LE TEST DE ATTACK ON TITAN
Attack des titans-Couv-Jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Antoine Bauza, Ludovic Maublanc
Illustré par Kyoji Asano
Edité par Cryptozoic Entertainment, Don't Panic Games
Distribué par MAD Distribution
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2017-06
De 2 à 5 joueurs
Durée moyenne d'une partie : 20 minutes

Thèmes : Livre, TV et ciné
Mécanismes : Affrontement, Dés, Gestion de main, Semi-coopératif
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 2, 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Attack on Titan est l’une des adaptations en jeux de société d’une série animée à succès du même nom. Je ne rentrerai pas ici dans le détail de cette série, mais sachez – puisque cela a forcément eu un impact sur mon appréciation du jeu – que j’ai beaucoup aimé cette série (elle n’est pas encore terminée à ce que j’en sais). Tout ce test est « sans révélation propre à gâcher l’expérience de ceux qui n’ont pas encore vu la série », en deux mots « spoiler free ».

Dans cette série, dans un univers d’un niveau technologique correspondant pour certains aspects à la fin du 17eme siècle (poudre noire, canons) et pour d’autres plutôt la fin du 18ème siècle (utilisation de la force de la vapeur pour se mouvoir) en Europe, l’humanité vit recluse dans des villes fortifiées, protégées par d’immenses remparts. Pourquoi ces remparts ? Parce que depuis de nombreuses années, sans que l’on sache bien d’où ils viennent, des géants maléfiques (les fameux « Titans », qui sont de types et de tailles variables, allant de quelques mètres à plusieurs dizaines de mètres. Ah oui, autre particularité : ils n’ont pas de kiki, non plus) attaquent les humains de manière imprévisible et dévastatrice. Leur seule motivation semble être la destruction brutale, et l’ingestion des êtres humains dont ils semblent très friands.

Les humains se sont donc organisés pour répondre à cette menace de deux façons : en construisant de grands murs derrière lesquels s’abriter, équipés de nombreux canons, mais aussi en créant une unité militaire d’élites dédiées à la lutte contre ces créatures. Ces « éclaireurs » sont devenus maîtres dans l’art de manoeuvrer autour des Titans, grâce à leur « 3D Manoeuvering System », un système de grappins pneumatiques qui leur permet de s’accrocher aux murs et aux Titans, et d’atteindre des zones sensibles des géants pour leur porter des coups mortels.

Dans « Attack on Titan » le j2s, un groupe de 1 à 4 joueurs va incarner autant de valeureux héros de l’escadron d’éclaireurs tentant d’abattre un Titan avant que celui-ci ne ravage la ville, pendant qu’un autre joueur va jouer le rôle du Titan.

Le Titan peut gagner de 3 façons différentes : 

  • En tuant 12 civils, que les héros doivent protéger !
  • En détruisant 6 canons sur les remparts
  • En tuant l’un des héros.

 

Les héros n’ont qu’une seule alternative pour gagner : terrasser le Titan. Ceci peut être fait de plusieurs façons, mais fondamentalement, les héros devront endommager le Titan jusqu’à ce qu’il soit suffisamment vulnérable pour lui porter le coup de grâce.

D’un point de vue mécanique, le jeu combine un système de dés pour les héros qui vont leur permettre de réaliser les actions et les déplacements dont ils ont besoin pour contrecarrer les plans du Titan, et des cartes pour le Titan.

Le jeu repose sur une tension où chaque camp essaie d’arriver à ses fins tout en empêchant l’autre d’arriver aux siennes, avec les mêmes ressources. Coté héros, les dés vont à la fois servir à infliger des dégâts au Titan, à manœuvrer autour de lui pour se placer pour lui infliger le coup de grâce, mais aussi à déjouer ces cartes qui vont alternativement blesser les héros, tuer des civils et détruire des canons.

Le positionnement dans l’espace est naturellement extrêmement important dans Attack On Titan, et les deux camps doivent porter attention aux positionnement des héros : au sol, sur différents niveaux des remparts ou du Titan. Pour porter le coup de grâce, au moins l’un des héros doit se trouver au niveau de la nuque du Titan, le niveau le plus élevé, et bien difficile à atteindre ! 

 

Contexte

Les conditions dans lesquelles j'ai testé le jeu n'étaient a priori pas extrêmement favorables : un groupe de joueurs très expérimentés et exigeants, certains connaissant la série par coeur et d'autres absolument pas. Par ailleurs, nous étions 6, alors que le jeu ne supporte que 5 joueurs maximum. Par pur dévouement, mais aussi désireux de pouvoirs observer les réactions des joueurs dans les deux camps avec tout le recul nécessaire, je proposais de faire le spectateur sur cette première partie après avoir expliqué les règles.

À noter, parce qu'il faut bien le dire, je n'avais vu que la première saison de la série alors que nous faisions cette première partie, l'un des joueurs a par mégarde sévèrement spoilé la deuxième saison. Blaise, tu vas me la payer celle-là.

Pouf, pouf. Concentrons nous sur le jeu lui même. Lors de cette partie le joueur Titan, habitué des jeux plus complexes, se désespère de n'avoir à faire qu'un véritable choix par tour (entre les 2 cartes à sélectionner et laquelle jouer face cachée) et joue la partie un peu à moitié. Pour autant, il dispose de beaucoup de munitions car avoir 4 joueurs en face entraîne forcément des jets de dés sortant des faces qui intéressent le Titan. Mais là encore, le joueur Titan ne force pas son talent, et malgré l'inexpérience des joueurs Héros, ceux-ci gagnent la partie, même si avec difficultés. Evidemment, c'est un jeu de dés, et le hasard y joue un rôle non négligeable.

Bref, 45 minutes plus tard, fin de la partie, le joueur Titan est très dubitatif : "je n'ai pas eu l'impression d'avoir beaucoup d'options à chaque tour, j'ai choisi mes cartes du mieux que j'ai pu, mais quand les joueurs ont les dés, on ne peut rien faire". Alors ce n'est pas complètement faux, mais le joueur Titan est tout de même passé à côté de la stratégie de base du Titan, qui est de faire paniquer les joueurs pour les faire se sentir obligés de contrer ses cartes. On fait cela en jouant sur les cartes, en bluffant, mais cela requiert une certaine expérience du jeu.

En revanche, j'avais pu observer que les joueurs héros avaient beaucoup apprécié la partie, mêmes les joueurs aguerris. Le niveau de coopération autour de la table était élevé, ça discute, ça parle stratégie, ça échange des conseils sur quel dé il faut relancer, etc. Ils ont eu du mal à appréhender l'importance des stratégies des Héros tant ils étaient occupés à essayer de contrer le Titan, et cela aurait pu leur coûter la partie si le joueur Titan avait forcé son avantage.

Bref, après cette partie, je me suis plus longuement attardé sur le rôle de joueur Titan, car je savais déjà après seulement une partie que la partie des héros était fun et entrainait une réelle coopération entre les joueurs. Il faut se donner un peu plus de mal pour apprécier le rôle du Titan, et accepter que les jets des héros vont influencer notre partie, et nous ne pouvons que rester passifs pendant qu'ils jettent leurs dés....

Passif ? Pas du tout ! C'est l'un des éléments clés du rôle du Titan : bluffez les joueurs, harcelez les, expliquez leur à quel point il prennent des risques à chaque fois qu'ils relancent un dé, bref, participez :).

Ma première expérience de jeu a été celle de spectateur, et j'avoue que c'est un rôle particulièrement intéressant pour un critique. Depuis, j'essaie de le faire systématiquement. Et ce que m'a appris aussi cette partie, et les suivantes, c'est que le rôle du Titan est en retrait, on en est plus à offrir un challenge aux joueurs, qu'à jouer réellement "contre eux". Ceci ne veut pas dire que le jeu est trop facile pour les héros (croyez-moi ce n'est pas le cas !), mais il faut avouer que le rôle du Titan peut être vécu comme un peu ingrat, et moins intéressant / amusant.



ACCESSIBILITE DES REGLES
12
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Jouable avec arbitrage sur quelques points / Quelques exemples
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Gêne sur certains points de règle
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retour aux règles assez fréquents

Le livret de règles est clair et bien aéré, et la lecture des règles est agréable. Néanmoins, certains points importants auraient mérité plus de précisions et surtout des exemples plus parlants. Il est toujours frustrant de voir des exemples qui traitent des points de règles sur lesquels on se pose des questions, mais décrivant les cas les plus classiques et non ceux, plus tordus, dans lesquels on se retrouve coincés. 
Aussi, il faut reconnaître que dès que la première partie commence, de nombreuses interrogations apparaissent et ne sont pas faciles à résoudre sans un recours massif à BoardGameGeek et ses forums toujours prêts à aider. Nous avons même du poser une question directement à l'un des auteurs pour s'assurer que nous jouions bien les bonnes règles. La version anglaise du jeu semble plus exempte d'erreurs, un comble pour un jeu avec deux auteurs français.

QUALITE DU MATERIEL
17
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement bien pensé et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Le matériel est l'un des éléments les plus signifiants du jeu. Grâce à sa figurine de titan en carton de presque 40 cm, et les remparts en 3D, le jeu a une sacré présence sur la table. C'est un réel plaisir de faire virevolter les héros, on les imagine parfaitement s'accrochant au Titan pour se déplacer d'un niveau à un autre. Rarement un jeu de plateau aura eu une puissance évocatrice aussi réelle, vis à vis de son thème pourtant très difficile à mettre en scène en jeu de société. Un immense bravo aux personnes qui ont développé cette partie du jeu, c'est une superbe réussite.

Côté illustrations, évidemment le jeu recycle - avec beaucoup de bonheur - les illustrations de l'animé japonais, pour la plus grande joie des fans.

Il faut aussi souligner la qualité des dés spéciaux, qui sont gros, lourds et font plaisir à lancer !

Certes, les figurines des personnages sont de simples jetons de carton sur des stands, mais la construction globale reste assez fragile et clairement, intégrer de véritables figurines en plastique aurait à la fois augmenté le prix du jeu et rendu plus difficile la manipulation. On fait parfois tomber les personnages en les manipulant, mais je trouve que ce n'est qu'un petit prix à payer pour l'expérience du jeu.

THEME
17
Objectifs du jeu clairs
Chaque choix a une explication thématique
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On peut se refaire l'histoire après la partie
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
On s'y croirait vraiment quand on manipule le matériel

C'est évidemment le point le plus fort du jeu à mon sens. Les auteurs et l'éditeur, grâce au matériel, ont réussi à créer une expérience de jeu très, très originale. On ressent vraiment la puissance des Titans et leur capacité à encaisser des tonnes de dommages sans broncher, et le caractère dérisoire des manoeuvres des héros. En même temps, le Titan peut rapidement se retrouver vulnérable si les héros arrivent à bien coordonner leurs actions et frapper son point faible. C'est un jeu où le bluff est assez important de la part du Titan, et où les parties peuvent basculer relativement vite.

Les héros (8 dispo) correspondent évidemment aux personnages principaux de l'animé, et on retrouve dans les pouvoirs spécifiques à chacun d'entre eux les traits de personnalité développés dans la série : Mikasa la combattante, Armin le stratège, Conny l'as de la manoeuvre 3D... 

Même les 12 jetons de civils représentent 12 illustrations différentes qui correspondent à des personnages de la série. Les aficionados apprécieront.

DUREE DE VIE
13,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Il faut commencer par noter que la boite contient 8 personnages de héros différents, ainsi que 4 Titans. Les combinatoires autour de cette diversité proposent déjà un nombre de parties différentes dès le début assez respectable. Ensuite, il faut comprendre qu'Attack on Titan étant un jeu faisant appel au "double-guessing" au niveau du jeu du Titan, les stratégies doivent par essence être variées car si les héros parviennent à deviner les cartes jouées par le Titan, ils ont un avantage certain.

La tension assez intense qui s'installe autour de la table dès les premières minutes de jeu est également un puissant psychotrope :). Les parties se jouent beaucoup sur le fil, même si des jets de dés particulièrement bons ou mauvais de la part des héros peuvent nettement précipiter une partie.

MECANISMES
13,5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

L'asymétrie du jeu rend cette note difficile à donner. Du côté des joueurs, chaque décision est très lourde de conséquences, et beaucoup de coordination et d'entente (et de chance !) seront nécessaires entre les joueurs pour qu'ils aient une chance de l'emporter. Du côté du Titan, la grosse décision est prise en début de tour : quelles cartes joue-t-il ce tour-ci. Il va avoir intérêt à insister sur les axes qui lui donnent le plus de chance de l'emporter (par exemple, s'il a déjà tué pas mal de civils, il peut vouloir insister pour déclencher cette condition de victoire. Mais si son jeu est prévisible, il sera beaucoup plus facile aux joueurs de le contrer.

Il y a bien sûr des problèmes dans cette jolie mécanique : 

  • le hasard du tout premier jet de dé des joueurs (avant la moindre décision de leur part) peut générer suffisamment de résultats favorables au Titan pour qu'ils prennent une longueur d'avance sans que les joueurs n'y puissent rien, ce qui peut s'avérer frustrant.

 

  • Le Titan prend une décision structurante par tour, puis quelques micro-décisions tactiques, et passe pas mal de temps à regarder les héros jouer et discuter entre eux.

 

  • La spécificités des tactiques (l'une des mécaniques par lesquelles les héros peuvent progresser vers leur but ou mécaniquement contrer le Titan) fait que souvent, au moment de choisir ses relances, le sort des héros dépendra de leur capacité à sortir la face du dé qu'il souhaite... avant de sortir celle qui arrange le Titan. C'est une situation qui se répète malheureusement beaucoup trop souvent à mon gout dans ce jeu.

 

Pour autant, je pense que l'expérience de jeu créée est conforme à ce que souhaitaient les auteurs : un jeu rapide, tendu, fun, très asymétrique.

 



12
17
17
13,5
13,5

Photo du profil de TSR

83%

L'avis de TSR

Testeur Ludovox.fr

Publié le 15/01/2019

À l'arrivée, c'est une surprise sur bien des aspects que cet Attack On Titan. Une production très courageuse, qui sans sombrer dans un délire Kickstartesque (oui, Death May Die, c'est toi que je regarde) produit un effet saisissant sur la table.

L'expérience de jeu est vraiment intense et tendue (non, mais vraiment) car très rapidement, chaque camp peut l'emporter sur une erreur de l'autre camp (et aussi, un bon ou mauvais jet de la part des héros) et les décisions des héros sont très compliquées.

Certaines parties peuvent être frustrantes si les jets de dés des Héros sont mauvais (ils donnent beaucoup de "munitions" au Titan) ou trop bons (ils ne lui en donnent aucune) mais en général la tension est bien là.

Les différents rôle joués par les héros sont très différents, et la première décision difficile que doivent prendre les héros est la composition de leur équipe, car les différents pouvoirs des héros vont influencer très clairement la stratégie de la partie.

L'asymétrie est très forte, les deux camps ne jouent pas du tout au même jeu. Clairement, je pense que le rôle du Titan est moins intéressant que celui des Héros, mais en faisant tourner ce rôle, il n'y a pas trop de problème. Pour tout dire, lors de mes premières parties, le rôle de Titan me semblait tellement mécanique que je n'ai pas compris pourquoi le jeu n'était pas un jeu en totale coopération avec une IA minimaliste pour le Titan. Cependant, après quelques parties, j'ai vu les mécaniques de bluff et le fait que le Titan ne prenait certes que quelques décisions, mais que celles-ci étaient vraiment structurante, avec toujours cet équilibre entre le mouvement le plus profitable mais aussi le plus prévisible, et celui que les héros ne verront pas venir.

Enfin, ceux qui connaissent la série pourront apprécier le travail des auteurs et leur fidélité à l'oeuvre originale.

Attack on Titan est un jeu qui ne laissera pas indifférent, c'est une expérience rapide et intense à découvrir.


  • Pouvoirs spéciaux des héros
  • Fidélité au thème
  • Présence sur la table
  • Rapide et intense

  • Aléatoire des dés
  • Fin de partie dictée par un jet de dé
  • Rôle du titan peut-être plus ingrat
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

90%