La Granja Deluxe Master Set se dévoile

La Granja de Michael Keller et Andreas “ode” Odendahl est sorti chez Spielworxxx en 2014, il a vite tapé dans l’œil de Sébastien Dujardin et a rejoint le catalogue Pearl Games en français. Bonne nouvelle pour les amateurs, il va ressortir dans quelques mois dans une version Deluxe lancée sur Kickstarter chez Board and Dice. 

 

En visite sur l’île de Majorque …

Dans La Granja nous sommes des petits exploitants dans un hameau sur l’île de Majorque. Nous allons produire différentes ressources et les vendre sur le marché afin de marquer des points de victoire… jusque-là ce n’est pas très original.

La mécanique centrale est elle aussi bien connue : du draft de dés. On lance les dés, les positionne sur leurs emplacements et ensuite, selon l’ordre du tour, chaque joueur choisit un dé puis l’autre. Selon la valeur, nous aurons du cochon noir, du blé, olive, raisin, de l’argent sonnant et trébuchant, ou de la transformation de ressources (avec mon cochon je fais du jambon, avec mon raisin du porto, etc).

 

 

Mais chaque joueur a son plateau de jeu où il va pouvoir placer ses ressources, et surtout ses cartes, c’est là où réside la mécanique originale de La Granja. Nous avons des cartes multifonctions que nous allons pouvoir utiliser de quatre façons différentes : en haut de notre plateau ce sont des charrettes qu’il va falloir remplir et livrer sur le marché, au dessous de notre plateau ce sont des artisans qui vont en gros nous permettre de nous arranger avec les règles, sur la gauche ce sont des terrains où l’on va semer nos olives, blés et raisins, un moyen de production à chaque tour, et enfin sur la droite cela va nous donner des bonus et nous permettre en fin de manche de livrer plus de ressources.

Le jeu offre une grande liberté grâce notamment à ses cartes, une partie ne ressemble pas vraiment à une autre, un jour je vais construire plein de champs et jouer avec les ressources de blé, olive et raisin, un autre je vais plutôt axer ma stratégie sur la production de cochons noirs sauvages, agrandir leurs enclos, les faire se reproduire, etc.

 

la Granja classique

 

Quand on livre sur le marché on gagne une caisse qui est une ressource de notre choix quand on la dépensera, grâce à quoi on n’est jamais vraiment bloqué, on peut toujours obtenir une ressource par un autre moyen.

Dernier point et non des moindres, quand on place une de ses charrettes sur le marché on dépose un jeton à notre couleur sur le plateau central et l’on peut éjecter les pions des autres joueurs s’ils sont sur des valeurs inférieures : ça nous fera des points en plus, autant dire que l’on ne se gêne pas vraiment, mais nos adversaires non plus ! ^^ 

 

Quoi de neuf dans cette nouvelle version ?

Version Deluxe oblige, le plateau est totalement retravaillé et sera plus grand. Les illustrations sont de Agnieszka Dąbrowiecka. On n’est plus dans des teintes verdasses, mais quelque chose de plus lumineux. Les plateaux des joueurs seront aussi plus grands. Kickstarter oblige, nous aurons aussi des pièces en métal. Il semblerait que le plateau soit double couche aussi.

Le jeu devrait comprendre de nouveaux modules réalisés par les auteurs du jeu, mais aussi par plusieurs auteurs connus, comme Stefan Feld ou encore Adam Kwapiński et Andrei Novac. 

 


La Granja Master Deluxe sera lancée en 2022, nous mettrons à jour cette news quand nous aurons plus d’informations.
En attendant vous pouvez pratiquer l’ancienne version sur BGA 🙂

 

 

   

2 Commentaires

  1. Garfield il y a 15 jours
    Répondre

    Visuellement il y a du mieux, mais ça ne semble pas non plus la révolution, selon les premières images
    (en même temps c’est peut-être pas plus mal, quand on voit comment un éditeur peut saccager esthétiquement un jeu en le ressortant sur KS – y a qu’à voir Bruges/Hamburg chez QG…).

    Curieux de voir ce que donneront ces nouveaux modules. Ca pourrait être l’aspect le plus intéressant et de nature à donner un second souffle mérité à La Granja 🙂

  2. Krapulakx il y a 11 jours
    Répondre

    L’ original ne maquait pas de grand chose une fois imprimé l’automa Miguel de Harry Covert ( Bgg). Pour le moment les modules c’est du teasing, est ce qu’ils justifieront l’augmentation de prix que je soupçonne conséquente ( la boite se vendait entre 40 et 45 euros gros max , elle était bien remplie et ne prenait pas trop de place).

Laisser un commentaire