Pocket Détective : Meurtre à l’université – un nouveau champion entre dans l’arène (des enquêtes)

Pocket Détective fait partie de cette nouvelle gamme de jeux d’enquête qui se jouent avec un paquet de cartes, et marche dans l’ombre des très bons Crime Zoom et Sherlock: Q System.

Pocket Détective: Meurtre à l’université, de Yury Yamshchikov (aussi responsable de l’injustement inconnu Steel Arena),  vous mettra dans la peau d’inspecteurs sur un campus. Un grand scientifique, Victor Crow, a été assassiné… Et il faudra retrouver le coupable, tout en dévoilant les raisons de son trépas. L’originalité de Pocket Detective est de mesurer votre progression et votre succès durant la partie avec deux ressources qui se cumulent : le temps et la tension. Plus votre tension monte, plus vous mettez les autorités en colère… ce qui peut s’avérer payant, ou pas du tout.

 

Pocket-Detective

 

Vous pourrez naviguer de type de lieu en type de lieu avec un système de pile, et de petits événements de jeu peuvent twister la façon de jouer ou rappeler la vindicte des puissants à votre bon souvenir. À la manière d’un Détective, on débloquera des pistes à gauche et à droite, et l’on explorera telle ou telle piste en allant chercher une carte dans un paquet et en la retournant, qui vous donne accès à de nouvelles infos, de nouveaux chemins exploitables…

 

Il existe d’ores et déjà d’autres scénarios, The Gaze of the Ghost, Bloody Red Roses et Dangerous Contacts. J’imagine qu’ils verront le jour en français si ce premier opus parvient à trouver son public.

Pocket Détective: Meurtre à l’université est d’ores et déjà disponible pour le prix de 10€ prix public.

   

Laisser un commentaire