UP-masterline

Masterline, la puissance 5

Il se passe trop de choses dans le monde ludique mes aïeux j’arrive plus à suivre ! Ce tout nouvel éditeur Cannois par exemple, Sofa Games, je ne les connaissais pas jusqu’au week-end dernier, où on a eu l’occasion de les interviewer aux Rencontres Ludiques de Lyon (bientôt en ligne, restez dans le coin, là, hop, tenez, un fauteuil, une tasse de thé, vous allez voir, y a plein de jolies choses à découvrir par ici).

Et pourtant, leur premier jeu vient de sortir en boutique, et apparemment ça se passe même plutôt bien pour eux. Congratulations !

Mais comment s’appelle t-il ce nouveau p’tit jeu ?

Il s’agit d’un duel nommé Masterline. Une toute petite boite, un tout petit prix, pour un puissance 4 (ou un puissance 5 plutôt) cartes sur table. L’univers de rouages inspiration steampunk habille bien l’ensemble, mais ne nous y trompons pas, on est bel et bien dans un jeu abstrait pur. Amateurs de jeux narratifs s’abstenir.

Bon, c’est pas tout ça, mais comment qu’on joue nous ?

Chaque joueur débute avec 4 cartes en main, le reste des cartes constituant la pioche. Chaque joueur choisira sa couleur de rouage (il y en a des argentés et des cuivrés).

Les cartes peuvent ressembler à ça :

d958a788f584eddc7a09e54d86eef7c3e7ebe17b

Ou encore à ça :f3608fa95fd3f361b0cbc5088d20e065f7196a06

Pour la mise en place, c’est simple, vous prenez la première carte de la pioche et la placez face visible entre vous.

A votre tour, vous devrez piocher une carte puis en poser une de façon adjacente en respectant les associations de couleur des rouages. Certaines cartes présentent un symbole de rotation, cela signifie en toute logique que l’on peut tourner une carte adjacente d’un quart de tour dans le sens indiqué par la flèche. Mais attention, les couleurs des rouages doivent toujours bien correspondre. On mélange pas les torchons et les serviettes ! Par ailleurs, si un cadenas est présent alors c’est une carte qui ne pourra jamais être tournée. Jamais. Et oui, il y a les girouettes, et il y a les autres.

Le but du jeu, vous l’aurez peut-être intuité avec votre 6e sens exacerbé, consiste à réaliser un alignement (horizontal, vertical ou diagonal) de 5 rouages consécutifs de votre couleur.

Voilà donc un mini jeu abstrait hyper simple et accessible mais néanmoins capable de vous triturer pas mal les synapses !

Masterline

Un jeu de Jonathan Bizet
Illustré par Gwen Vibancos
Edité par Sofa games
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français, Italien
Date de sortie : 06/03/2015
Pour 2 joueurs uniquement
A partir de 7 ans
Durée : Jusqu’à 15 minutes

   

Laisser un commentaire