Cryptide une version deux joueurs confirmée

Hal Duncan et Ruth Veevers accompagnés de Kwanchai Moriya reviennent autour d’un nouveau Cryptid, cette fois-ci, une version spéciale deux joueurs complètement asymétrique : Soit vous jouez le cryptique, une créature inconnue qui se faufile dans les ombres de la ville, soit vous jouez le chercheur qui la poursuit ardemment à l’aide d’outils scientifiques.  

Le premier jeu Cryptid, sorti en 2018 chez Osprey, localisé en France par Origames, était jouable de trois à cinq joueurs. Souvenez-vous, il n’était pas passé inaperçu à l’époque : en lice pour le Golden Geek Most Innovative Board Game, le Juego del Año, ou encore pour le Origins Awards Best Board Game… Dans ce jeu compétitif de pure déduction au plateau modulable, vous étudiez les données visibles par tous et rassembliez des preuves discrètement pour tenter de localiser l’insaisissable créature (notre Just played).

Ici, chacun des deux joueurs aura un rôle particulier. Dans la peau du scientifique, le joueur utilisera son arsenal technologique (des capteurs soniques, des détecteurs de chaleur…) pour tenter de traquer la créature. Dans le rôle du cryptique, le joueur devra se faufiler dans les rues de la ville et couvrir ses traces pour empêcher le scientifique de le trouver.

D’après les deux auteurs, il s’agit d’un jeu à mouvements cachés « mais où le mouvement n’est pas réellement caché ! ». En effet les joueurs pourront chacun manipuler un « ensemble partagé de capteurs », le joueur contrôlant la créature ayant plusieurs cachettes possibles dont l’adversaire pourra se servir pour réduire progressivement les lieux possibles. Les joueurs disposeront également d’une main (limitée) de cartes utiles pour effectuer diverses actions. 

 

Cryptid: Urban Legends sortira en avril 2022 aux US, et une localisation française nous a été confirmée. Au niveau du titre français, « rien de décidé pour le moment, mais a priori Cryptide Légende urbaine me semble le plus évident. » nous confie Rodolphe Gilbart d’Origames. 

 

 

   

1 Commentaire

  1. alfa 03/08/2021
    Répondre

    Ça me rappelle DARK IS THE NIGHT …

Laisser un commentaire