LE TEST DE BLACKWOOD
Blackwood_cover_jeux_de_societe_Ludovox
Un jeu de Philippe Tapimoket
Illustré par Thomas Dutertre
Edité par Runes Éditions
Distribué par Paille
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2017-08
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 60 minutes

Thèmes : Fantastique, Magie
Mécanismes : Combinaisons, Gestion de ressources, Placement
Types de jeu : Jeu de cartes, Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Dans Blackwood, les joueurs incarnent des sorcières cherchant à gagner une place au Grand Conseil. 
Pour cela, elles doivent démontrer leurs aptitudes en envoyant leur marionnette dans la forêt à la recherche de différents ingrédients. Ces derniers seront utilisés pour la concoction de potions qui feront voir à toutes et tous leur talent. Accessoirement, ces potions permettront d’acquérir des sortilèges qui aideront les joueurs dans leur quête de nouveaux ingrédients. 

Contexte

Blackwood, c'est un peu l'histoire du jeu qui ne m'avait pas franchement sauté aux yeux lors de sa sortie. Le concept semblait similaire à Splendor ou même aux Bâtisseurs, même si la mécanique proposait une variante dans le genre "je récupère des denrées pour les transformer en points de victoire". 
C'est finalement son thème qui m'incita à me jeter dans le grand bain en déposant une boite sur ma table de salon. 

Le voyage dans les sombres bois pouvait commencer... 



ACCESSIBILITE DES REGLES
15,5
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Le livret d'une grosse dizaine de pages est bien organisé et agréable à parcourir. Le texte est plutôt aéré et les illustrations et exemples sont nombreux. 

Le matériel est clairement identifié et la mise en place est très bien décrite avec une double page qui lui est consacrée. La description des actions est effectuée avec soin, et on acquière vite les tenants et aboutissants des possibilités du jeu. Le livret de règle se paye même le luxe d'ajouter une pointe de background avec la description succincte des différents protagonistes. 

Les aides de jeu sont relativement compactes mais demeurent complètes. 

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Le matériel est constitué d'un petit plateau en trois parties, de nombreuses cartes joliment illustrées, de pièces de monnaie cartonnées, d'un pion cartonné de premier joueur, ainsi que de petites marionnettes en bois aux couleurs des joueurs. On regrettera cependant le choix des teintes pour les personnes qui, tout comme moi ont des difficultés à distinguer les nuances proches (surtout en lumière artificielle).

Le graphisme plonge dans le thème, même si c'est un peu aux dépends de la lisibilité, car l'ensemble est sombre. Cependant, cela est raccord avec le nom du jeu...  

Le tout est facilement manipulable, bien que le système de "tapis roulant" induise pas mal de manipulations. 

THEME
13
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

D'après son auteur, le jeu a subi pas mal de modifications de thème, et il a fallu quelques essais avant d'aboutir à ce choix. Evidemment, les mécanismes auraient pu être transposées à une autre thématique, mais finalement, la fabrication de potions était peut-être celui qu'il fallait - et qui permettrait de se démarquer. 

On a réellement cette sensation qu'au fur et à mesure qu'on avance dans la forêt, on a de moins en moins de maîtrise des ingrédients qui vont arriver (les rayons lumineux parvenant difficilement à traverser la frondaison). 

DUREE DE VIE
10,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Quelques morceaux du jeu changent
Contenu additionnel
On va manquer de contenu
Essouflement du jeu
Quelques surprises

Le problème avec les mécanismes simples et accessibles (encore que), c'est qu'on a un peu toujours l'impression de faire la même chose. Finalement, on se contente de transformer des ressources en points de victoire, et même si l'avancement des cartes d'ingrédients est intéressant, le jeu ne parvient pas à trouver un second souffle. 

Les sortilèges sont trop peu nombreux et ne permettent pas à renouveler les parties d'un jeu qui devient rapidement plan-plan. 

MECANISMES
10,5
Fluidité du tour
Peu fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Dans Blackwood, les parties peuvent s'éterniser, car il faut souvent attendre de longues minutes que le joueur qui nous précède se décide dans son placement. Il faut dire que la moindre erreur se paye cash, et que rater son début de partie est souvent rédhibitoire. Les emplacement de "cueillette" sont peu nombreux, et on se retrouve rapidement le bec dans l'eau si on se fait court-circuiter par un adversaire. 

Du coup, on se laisse un peu porter par la disponibilité des potions, et on croise les doigts pour que les denrées correspondantes ne nous passent pas sous le nez. 
Finalement, réussir ou rater sa partie ne se joue à rien et dépend partiellement du tirage. 



15,5
14
13
10,5
10,5

Photo du profil de Alendar

64%

L'avis de Alendar

Testeur Ludovox.fr

Publié le 13/02/2019

Finalement, Blackwood ne parvient pas à sortir du lot malgré sa thématique qui, je l'avoue, me parle plus que du commerce de ressources.

Le choix des illustrations est à double tranchant, mettant en avant le thème et limitant la lisibilité des ingrédients figurant sur les cartes. 

La mécanique est intéressante et source de joies et de peines, mais le jeu peut se montrer extrêmement punitif (la perte des ingrédients d'une traversée à une autre n'y est pas étrangère). Par conséquent, le public familial n'y trouvera pas la perle qu'il pourrait rechercher, et le jeu s'adresse aux habitués du genre, sans pour autant parvenir à les surprendre. 

Les tours de jeu peuvent être longs car tout change rapidement, et on risque de ne pas trouver grand chose d'intéressant à faire à son tour. 

Malgré cela, j'ai un petit attachement pour ce Blackwood qui a le mérite de parvenir à me faire prendre un bol d'air forestier sans quitter ma table de salon. 


  • Illustrations
  • L'avancée dans la forêt

  • Plan-Plan
  • Calculatoire mais hasardeux
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%