LE TEST DE IT'S A WONDERFUL WORLD
ItsAWonderfulWorld_Ludovox_j2s_couv
Un jeu de Frédéric Guérard
Illustré par Anthony Wolff
Edité par La Boite De Jeu, origames
Distribué par Blackrock Editions
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2020-00-00
De 1 à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d'une partie : 45 minutes

Thèmes : Science-fiction
Mécanismes : Draft, Gestion de main, Gestion de ressources
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 7
Configurations testées : 2, 4, 5 joueur(s)

Introduction

It’s a Wonderful World (ou WoWo pour les intimes) de Frédéric Guérard est un jeu de draft jouant directement dans la cour de 7 Wonders dont il est clairement le petit descendant. On y échangera les cartes au cours de 4 manches, au termes du draft, il faudra choisir quels bâtiments construire et lesquels recycler pour obtenir des ressources. Ensuite, les bâtiments déjà construits génèrent des ressources, et paf, nous voilà avec un moteur lancé ! 🙂

Pour en savoir plus, direction Ludochrono !

Contexte

J'ai pu jouer avec de multiples publics, mais aussi jeter un oeil à la campagne dont j'ai fait deux scénarios. Je suis convaincu par cette proposition, mais le confinement a réduit les occasions de l'avancer...



ACCESSIBILITE DES REGLES
18
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Règles très propres, vraiment pas grand-chose à redire. J'ai été un peu surpris de leur organisation à la première lecture, mais on s'y fait vite et on a une belle préhension du jeu, soutenue par une ergonomie très correcte.

QUALITE DU MATERIEL
16,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


It's a Wonderful World est passé par Kickstarter, et cela se voit (mais est disponible en boutique, qu'on se rassure). Les rangements sont plutôt luxueux, les cartes immenses (peut-être même trop !) pour laisser place à de belles illustrations d'Anthony Wolff, dont le trait est rapide mais précis. Le jeu s'installe vite, le plateau explique d'ores et déjà la plupart des mécanismes par lui-même, et une fois que l'on a compris comment lire une carte (ce qui n'est pas sorcier du tout), on sait jouer. La taille des cartes et le nombre que l'on en accumule peut, en revanche, nécessiter une table d'une surface certaine. Je me demande si des cartes traditionnelles format poker m'auraient été plus agréables (oui), mais pour autant, ce n'est pas un inconvénient majeur.
Tout, en tout cas, est lisible et adapté aux protanopes, deutéranopes et autres tritanopes grâce à une symbologie qui vient se rajouter à la couleur.

THEME
9,5
Objectifs du jeu clairs
Un joueur sait de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire pauvre
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Respect du thème

L'univers développé par It's a Wonderful World est... euh, très mince, et résumé en une phrase : on est un empire en expansion. Les illustrations décrivent pourtant un monde travaillé, le nom des cartes Développement est là pour nous rappeler qu'elles sont plus qu'un moteur de ressources. Mais la sauce peine à prendre, question thème : le plaisir du jeu n'est pas dans l'accomplissement thématique du tableau que l'on construit, mais véritablement dans le mécanisme de jeu. Si je trouve bien dommage qu'on ait une telle déconnexion entre le jeu et son habillage, c'est bien parce que ce dernier est très classieux et mériterait sans doute qu'on le travaille.

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Quelques surprises

Les parties s'enchaînent sans se ressembler... et pourtant. Finalement, on a un faisceau de possibilités ouvert en début de partie, et celui-ci va se resserrer à mesure que l'on crée son moteur et développe son empire. On spécialisera tel ou tel scoring, privilégiera telle ou telle ressource, et draftera ou contre-draftera avec ardeur. Si le jeu ne met pas face à des options très claires, il propose des choix très souvent cornéliens, entre optimisation et tempo ; au final, ce sont les circonstances (ce que j'ai développé/en développement/en main, ce qu'ont mes adversaires) qui changeront le feeling. Donc, en vue macro, les parties peuvent se ressembler sérieusement, mais en micro, chaque choix dépend de beaucoup de facteurs, ne produisant ainsi pas des parties si répétitives. On notera la présence d'un mode débutant avec des empires asymétriques qui guident la stratégie : en effet, cela permet de guider les joueurs et de ne pas les étouffer avec un faisceau de choix trop large lors des premières parties.

Pour la campagne, elle propose des mécanismes convaincants, qui viennent rajouter un élément de jeu à chaque fois : j'ai, pour ma part, bien apprécié cette possibilité mais, pour autant, j'en voudrais un poil plus !

En revanche, je ne me prononcerai pas sur le mode solo, que je n'ai pas testé ; sachez cependant que cette option bienvenue est bel et bien là !  

MECANISMES
14
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

À moins d'embouteillage analytique lors du draft ou pendant la phase de construction, le déroulé du jeu se fait très fluidement. On regarde vite ce qui intéresse l'adversaire à qui on passe les cartes pour le bloquer un peu, on ordonne ses développements pour aller au plus efficace : l'interaction n'est que très faible. Tant mieux sûrement, étant donné la nasse de choix à exécuter ! C'est peut-être là LE point fort d'It's a Wonderful World : on fait une grande quantité de choix qui ont tous une répercussion sur notre jeu, créant une sensation de satisfaction forte. Autre plus : on apprécie que le scoring finale soit lisible, sans salade de points laborieuses à décompter. 

De grandes stratégies se dégagent vite mais on s'aperçoit vite qu'on doit parfois y déroger et panacher. Il sera probablement possible de réorienter sa trajectoire une fois dans la partie, mais guère plus, et vous n'allez pas souvent faire un virage à 180° non plus, sous peine de vous embourber.



18
16,5
9,5
13
14

Photo du profil de Umberling

76%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 15/05/2020

It's a Wonderful World prend la relève de 7 Wonders avec son style propre, ses tropes à lui, un matériel et une ergonomie soignés jusqu'au bout. Les parties seront parsemées d'une myriade de décisions pour chacun. Que sacrifier, que conserver dans son plateau ? Planifier ou laisser à ses adversaires ? Jouer les majorités de ressources pour obtenir quelques points, ou viser les scorings de tel, tel ou tel bâtiment ? Voilà les débats internes que vous aurez à résoudre, et il y aura un fumet de neurone grillé autour de la table. De quoi ravir les optimisateurs en tout genre, certes, mais ceux qui s'accrochent au thème seront bien déçus, car celui-ci est transparent tant le mécanisme de jeu est fort. L'interaction entre joueurs n'est pas non plus à son comble, même si l'on retiendra des cartes lors du draft pour priver nos adversaires d'un développement les avantageant trop.

Malgré mon attachement au thème des jeux, je ne suis pas seul à apprécier It's a Wonderful World : il a été sélectionné pour l'As d'Or Expert 2020 et aux Golden Geek. Sans doute un reflet de son accessibilité et de sa propension à récompenser les choix des joueurs !


  • Ratio temps de jeu/décisions au top
  • Satisfaction des combos

  • Où est le thème ?!
L'AVIS DES JOUEURS

4 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

39%