux !

Si Ménestrels n’a pas pour objectif de révolutionner le jeu, bien campé dans des mécanismes déjà éprouvés, il offre cependant des parties très fluides, faciles à expliquer et suffisamment variées grâces aux 9 Nobles, offrant un léger départ asymétrique.
Ce qui en fait un jeu idéal pour initier les néophytes ou jouer en famille, puisqu’il peut se sortir avec n’importe qui et n’importe où…enfin presque, car malgré son petit format, ne vous aventurez donc pas à y jouer dans le train, le système de collection nécessite un peu de place quand même !

 

Jeu de société - Ménestrel - Ludovox 10

   

7 Commentaires

  1. Photo du profil de Parzifal
    Parzifal 26/08/2020
    Répondre

    Dans la série des portraits de personnes connues, j’ai bien aimé l’usurier !!

  2. Scezck 26/08/2020
    Répondre

    @Parzifal : ah oui bien vu. C’est très probablement une simple coïncidence.

    Sinon en vieux baroudeur que je suis, je suis toujours très méfiant avec les articles dithyrambiques qui présentent avec un certain enthousiasme seulement les cotés positifs d’un jeu (ce jeu n’aurait-il donc aucun défaut ?), ils me paraissent toujours « bullshités » ou commerciaux. Bref je n’y crois plus… (je crois que je commence à devenir aigri).

    • Photo du profil de morlockbob
      morlockbob 27/08/2020
      Répondre

      il est vrai que l’on est plus difficile à force de jouer, mais on peut encore au détour d’un jeu être conquis. J’avoue que sur celui là j ai un doute, les dernières productions de l’auteur ne m’ayant pas convaincu.

    • Photo du profil de Shanen
      Shanen 28/08/2020
      Répondre

      effectivement, la reprise des jeux et des articles m’a rendue un peu enthousiaste ^^’ (et c’est dans le thème de la fête en plus 😉 )

      Bien sûr que Ménestrels a ses défauts, à commencer par son côté chaotique et donc incontrôlable (je n’ai peut-être pas assez insisté dessus), sans compter qu’il n’a rien de novateur gameplay, mais au vu du jeu et du public visé je ne pense pas que ce soit un problème en soit 🙂

      Après ce n’est qu’un JP après 2 – 3 parties, pour faire découvrir rapidement le jeu à chaud, j’ai également pu passer à côté de certaines choses 😉

  3. Sylle 27/08/2020
    Répondre

    Un jeux de personnages comme Faidutti à l’habitude… (il continue à surfer sur l’énorme succès de Citadelles). Mascarade m’avait beaucoup moins convaincu. Je pense que celui-ci me plairait davantage !

    Le Chanteur : Jim Morrisson, le Prince : Prince, le joueur de tambourin : Mick Jagger ?

  4. Phoebus77 29/08/2020
    Répondre

    Pour le calcul des points il suffit de compter les pièces, puisque on les gagne au fur et à mesure des différents comptages. Simple et pas besoin de feuille de score et de stylo. Ce qui m’a charmé ce sont les illustrations très bien choisies à mon avis, sans ça le jeux serait passé sous les radars. C’est un cidatelle light qui permert de passer un bon moment en famille ou entre amis joueurs pour finir sans prise de tête une soirée jeux. Sans rien révolutionner je le rangerai dans la catégorie des Oriflammes et Koryo, des jeux rapides, cahotiques (mais avec un minimum de stratégie quand même) et beaucoup d’enfoirage…..!

  5. Photo du profil de roundcubethree
    roundcubethree 31/08/2020
    Répondre

    tous saluent le roi shareit

Laisser un commentaire