Lost-Legacy-Logo

Lost Legacy 3 ! La success story continue

Je vous ai déjà parlé de plein de jeux qui étaient présents au Tokyo Game Market (en vrac : Countdown 5 minutes to self-destruction, Alley thieves, Castle crush, Un Imposteur à New York, Dungeon guild, Isaribi, Catalog, MaskMen, Too Many Cinderellas, Machi Koro Sharp, Grim Reaper Sect, Aristo-Maze, Katsu Curry ?! This is not the time for that!, Assaultous et Guild stack) mais pas un mot sur Lost Legacy 3 ! Et oui je me gardais des cacahuètes pour la faim comme on dit :)… et pas n’importes lesquelles, Lost legacy 3 fut un des plus gros buzz du salon. Le jeu est dans la même veine que Love Letter – qui fut d’ailleurs aussi un gros carton là-bas.

La série Lost Legacy, malgré son succès n’a pas encore été traduite en français mais on le trouve an anglais… En tout cas, si vous êtes curieux, voici le tout dernier opus !

Comment tu t'appelles ?

On le trouve sous le nom de Lost Legacy: Binbo Tantei to Inbo no Shiro

Ou Lost Legacy: Castle of Conspiracy & Poor Detective

Ou Lost Legacy: 貧乏探偵と陰謀の城

L’important c’est de se comprendre !


Qu’est-ce qu’elle offre cette boite ?

Le jeu de base ("Orb of seduction") et son extension ("Eternal Grail") : 16 cartes chacun.

Vous pouvez très bien vous servir que du jeu de base ou que de l’extension …

ou touiller vos deux sets (ou les touiller avec vos autres jeux Lost Legacy ! haaa ! ) et en extraire 16 cartes aléatoirement (ou pas).

Comment ça se joue ?

Vous allez mélanger vos 16 cartes et les placer en une pile faces cachées au centre de la table : c’est bien, vous avez une pioche.

Tirez de la pioche une carte pour chaque joueur ainsi qu’une autre, placée à côté de la pioche. C’est la défausse qu’on surnomme poétiquement les Ruines.

Vous n’aurez le droit de regarder que votre carte à vous que vous avez rien qu’à vous. Si vous osez regarder les Ruines ou les cartes de vos voisins, vous vous changerez en statue de pierre. Ou pas. En tout cas, il faut pas.

Oui bon et après, je fais quoi à mon tour ?

Vous allez piocher la 1ere carte de la pioche et l’ajouter à votre main. C’est bien, vous en avez maintenant 2 ! Youpi ! On progresse.

Ensuite, vous choisirez une de vos deux cartes et vous la dévoilerez en la plaçant face visible devant vous. Oui l’exhibitionnisme est soudainement encouragé. Je sais c’est perturbant. On applique ensuite l’effet de la carte avant de la défausser.

 « Vas-y ! Sers-toi de moi et jette-moi comme un mouchoir usagé !

– Tu ne comprends pas, c’est le jeu petite carte !

– C’est dégeulasse ton jeu ! »

Ensuite c’est au voisin de faire de même, jusqu’à ce que la pioche soit vide. Là, on passe en phase d’investigation. Attends attends ! Avant la phase Investigation là, faut dire un peu ce qu’elles font les cartes. Bhe oui.

Par exemple, certaines ont des effets qui s’activent selon les types de cartes qui ont déjà été jouées… Certaines vont pouvoir éliminer des joueurs ! Paf ! En fait, on retrouve des choses plus ou moins similaires aux autres Lost Legacy (dans ceux-ci on avait des effets comme « ajoutez une carte défaussée à votre main », « ignorez l’attaque qui vous élimine du jeu », « regardez secrètement la carte d’un autre joueur », « vous devez intervertir la main de 2 joueurs », « désignez un joueur qui passera son tour »…).

Donc revenons à la phase investigation.

On va la jouer dans l’ordre indiqué par les cartes (chacun regarde la valeur de sa vitesse d’Investigation et un joueur demande « des 1? » « des 2 ? » « Oui moi ! ». Si jamais deux personnes ont le même chiffre, c’est pas de bol, ils joueront pas !).

Comment mène-t-on l’enquête ?

C’est facile : on va regarder une carte de notre choix et la révéler à tout le monde. Même la nôtre si on veut, même dans les Ruines, même dans les défausses des gens. On est sans gêne. Et oui. On cherche la carte « Lost Legacy », l’héritage perdu pardi… et si on la trouve c’est jackpot ! Alors, on regarde où qu'on veut d'abord.

Voilà pour les bases du jeu.

 

1 Nom de la carte

2 Effet : Ce qu'il se passe lorsque vous jouez la carte.

3 Vitesse d'Investigation : lorsque la phase d'investigation commence, cela indique l'ordre dans lequel les joueurs vont enquêter. Plus le nombre est bas, plus tôt vous enquêterez.

4 Rareté : Indique le nombre de cartes de ce type dans le deck.

5 Symbole de l'extension : pour séparer les cartes en deux séries. La série de base possède un détective, l'extension, un graal.

 

 

Après il y a des petites règles bonus qui permettent de faire son set de cartes de telle ou telle façon pour renouveler le plaisir. Mais voilà, vous êtes au taquet maintenant sur ce dernier opus du désormais ‘classique’ japonais de S. Kanai, d’Hisashi et Hayato Kisaragi !

Espérons qu'un jour, il soit traduit ! En attendant, le Madtranslator a déjà fait son job, et aussitôt que l'onglet Ressource de nos fiches sera activé, vous pourrez trouver la traduction des règles en français dans le texte ! Merci Madman !

 

 

4 Commentaires

  1. Photo du profil de madtranslator
    madtranslator 06/07/2014
    Répondre

    Je trouve l’idée sympa qu’ils (Seiji et Hayato) fassent participer d’autres auteurs Japonais à la construction de ces decks. Ici la version de Hisashi Hayashi (L’Orbe de la Séduction) est assez originale et renouvelle bien le jeu.

  2. Photo du profil de redan
    redan 31/08/2014
    Répondre

    … et où peut-on les trouver ces fameux « Lost Legacy » ?

    Merci d’avance

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 31/08/2014
    Répondre

    si tu vas à Essen ? c’est par là la préco

  4. Photo du profil de redan
    redan 31/08/2014
    Répondre

    Nan, je ne pense pas aller à Essen … ca fait une sacrée tirée …

Laisser un commentaire