LE TEST DE MON PREMIER VERGER
Un jeu de Anneliese Farkaschovsky
Illustré par Walter Matheis
Edité par Haba
Distribué par Haba
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2009-01
De 1 à 4 joueurs
A partir de 2 ans
Durée moyenne d'une partie : 15 minutes

Thèmes : Animaux, Fruits et légumes
Mécanismes : Coopératif, Hasard
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Enfant
Nombres de parties jouées : 30
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Initier ses enfants au jeu de société, c’est tout ce dont rêve un parent joueur. De lui faire découvrir le plaisir du jeu, du partage, de la victoire et de la défaite. Mais avant de les affronter sur des parties acharnées de Kingdomino ou de Azul, il va falloir les initier. Or, à moins de trois ans, trouver des jeux intéressants et adaptés aux enfants n’est pas chose aisée.
C’est ce que permet Mon premier verger, l’adaptation du classique « Le Verger« , mais qui propose cette fois un jeu jouable dès deux ans. Parvenir à intéresser et motiver un enfant de deux ans, vous pensez cela impossible ? Et bien voyons voir ca tout de suite !

Contexte

J'ai joué au Premier verger avec mon premier enfant depuis qu'il a 2 ans et quelques, et il nous arrive encore d'y jouer maintenant qu'il se rapproche des 5 ans (même si à cet âge, il faut avouer qu'on a maintenant plus intéressant). 

Je n'ai pas joué à plus de deux joueurs, car cela ne change rien à la donne, puisque les choix restent très limités.



ACCESSIBILITE DES REGLES
16,5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Pour les règles du jeu, vous vous en doutez, on est sur quelque chose de simplissime, puisque ce doit être accessible aux enfants de deux ans. Et il faut reconnaitre que le job est fait, puisque l'enfant comprend bien ce qu'il doit faire, à savoir lancer le dé et effectuer l'action indiquée. Les objectifs et les enjeux sont clairs pour les plus petits, qui ne se posent pas plus de questions une fois la partie lancée.

La règle est présentée sobrement mais plutôt efficacement. Quelques éléments de langage mériteraient cependant un peu plus d'explications pour être sur de bien les comprendre. Ainsi, on a le doute de savoir quand se termine la partie, c'est à dire si le corbeau atteint la dernier tuile, ou s'il la dépasse, car il y a possible confusion entre le mot "tuile" et le terme "chemin" ; les illustrations de la dernière tuile différant. Mais une fois éclaircit ce point, le jeu est sans accrocs.

QUALITE DU MATERIEL
17
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Travaillé


Pour le matériel, on est sur un jeu de qualité et très bien adapté à l'âge visé. Les éléments sont en bois très résistant, avec des couleurs peps et une peinture de bonne qualité, puisque malgré une trentaine de parties, aucune pièce n'est écaillée.

Les formes choisies sont judicieuses et adaptées aux mains des plus petits. Même le panier en carton est résistant, même s'il entraine quelques complications lors de la fermeture de la boite, car nécessite de faire attention à comment entasser les fruits. Mais c'est un détail.

THEME
14
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Côté thématique, il est très bien adapté à l'âge visé encore une fois. On parle d'éléments connus et compréhensibles, à savoir les fruits et l'oiseau, et les enfants se racontent assez bien l'histoire qu'ils sont en train de vivre, avec la pression mise par le corbeau. En effet les petits arrivent à bien la ressentir et le stress monte petit à petit dans la partie avec ce corbeau qui se rapproche.
Cependant, ce dernier étant plutôt mignon, les enfants font preuve d'empathie pour lui plutôt que de peur. Ainsi il m'est arrivé lors des premières parties de voir mon enfant déçu de gagner, car cela voulait dire que le corbeau n'aurait rien à manger ! Inattendu !

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Forcement, pour que l'enfant s'y retrouve et progresse, il lui faut répéter de nombreuses fois la même chose, et progresser en territoire connu. Ainsi, les parties sont toutes identiques et n'offrent aucune variété. Pour autant, ce n'est pas ce qu'on attend de ce jeu, sans doute le premier de toute une vie, donc ce n'est pas vraiment un défaut à remonter (c'est pourquoi il s'en sort dans ce Test avec une bonne note, on s'adapte !).

À noter que le jeu est très bien ciblé pour les plus petits, mais passé les 5 ans, il sera trop simple pour les enfants, qui n'y trouveront plus d'intérêt, et se tourneront vers d'autres jeux. Rien de plus normal. 

MECANISMES
15
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Le jeu étant destiné aux tout petits, l'intégralité du jeu est dicté par le résultat des dés. A cet âge, on ne demande pas à l'enfant de faire des choix importants, mais de comprendre le but du jeu, de respecter les règles, l'ordre du tour, de saisir les conséquences des choix. Et pour cela, le Verger est une passerelle parfaite, car sa simplicité permet de le rendre effectivement accessible dès 2 ans, si tant est qu'il est accompagné d'un parent. Il faudra attendre un peu avant de potentiellement y jouer en solo. L'enfant apprendra ainsi doucement à reconnaitre les formes, les couleurs, à les citer et les appréhender.
Puis, il commencera à sentir les enjeux à travers la pression que met le corbeau petit à petit, et il n'en sera que plus heureux lorsqu'il remportera la partie.

La difficulté du jeu est plutôt aisée, sans pour autant que la victoire soit systématique, ce qui permet de conserver un certain suspens. Ainsi, l'enfant apprendra à perdre parfois avec son parent, et a réessayer, sans pour autant être trop frustré. L'alea fait tout de même que certaines parties peuvent être perdues très rapidement, mais à ce moment là, on en relance une dans la foulée. En cela, le fait que la durée demeure courte est bien pensé. 

Le fait que ce soit un jeu coopératif permet à l'enfant de comprendre les enjeux sans pour autant être dans l'affrontement, et ainsi d'éviter la frustration de l'échec, qui peut être très difficile entre 2 et 5 ans.

Au fur et à mesure des parties, l'enfant se rendra compte qu'il a tout de même un choix à faire, à travers la face panier du dé, et que ce choix peut décider de la victoire ou de la défaite. En effet, il apprendra à se rendre compte qu'il est plus pertinent, lorsqu'il a le choix, de prendre un fruit qui est encore très présent, plutôt qu'un qui est presque fini de récolter (ce qui n'est pas du tout évident pour eux lors de ses premières parties). Malgré le fort aléa, et les actions dictées par le dé, le fait d'avoir cette petite latitude de choix permet à l'enfant de se sentir plus impliqué, et d'évoluer avec le jeu.

 



16,5
17
14
13
15


86%

L'avis de El Gringo

Testeur Ludovox.fr

Publié le 19/05/2021

Avec une édition et un matériel parfait pour son public, des règles extrêmement simples et son thème accessible, Mon Premier Verger réussit le pari de jouer avec des enfants de seulement deux ans.

Son ergonomie va permettre à l'enfant d'appréhender doucement le jeu et d'évoluer avec lui, tout en apprenant les bases d'un jeu de société, avoir un but, des règles ... et aussi d'apprendre à savoir perdre. Cela n'est pour autant pas frustrant pour lui car en tant que jeu coopératif, tout le monde gagne ou tout le monde perd, ce qui permet de diminuer la frustration liée à l'échec. La courte durée des parties permet aussi de remettre l'ouvrage sur le métier pour prendre sa revanche. 

Un jeu pratiquement uniquement basé sur la chance, qui est très adapté aux tout petits, mais qui s'essoufflera lorsque les enfants grandiront. Tant mieux, ils partiront en quête de plus intéressantes épopées ludiques !

Au final, un must have pour les parents souhaitant amener doucement leurs tout petits vers le monde palpitant des jeux de société. 


  • ergonomie
  • Matériel évocateur et solide
  • Thème parlant
  • Mécanique adaptée

  • Essoufflement dès 5 ans
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%