uplarosenoirek

Zoom sur La Rose Noire, le jeu d’enquête des ombres d’Esteren

Depuis quelques semaines est sorti ce jeu d’enquêtes et de déduction à l’édition soignée chez Agate et distribué par Iello, j’ai nommé La Rose Noire. Il était temps de vous en parler !

L’univers est tiré du jeu de rôle des Ombres d’Esteren. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un jeu de rôle à l’univers sombre inspiré des légendes celtes. C’est un titre rôlistique qui cartonne, et pour cause, c’est construit, riche, beau, multimédia, bref, un travail complet et assez exceptionnel a été réalisé autour de ce jdr – il n’a pas remporté 3 Ennie Awards pour rien (lors de la GenCon d’Indianapolis). 

Bref, nous voici devant un jeu de bluff et d’enquêtes qui colle parfaitement à l’univers dépeint dans Esteren, mais vous n’êtes pas obligé de connaître le jeu de rôle pour y jouer…

Pitchons-nous et ça ira mieux :

Un crime a été commis au monastère et certains tentent d’étouffer la vérité ! Le Recteur, mystérieux et manipulateur, trame, et c’est à lui que les Investigateurs devront se mesurer. Les Investigateurs devront interroger les Suspects et user de leurs cartes Action tout en manoeuvrant contre les pièges et les manigances du Recteur.

À la fin de chaque journée, ils se rassemblent et essayent de percer plusieurs mystères : lequel d’entre eux joue double-jeu ? Qui sont les coupables parmi les Suspects ? Si l’enquête dure trop longtemps ou si les enquêteurs font confiance à la mauvaise personne, les criminels arriveront à leur fin. Pour espérer résoudre l’affaire de la Rose Noire, les Investigateurs devront se montrer stratèges et intuitifs !

auteur_n

L’auteur présente son titre à la GenCon

Mais encore ?

Il s’agit donc d’un jeu avec 3 camps et seul un camp peut gagner. Vous l’aurez compris, il faut être minimum 3 joueurs, mais ça tourne jusqu’à 5. Un des joueurs incarnera le Recteur, les autres seront les Investigateurs, et parmi eux, se cachera un Investigateur Possédé. Pas de bol.

Du coup, bien sûr, chaque camps a son objectif. Les Investigateurs gagnent s’ils sont capables de désigner les deux complices du Recteur. Le Possédé gagne si les 2 complices mangent les pissenlits par la racine. Et le Recteur, lui, est content s’il peut jouer une carte But dont toutes les conditions sont remplies. Haaaa ça se complique !

stand_n

Stand Esteren : the Black Rose

 

24h dans la vie d’un possédé

Un tour symbolisera 24h. Les phases seront donc la journée, le coucher, puis le crépuscule, la nuit et le lever. Ils ne précisent pas si le petit dej’ est compris.

La journée : c’est le moment où les Investigateurs enquêtent. Ils placent alors leur pion sur une carte Suspect et ajoute à leur main la 1ere carte du tas d’Indices associé.

Les cartes dans les mains des Investigateurs pourront être jouées n’importe quand pendant leur tour.

Coucher : on a bien bossé, maintenant on va dodo. Mais avant cela, on se fait un ptit debrief. Les Investigateurs papotent des Suspects et tentent d’identifier les vilains Complices. S’ils tombent d’accord, ils peuvent même porter publiquement leur Accusation. Le Recteur répondra de l’exactitude de celle-ci.

Si les deux Complices sont dénoncés, la partie prend fin ! Sinon, on enchaine avec le Crépuscule.

couve deduction copie

J’ai beau être vespéral, j’ai mal

Lors du crépuscule, Le Recteur peut jouer une carte de sa main, puis il en repioche de sorte à en avoir toujours 3.

On enchaîne avec la nuit. Le mal rôde. Chaque nuit, entre deux et zéro Suspects peuvent être zigouillés. Les Investigateurs doivent fermer les yeux et le Recteur demande ensuite au Possédé s’il souhaite se faire connaître en ouvrant les yeux. Il peut alors attaquer un Suspect, avec l’aide du Recteur. Ce dernier pourra également buter un type de son choix après. Ah oui les nuits par ici, fait pas bon dormir.

En cas de meurtre, les cartes Suspects sont alors retournées pour indiquer une pierre tombale. Les Indices associés aux Suspects décédés sont placés face cachée dans la pile Cimetière. RIP. C’est le moment où on brouille gaiement les pistes aussi. Le Recteur peut faire sembler de toucher des cartes pour faire croire aux dormeurs qu’il y a anguilles sous roche. Il peut même faire croire qu’il discute avec un Possédé alors qu’en fait, il est tout seul (c’est alors un peu lui le possédé).  

Puis on se réveille ! Debout la dedans ! Et un nouveau tour commence.

eclatee-la-rose-noire

Bref, jusqu’ici ça ressemble bien à du Loups-garous. Que font les cartes Indices et à quoi ressemblent les cartes du Recteur ? That is the question !

Les cartes Indices

carte intrusionElles peuvent être de trois types et vous avez le droit de jouer à la parlotte, de bluffer sur ce que vous avez en main…

>> Action : elles sont à usage unique, et seront défaussées une fois jouées. Par ex : la carte « Conflit » permet de piquer un Indice au hasard dans la main d’un enquêteur ou d’un Suspect.

>> Preuve : elles ne peuvent pas être jouées, elles indique si un Suspect est Innocent et représentent la source principale d’infos pour les enquêteurs.

>> Pièges : si vous tombez sur une carte « piège » en enquêtant vous devez la résoudre. Cela peut donner l’occasion au Possédé de tuer quelqu’un par exemple ou de regarder les cartes d’un adversaire etc…

Les buts du Recteur

Au 4e lever, si personne n’a gagné, alors vous l’emportez ! Ou vous gagnez si au moins 3 Suspects Innocents sont morts. Bha bravo, bel esprit.

Le Recteur a aussi des cartes « événements » qui fonctionnent comme des actions spéciales uniques, par exemple, la carte « Profanation » qui permet d’aller voir tous les Indices jetés au Cimetière…

Vous avez également des cartes « bonus » qui peuvent venir semer la pagaille quand vous connaissez bien le jeu : certaines avantagent plutôt les enquêteurs, d’autres le Possédé ou encore le Recteur. A vous de faire votre jeu à votre sauce.

Et si vous vous sentez d’humeur role-play, vous pouvez aussi distribuer à chaque joueur une carte « Personnage », comme son nom l’indique, cela ajoute une tridimensionnalité aux personnages mais ne change en rien les mécanismes. Cela permet aux joueurs de s’immerger plus loin dans l’univers !

>> La fiche du jeu

>> La musique d’Esteren

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Dru
    Dru 28/11/2014
    Répondre

    Au programme de mon prochain jeudi jeux celui là. Hâte hâte.

  2. Photo du profil de Antony
    Antony 31/12/2014
    Répondre

    C’est parti pour une partie de La Rose Noire en cette soirée de réveillon ! 🙂

Laisser un commentaire