BanniereGIGAMIC-DANSE-CAFARDok

Danse avec des cafards et joue au Kinderspiel 2011 !

Vous alliez mettre vos boucles d’oreilles à clips, prendre votre télé7jours et votre stylo bille orange pour faire des mots fléchés, et là-dessus, Gigamic débarque. Ho les rabat-joies, ils nous montrent plein de ptits jeux familiaux sous leur manteau et font complètement diversion en nous chantant des trucs du genre :

L’été s’ra chaud, l’été s’ra beau, avec les petits on va jouer, avec les grands on va s’aimer. Heu, oui un truc dans l’genre. 

C’est suspect.

En effet. Je vous parlais de la ré-édition de Space Walk (et si vous avez lu Space Hulk c’est que vous avez un œil qui dit coucou à l’autre et faudrait faire une pause kitkat m’est avis), mais ce n’est pas tout, ils nous préparent aussi une petite Danse des cafards (dès 6 ans) et un Rallye des vers de terre (dès 4 ans) : deux jeux disponibles la semaine prochaine pour vous aider à passer un bel été en famille ! Mais pourquoi ils croient tous que l’été ont a du temps en masse (zut j’ai encore des réminiscences canadiennes) ? Nous on bosse tellement qu’on a même plus le temps de jouer. Pfiou.

Mais revenons à nos cafards.

La danse des cafards hmm hou disco !

Oui, boon, d’accoord, je vais vous épargnez les blagounettes et autres jeux de mot sur les cafards (ho ils n’ont pas le cafard chez Gigamic !) pour vous expliquer directement sans détour le comment ça se joue, en mode frontal. Attention les enfants, ça va danser.

Hop. On a chacun sa petite pile de cartes et à son tour, hop, on en retourne une. On doit alors hop hop appliquer la consigne indiquée qui consiste à faire un mouvement débile tout en faisant des bruits chelous.

Par exemple :

Et on va faire ça chacun son tour et on a beaucoup de fun sauf que ! Si on la même danse que le joueur précédent, il faut absolument danser autre chose et l’annoncer. Autrement dit, on veut faire son original. Hé bhé.

Et puis il existe aussi des cartes Danse taboue pour les vrais joueurs qui ont du front autour de la tête. Et là je dis stop. Enfin, le joueur qui tombe sur une danse taboue dit stop.

Youuu’d better stop !

Pour chacun des quatre styles de danse, il existe une carte sur laquelle  une grosse boule disco est illustrée. Dès qu'un joueur sort une telle carte Danse taboue, il doit toujours crier bien fort « stop ». À partir de ce moment, cette danse devient taboue et ne doit être ni exécutée, ni dénommée, tant que cette carte Danse taboue reste visible. Une telle censure, j’en ai la chair de poule.

You Shall Not tremble !

Toute hésitation ou erreur sera sanctionnée illico. Quoi ? Vous croyez qu’on était là pour rigoler ? Nan nan nan. On doit faire honneur à la danse des cafards. La sanction ? Ils ont été trop gentils dans les règles, il n’y a même pas de châtiment corporel. Vous aurez juste à ramasser toutes les cartes jouées. Ouais, c’est nul, mais quand on sait que pour gagner il faut avoir plus aucune carte, et bhé, on râle quand même.

Voilà ce petit jeu est une traduction de Kakerlakentanz (et là, on remercie le bon dieu de ne pas être à la radio. J'aime le copier-coller. Hou oui).

Vous prendrez bien un dernier vers ?

Et oui, nous parlons maintenant du Rallye des vers de terre, houhou !! Un jeu made in Carmen Kleinert qui, si vous avez bien lu au début, sort la semaine prochaine aussi. Le jeu, pas Carmen. Vous avez rien suivi du tout vous.

C’est la traduction de "Da ist der Wurm drin" un autre jeu allemand, qui a reçu le Kinderspiel en 2011. C’est qu’il doit pas être mal pour nos chères petites blondes.

Un jeu où l’on fait glisser des vers sous la terre pour qu'ils fassent la course, et où l’on parie sur celui qui l’emporte… Hm. Finalement, on aurait dû le voir venir le coup du Camel Up…

Allez, pitchons nous un ptit coup.

Le premier rallye des vers de terre est ouvert ! Faites disparaître votre ver de terre sous le potager et encouragez-le pour qu’il remporte la course.

Mais avant d’atteindre la ligne d’arrivée, vous devrez passer avec malice les deux étapes clés du parcours : la ligne des pâquerettes et celle des fraisiers. Faites vos pronostics et pariez sur le ver qui remportera chaque étape…si vous pariez bien, vous pourrez nourrir votre ver et lui donner un léger avantage sur ses adversaires avant le sprint final. Le premier ver de terre qui sort la tête du potager remporte la victoire !

Oui mais comment ça ?

A son tour, le joueur lance le dé puis insère dans le couloir souterrain correspondant à son ver de terre un morceau de ver de la couleur désigné par le dé.

Votre ver peut avoir la tête bleue comme une orange et la suite de son corps rouge comme un citron par exemple, puis vert, oui un ver vert, ça devient technique à expliquer là…

C’est le dé qui décide, mais attention les doigts, il existe pour chaque couleur des tailles différentes (les bleus mesurent 1 cm tandis que les verts en font 5 mais ce n’est qu’un exemple de la grande biodiversité qui règne en ce bas monde).

Puis on pousse le ver pour qu’il disparaisse complètement sous le plateau. Là non plus, je ne ferais pas de petites blagounettes-jeux de mot. Je sens qu’on me tend la perche, il doit y avoir une arnaque quelque part.

Je parie que je vais ramener ma fraise !

Durant son tour, le joueur peut poser son jeton (représentant sa pâquerette ou sa fraise) sur la ligne idoine du plateau de jeu, face au tunnel du ver de terre qui, à son avis, passera sa tête en premier. Bien sûr, plusieurs joueurs peuvent parier sur le même ver de terre, plus on est de fous plus on rit. D’ailleurs, le jeu est conseillé à 4 (même s’il se pratique de 2 à 4).

Et voilà, si avec ça vous n’arrivez pas à occuper toute la petite famille pendant vos belles soirées sur la terrasse(/balcon/salle de bain), c’est que vous faites partie de ceux qui pensent que le 6 qui prend est un gros jeu de gestion. C’est pas grave, vous êtes quand même une star pour les gens qui vous aiment !

 

 À la revoyure !

Laisser un commentaire