LE TEST DE CALICO
Un jeu de Kevin Russ
Illustré par Beth Sobel
Edité par Alderac Entertainment Group, Flat Out Games, Lucky Duck Games, White Goblin G
Distribué par Abysse Corp
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2020-11
De 2 à 4 joueurs
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Animaux
Mécanismes : Tuiles
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 15
Configurations testées : 1, 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Calico est un jeu de pose de tuiles familial, entre réflexion, opportunisme et optimisation maximale, où les neurones frôlent souvent la surchauffe si on veut construire « the best quilt ever », le plus beau, le plus harmonieux des couvre-lits, capable de satisfaire le plus de félins possible.

Créé par Kevin Russ, il a fait un petit passage par la plateforme Kickstarter, avant d’être localisé par Lucky Duck Games, vous pouvez retrouver le Ludochrono et le Just played pour vous en faire une idée plus précise.

Contexte

J’ai pu tester Calico dans toutes les configurations, mais il a principalement été sorti et apprécié à deux joueurs (à quatre, l’analysis paralysis augmente bien trop la durée des parties) et en solo.



ACCESSIBILITE DES REGLES
16,5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Calico fait partie de ces jeux tellement simples à comprendre et à expliquer (je choisis une tuile et la pose chez moi), qu’on s’attend à un livret de règle parfaitement fait. Et c’est le cas ici : simple, accessible, clair et aéré. Rien à redire. 

Certains points nécessitent pourtant un peu plus d'explications, comme les tuiles objectifs ou score, mais tout est bien repris (exemples à l’appui), pour permettre une bonne compréhension, ce sont d’ailleurs les seuls retours aux règles.

QUALITE DU MATERIEL
16,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Travaillé


Le matériel est vraiment l’un des points forts à souligner de Calico. On retrouve un jeu haut en couleurs, avec des illustrations mignonnes, des tuiles et des plateaux épais mais surtout pratiques d’utilisation : la double épaisseur évite que tout bouge à chaque tour et c’est un véritable confort.

L’absence de thermoformage ne fait pas défaut au jeu, les éléments sont rangés dans les sachets et les tuiles dans leur petit sac en tissu dédié.

THEME
10,5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire pauvre
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Quelques éléments sonnent juste
Cohérence du thème
Respect du thème

Calico se démarque par un thème peu présent dans le monde ludique (quelques notions de couture sont retrouvées dans Patchwork et Maîtres Couturiers). Il faut reconnaître qu’il est très joliment représenté avec des chats qui sauront attirer le chaland (le facteur kawaï !). Clairement, il ne faudra pas s’attendre à un jeu au thème fouillé ou immersif.

Très rapidement, les joueurs vont surtout chercher à optimiser au mieux le placement de leurs tuiles en fonction des motifs et des couleurs correspondants à leurs objectifs, sans être dans une recherche d’harmonie ou du contentement félin... après tout, les chats se fichent bien de dormir sur une couverture rayée ou à pois... certains même préfèrent dormir en dur sur un carton ;-)

DUREE DE VIE
14
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

L’avantage d’avoir des règles aussi simples, c’est qu’on peut sortir Calico très facilement, avec n’importe quel public. Encore plus grâce à sa variante familiale (les tuiles Objectif ne sont pas utilisées), qui permet non seulement une découverte simplifiée du jeu, mais surtout de rééquilibrer les parties pour les enfants qui peuvent avoir quelques difficultés à gérer le côté optimisation extrême du jeu. 

Après quelques parties, rajouter ces tuiles apporte un vent de nouveauté et de complexité bienvenue ; sans compter la diversité des tuiles objectifs, des chats et des plateaux joueurs (entraînant une diversité) qui permettent à eux seuls de renouveler correctement les parties.

Je le disais néanmoins on évitera la configuration 4 joueurs qui devient un peu trop laborieuse. 

MECANISMES
11
Fluidité du tour
Peu fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table un moment ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

L’opportunisme a une place importante dans Calico : le hasard du tirage des tuiles (sachant que toutes ne sortiront pas durant la partie), rend l’établissement d’une stratégie difficile. On prie pour avoir une chance au tirage et être dans le bon timing, et à défaut on s’adapte pour tirer le meilleur parti de chaque tuile disponible. 

Heureusement, trois voies de scoring sont disponibles, permettant non seulement de renouveler les parties, mais également de laisser plusieurs orientations aux joueurs sans jamais les laisser bloqués. 

Mais c’est aussi cette pluralité qui casse fortement le rythme des parties : entre les faveurs des chats quant à leurs motifs, les couleurs des boutons ainsi que les couleurs ET motifs des objectifs... autant vous dire que le choix de la tuile ET son positionnement sont primordiaux. Les neurones bouillonnent et la fluidité s’en retrouve considérablement entachée, particulièrement à quatre joueurs.



16,5
16,5
10,5
14
11


79%

L'avis de Shanen

Testeur Ludovox.fr

Publié le 10/09/2021

D’un jeu à la base très simple, Calico est axé sur la réflexion et l’optimisation, pouvant se révéler un vrai casse-tête. Pour autant accessible dans ses mécaniques, je conseille de le découvrir en version familiale, avant de rajouter les objectifs qui apportent plus de profondeur et de réflexion, ce qui risque en revanche d’entacher la fluidité du jeu et d’impatienter les plus jeunes. 

En tout cas, à la maison Calico est un véritable coup de cœur qui ressort très facilement aussi bien avec des adultes que des enfants.


  • Thème tout choupi
  • Une édition de toute beauté
  • La simplicité des règles

  • Rythme trop lent avec des optimisateurs
  • On attend LA tuile qui ne tombe jamais !
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%