Les mers très au sud de Carcassonne vous attendent

Les mers très au sud de Carcassonne vous attendent

Carcassonne est une star des jeux de société moderne.

Il est au monde ludique ce que le barbecue est au longues soirées d'été. Incontournable et fédérateur.
On n'arrive plus à compter le nombre d'extensions, de ré-éditions, de maxi best-of et compagnie, non, mais non heu, j'ai pas assez de doigts. Qu'est-ce qu'on y peut si l'ami Klaus-Jürgen Wrede a une imagination sans borne.

Au début, on restait tranquillement à Carcassonne (très belle ville au demeurant), et on a eu des marchands, des dragons, des brigands, enfin toutes sortes de choses plus ou moins moyenâgeuses qui sont venus mettre un peu le bouyaka, avant que la licence ne décide de partir en free-style above the duty free façon Martine : Carcassonne fait du ski, Carcassonne fait le tour du monde avec, première escale, Carcassonne sous les palmiers, façon colon. Nous y voilà.

« La mer est un espace de rigueur et de liberté. »

Les mers du sud, là où l'eau d'un bleu paradisiaque coule doucement autour un archipel d'iles reliées par un réseau sophistiqué de ponts. C'est ici que les habitants de cette magnifique région se rassemblent autour des nombreuses richesses que leur offre la nature.
Des poissons de la mer, des bananes des iles ; sans oublier les ponts recouverts de coquillages…

De temps à autre, des navires à la recherche de cargaison s'approchent des iles : les insulaires qui livreront à ces marchands les biens recherchés seront fortement récompensés pour leur aide.

C'est bien beau le blabla mais concrètement ?

Les joueurs placent, tour à tour, une tuile sur la table. Ces dernières créent les Ponts, Iles, Région Maritimes et Marchés, sur lesquels ils pourront poser leurs insulaires afin de se procurer diverses marchandises (les bananes des Iles, les poissons dans les Régions Maritimes, les coquillages sur les Ponts).

À la fin de chaque tour, le joueur actif choisit s'il veut livrer des marchandises à un des bateaux accostés en attente de livraison afin de compter des points.
Une fois que les bonnes Marchandises ont été livrées à un Navire, ce dernier est conservé par le joueur qui a livré les marchandises. Chaque Navire rapportera un certain nombre de points.

Et les Marchés ils font quoi eux?

"Dans Carcassonne Mers du Sud, les Marchés sont l'équivalent des Abbayes. Cependant, les points ne sont pas marqués de la manière traditionnelle. Vous devrez toujours entourer votre Marché de huit tuiles afin de marquer des points. Les Marchés complétés rapporteront un jeton Navire à leur propriétaire. Lorsqu'un Marché est complété, le joueur à qui il appartient recevra le jeton Navire avec la plus haute valeur en points de victoire, et ce, sans avoir à débourser de Marchandises. C'est des points gratuits, avec un peu de travail bien entendu !"
 

Une fois que toutes les tuiles Terrain ont été placées ou que tous les bateaux ont reçu leurs marchandises, la partie se termine et le joueur avec le plus de points sera déclaré le Roi des Mers du Sud.


Ce Carcassonne là propose donc une expérience sensiblement différente, alors si vous aimez le placement de tuiles et si vous avez une photo d'île paradisiaque en fond d'écran, sachez-le, cette nouvelle édition est maintenant dispo pour 28 euros (à moins que vous n'ayez déjà passé le cap carcassonnais des mers du sud à Essen – ce qui, géographiquement, commence à devenir complètement indéfendable).

   

Laisser un commentaire