gloobzUp

Gloobz : Vous n’allez pas en croire votre oeil

Fraîchement arrivés dans la grande famille des jeux d’observation/rapidité (depuis la mi-août), voici les petits Gloobz ! Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur ces drôles de bestioles, suivez le guide…

Et ouvrez l’oeil… le bon !

Hier, j’ai fais « Gloobz » entre amis. Et ça a marché du tonnerre. Que dire de ce nouveau jeu d’acuité visuel ? Déjà, ce qui saute à l’oeil, c’est que l’édition est hyper léchée et les illustrations (que l’on doit à Maxim Cyr) ont un fort capital sympathie comme disent les gens qui font des réunions. Non et puis c’est quoi ces bêbêtes ? Vi ça intrigue hein ? Et là, on soulève le couvercle et on tombe sur 56 cartes Gloobz, 3 figurines Pot de Peinture, 4 figurines Gloobz, 6 disques de score, 1 règle du jeu, bon, hey, la boite est pleine, n’en jetez pluuus !

Bref, du très beau matos avec un rapport qualité/prix très correct – et une mention spéciale aux petites bestioles rigolotes avec un gros noeuil façon Bob Razowski’s family.

QUOI ? Du thermoformage ? Carrément ? Et oui, on vous dit qu’il y a du matos, il faut bien le ranger.

L’auteur lyonnais, Alexandre Droit (dont nous vous parlions hier dans cet article sur la vie ludique lyonnaise), n’en est pas à son premier jeu du genre (Visual Panic chez Cocktail Games) mais cette fois-ci c’est avec Gigamic qu’il a travaillé, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est ravi de cette 1ere : « Je suis très heureux de ma collaboration avec Gigamic, je trouve le jeu vraiment réussi à tous les niveaux.… Les illustrations de Maxim Cyr font l’unanimité… Et le matériel est terriblement costaud ! Franchement, à l’heure actuelle je suis le plus heureux. Après une semaine de salon, les retours sont tellement chouettes, difficile de rêver mieux. J’espère que mes petits Gloobz vivront longtemps. »

En effet, quel plaisir de découvrir le jeu fini quand on se souvient des bouchons de bouteille colorés qui composaient le matos du prototype de Gloobz, alors baptisé « Bidul’z »

On a toujours besoin d’un petit noeunoeuil chez soi.

Niveau gameplay, cela fait penser à Bazar bizarre avec des figurines façon Fun farm. Vous allez commencer par retourner une carte face visible : elle montrera un ou plusieurs gloobz. Les règles nous expliquent tout ça très clairement avec force exemples. Chaque Gloobz associe une forme et une couleur. Les formes sont symbolisées par les trois figurines Gloobz et les couleurs par les trois Pots de peinture. Vous avez aussi le multigloobz qui est une sorte de version mutante du gloobz !

Si le joueur qui retourne la carte crie « Gloobz-Plus ! », il faut vite attraper les figurines de la ou des couleur(s) et forme(s) les plus représentées sur la carte… mais si le joueur annonce « Gloobz-Moins ! », il faut alors saisir les figurines de la ou des couleur(s) et forme(s) qui ne sont pas illustrées (ou qui le sont le moins). Ha oui pas si simple ! Le challenge offert est vraiment bien équilibré.

Chaque bonne figurine saisie vous rapporte un point et vous rapproche du but. Pour gagner, il faut atteindre un certain score, déterminé par le nombre de joueurs. (A 2-3, on joue en 36 points. A 4 et 5, on gagne à 24 points. A 6 joueurs, le maximum, c’est en 18 points.) Les disques de score servent à savoir où on en est. Gaffe, si vous prenez ou même si vous touchez pas la bonne figurine, cela fera reculer votre score ! Bon, les quelques premiers tours, on galère un peu pour compter les points, mais finalement, ça se met à tourner très vite.

Attention, certaines cartes spéciales vous compliquent la tâche

C’est là que le jeu offre une belle durée de vie. Bien sûr, déjà, vous n’êtes pas obligés de jouer avec les règles spéciales tout de suite – tout dépendra du public. D’ailleurs, vous pouvez très bien jouer simplement à « gloobz moins » ou qu’à « gloob plus », vous pouvez aussi jouer avec un seul critère (que les formes ou que les couleurs) afin de limiter les choix des figurines à chiper. Avec tout ça, le jeu peut être proposé dès 6 ans (peut-être avant si vos enfants sont élevés au grain).

Mais en plus, vous avez d’autres petites surprises qui vont égayer le chemin déjà peu monotone de la partie…

  • Des fois, le gloobz mutant pointe le bout de son globe oculaire. Le bougre vaut 3 points ! Quand il arrive en jeu, il faut oublier le reste et ne prendre que lui. Oui, il est un petit peu égocentrique, mais bon, que voulez-vous, il a des cornes, c’est un vrai de vrai lui.

  • D’autres fois, vous verrez le symbole « loupe » dans ce cas il faut juste attraper… TOUT CE QUI TRAINE ! Fonce dans l’tas Gloubinours ! Ambiance garantie.

Un titre qui, s’il ne révolutionne pas les jeux d’observation/rapidité, proposera une parfaite adéquation entre un beau matériel ludique et un gameplay fun suffisamment complexe pour avoir envie d’y revenir et suffisamment simplifiable pour pouvoir le proposer à un très large public. Un sans faute à confirmer sur le plus long terme !

   

5 Commentaires

  1. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 22/08/2014
    Répondre

    Encore une nouveauté ludique « Made in Lyon ». C’est bien cool ! Je l’aurai su plus tôt, j’aurais évoqué Gloobz dans l’article su Lyon

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 22/08/2014
    Répondre

    Ca ressemble a un Bazar bizarre en plus compliqué, me trompe-je ?

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 22/08/2014
    Répondre

    Et oui encore une nouveauté lyonnaise héhé 🙂 avec Myrtille hier ça enchaine et c’est même pas voulu ^^

    ça ressemble à Bazar Bizarre tout à fait. Niveau complexité – tout dépend si tu joues à l’ultime, non. Sinon c’est un peu équivalent je dirais. A confirmer.

  4. Photo du profil de Fred la loutre
    Fred la loutre 22/08/2014
    Répondre

    C’est dans l’esprit en effet, c’est de la reconnaissance visuelle avec de la rapidité.
    Pour ma part, je suis un grand fan de ce jeu. Simple et très efficace. C’est fun comme il faut.
    Le matos et la boite sont de grande qualité. Une belle edition.
     

  5. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 23/08/2014
    Répondre

    Merci Shanouillette, mais du coup, nous on ne touche plus le BB classique, l’ultime est notre référence so… je garde à l’oeil

Laisser un commentaire