Mush Radio : Invasion de champignons

Aujourd’hui, nous vous proposons un jeu en print n play, une création originale de Eliott Jolivet et Lucas Cimon j’ai nommé Mush Radio, un jeu coopératif pour deux joueurs qui nécessite une imprimante et des ciseaux.

 

Invasion de champignons

La myco-ingénierie représente une révolution technologique qui a permis entre autres la colonisation de Mars. Rien que ça. Mais les champignons ont commencé à se développer et l’humanité en a perdu le contrôle. Ceux-ci envahissant les espaces urbains et devenant une nouvelle pandémie, le fungus. À vous de défendre la ville, de sauver les habitants et de ralentir la propagation du mycélium. Plus vous aurez contenu la pandémie et plus vous gagnerez de points.

Chacun des deux joueurs va protéger la moitié de la ville représentée par son plateau de jeu. Comme une bataille navale, les joueurs ne voient pas les actions de leur coéquipier, ils ne peuvent d’ailleurs pas communiquer ou presque pas.

 

 

Vous allez récupérer des ressources sur votre grille, construire des améliorations comme la catapulte pour détruire une case chez votre coéquipier (en espérant que vous visiez une colonie fongique et non un de ses bâtiments), des barrières thermiques pour éviter la propagation fongique, car oui en tout début de tour, le joueur actif lance le dé qui lui indique dans quelle case le fungus se propage.

La coopération se fait en fin de tour, à travers la radio, en plus de pouvoir transférer une des ressources à votre coéquipier, vous pouvez aussi communiquer avec seulement 4 mots : vous pouvez par exemple donner une coordonnée et bombardement pour qu’il détruise une colonie fongique.

Mush Radio est un pnp gratuit, cependant vous pouvez aussi décider de participer financièrement pour remercier le travail réalisé. Nous n’y avons pas encore joué, on peut néanmoins constater l’extrême soin dont les auteurs ont fait preuve. Rendez-vous sur le site internet pour voir tout cela. Il ne reste plus qu’à espérer que le jeu se propage comme du mycélium dans l’humus champêtre !

 

 

   

Laisser un commentaire