ZOMBICIDE est mort ! Vive BLACK PLAGUE !

Les premiers émergèrent des bois, surgissant de la brume, commandés par de vils nécromanciens pour qui nos villages et nos fermes ne représentaient que des proies. Bientôt, ce furent des hordes d’infectés qui se déversèrent sur nous, dévorant nos proches et les transformant à leur tour en zombies sous nos yeux horrifiés.

Le décor est planté ! C’est sur ces mots que je vous emmène à la découverte du très attendu Zombicide : Black Plague. Sorti fin janvier 2016, pour 1 à 6 joueurs, créé par Jean-Baptiste Lullien, Nicolas Raoult et Raphaël Guiton, le jeu est édité par Edge dans nos contrées.

 

Une seule chose compte, désormais : un ZOM-BI-CIIIIDE ! 

Faut-il encore présenter la célébrissime série Zombicide ?
Pas sûr… Mais dans le cas contraire, sachez simplement que fort du succès du jeu de base, le jeu a déjà connu de multiples saisons et extensions. Zombicide Black Plague est donc une « nouvelle » série à part dans un univers médiéval fantastique, toujours coopératif, où chaque joueur incarne un survivant doté de différentes compétences. Les zombies sont toujours gérés par le jeu, et si vous voulez survivre, vous n’aurez d’autres choix que de coopérer, pour le meilleur… ou pour le pire.

Votre mission ? Vous perdrez la partie si tous les survivants sont éliminés, tandis qu’elle est immédiatement gagnée quand tous les objectifs de quête sont atteints.

thumb_IMG_1176_1024

 

Le sac du survivant

Black Plague ne déroge pas à la règle qui veut qu’une boîte de Zombicide soit épaisse, lourde, bien remplie, bien finie… Mais pour vous la payer, il vous faudra néanmoins accomplir quelques « quêtes » bien rémunérées. Ceci mis à part, c’est toujours un bonheur d’ouvrir une telle boîte. Du super matos, des belles figurines très détaillées, des illustrations de qualité… Le livret contenant les règles et les quêtes est très claire et agréable à parcourir. Beaucoup de superlatif mais en toute objectivité, il faudrait être (très ?) difficile pour ne pas reconnaître la qualité du travail d’édition quasi parfaite. Et ce n’est pas tout !

LA nouveauté, LA meilleure idée… n’ayons pas peur des mots : LA « révolution pratico-pratique » est incontestablement le plateau individuel en plastique permettant de ranger simplement et efficacement l’inventaire d’un perso, compter le niveau de menace ainsi que les points de vie ou encore l’évolution des compétences ! Extra ! Avouez que ça roxx du poney putréfié quand même. C’est simple, diaboliquement efficace et fonctionnel !

thumb_IMG_1201_1024

En bref, c’est top à quasi tous les niveaux, clairement dans le haut du panier des productions actuelles… Globalement sans surprise de ce côté, et c’est tant mieux.

On pourra par contre lui reprocher de ne pas vraiment proposer d’espaces ni de rangements pour l’ensemble des jetons cartonnés. Vous serez obligé de les ranger en vrac, un peu là où vous pouvez… Dommage.

De même, je suis un peu réservé sur la « durée de vie » de la petite flèche en plastique de l’indicateur de menace des mini-plateaux qui, je le crains, risque de « casser » à moyen terme… Je croise les doigts et je serre les dents à chaque fois que je la manipule.

 

Vous avez dit « nouvelle version ? »

Zombicide : Black Plague vous permet d’incarner un paladin, un elfe, un nain, ou encore un magicien, manipuler des épées, des arcs et même de sortilèges, pour pulvériser les hordes de Zombies… Rien de bien original me direz vous. C’est pas complètement faux. Par ailleurs, il utilise en grande partie des mécanismes de jeu empruntés à son grand frère contemporain. Néanmoins, le système de Zombicide a été partiellement révisé dans cette version, si bien que je trouve que l’action y est plus présente, les « quelques » ajustements plutôt intelligents, tout en conservant des règles fluides qui ont fait la renommée de Zombicide premier du nom. 

thumb_IMG_1174_1024

Votre but sera de repousser l’envahisseur hors des rues médiévales et pourfendre du Nécromancien ! WTF ? C’est une nouveauté ça, non ? Oui, mais ce n’est qu’un teasing et nous y reviendrons… 

Ce Just Played ne s’attardera pas sur une énième réexplication des règles dans le détail tant elles sont probablement déjà connues et simples d’accès. Car en effet, il me paraît plus pertinent d’insister et pointer les différences entre la version de base de Zombicide et ce nouveau cru « sanguinolent ».

 

Zombicide pour les nuls

Néanmoins pour les néophytes, sachez qu’un tour de jeu se divise en 2 phases : la phase des joueurs puis la phase des zombies.

Cliquez ici pour voir un aperçu des règles de Zombicide
   

Phase des joueurs :

Durant cette phase, chaque joueur activera ces survivants les uns après les autres, et toujours dans l’ordre de son choix. Vous disposerez de 3 actions par héros au début de la partie (en niveau de menace bleu). Vous pourrez augmenter votre nombre d’actions en augmentant de niveau, soit en résolvant des objectifs, soit en fracassant du zombie ! 

Le survivant utilise ses actions pour tuer des zombies, se déplacer sur la carte, et effectuer d’autres tâches pour réussir les différents objectifs de la quête. Dès qu’un joueur a activé tous ses survivants, le joueur suivant débute son tour.

  • Se déplacer

Vous pouvez vous déplacer d’une zone vers la suivante mais il ne peut pas, bien entendu, traverser les murs d’un bâtiment ni franchir les portes fermées. Logique.

  • Ouvrir une porte

Les armes de Mêlée avec le symbole « Ouvrir une porte » peuvent être utilisées pour ouvrir une porte. Ouvrir un bâtiment fermé, la première fois, révèle tous les zombies qui se trouvent dans chacune des pièces du bâtiment. 

thumb_IMG_1239_1024

  • Fouiller

Vous pourrez uniquement fouiller les zones situées dans les bâtiments et seulement s’il n’y a pas de zombies dans la zone. Vous piocherez donc une carte de la pioche Équipement, mais souvenez vous, vous ne pourrez effectuer qu’une seule Action de Fouille par Tour. Vous y trouverez de tout : des trucs plus ou moins utile comme de l’eau ou des pommes (octroyant 1 point d’expérience). Mais ne nous voilons pas la face, l’important, c’est surtout… des armes ! Des boucliers ! Ou des armures ! Et puis quoi encore ?

  • Réorganiser et échanger

Au prix d’une action, vous pourrez donc simplement organiser les cartes de votre inventaire. Par ailleurs, vous pourrez également à ce moment là, en parallèle, échanger n’importe quelles cartes avec un autre survivant situé dans la même zone que vous. 

thumb_IMG_1257_1024

  • Prendre ou activer un objectif

Vous pourrez prendre ou activer un objectif présent dans votre zone, symbolisé par une croix de différentes couleurs, dont les effets dépendent de la quête. 

thumb_IMG_1254_1024

 

  • Combattre ou lancer des sorts

Bah ouais, dans un jeu de zombies, vous pensez bien qu’à un moment ou à un autres il va falloir leur mettre des déculottés ! Pour ce type d’action, vous utiliserez donc vos cartes Équipement axées sur différents types de combat : Mêlée, Distance ou Magique.

Ainsi, vous pourrez donc utiliser une arme de Mêlée pour attaquer des zombies dans votre propre zone, alors qu’avec une arme à Distance ou un sort, vous pourrez atteindre une zone à une distance de tir conforme à la valeur indiquée sur votre carte. 

thumb_IMG_1261_1024

Quand un survivant effectue une action de mêlée, à distance ou de sort offensif pour attaquer des zombies, lancez autant de dés qu’indiqué sur l’arme (ou le sort) utilisé. Chaque dé lancé dont le résultat égale ou dépasse la valeur indiquée sur l’arme (ou sort) indique un succès. On peut pas faire plus simple…

Quand tous les joueurs ont terminé leur tour, la phase des joueurs est terminée.

Phase des zombies : 

Tous les zombies du plateau sont « activés » et ont pour la plupart une seule et unique action pour :

  • Attaquer un survivant :

Chaque zombie dans la même zone qu’un survivant réalise une attaque. Une attaque de zombie est toujours une réussite et n’a donc besoin d’aucun jet de dé et inflige une blessure.

 

thumb_IMG_1247_1024

  • Se déplacer :

S’ils n’ont personne à attaquer, ils se dirigeront vers les zones où se trouvent des survivants. Par défaut, les zombies comme les walkers (zombies de base) ou les Fatty (gros tas plus résistants), ne se déplacent que d’une seule case.

Par contre, certains zombies, appelés Runners, ont deux Actions, ils peuvent donc potentiellement attaquer ou se déplacer deux fois, ou par exemple se déplacer puis attaquer dans le même tour. 

thumb_IMG_1224_1024

Une fois que tous les zombies ont effectué leurs actions, de nouveaux zombies apparaissent sur toutes les zones d’invasion du plateau. Pour cela, il vous suffira de tirer une carte de déploiement zombie, et de faire apparaître du zombie dans les zones d’invasion, dans l’ordre de votre choix.

Subtilités mises à part, ça n’a rien de bien compliqué, vous en conviendrez. Rappelez vous seulement d’une chose : plus vos armes sont efficaces, plus vous faites de victimes, plus vous gagnez d’expérience et plus de nouveaux zombies apparaissent !

 

Baldric, pourfendeur de zombies since 1264

Nous vivons dans une époque où la mort, la maladie et les attaques de la horde composent le quotidien des survivants…

Ainsi, pour vous parler des nouveautés, je vous propose de rencontrer Baldric, aventurier et magicien hors pair. 

thumb_IMG_1182_1024Parmi les plus puissants de sa génération (parait-il que même Merlin aurait fait dans son froc lors de l’assemblée générale des mages des bois fleuris devant tant de charisme), car en effet, ses pouvoirs magiques étaient devenus légendaires et sa réputation avait traversé bien des contrées. On dit qu’il aurait combattu Mög le dragon de terre des plaines sanglantes – il y a 654 cycles – ah ouais, quand même ! Me direz-vous… et vous n’aurez pas tort.

« Écoutez, amis, voici mon héritage, mon témoignage, mon expérience précieusement acquise à travers les âges, qui vous permettra je l’espère, de pouvoir survivre jusqu’à l’hiver prochain… »

 

« Les nouveautés, c’est comme un zombie putréfié, on ne sait jamais sur quoi on va tomber… »

Les petites nouveautés

  • Les fatties 

« Je n’avais que 68 lunes lorsque, lors d’une petite balade pédestre forestière, je vis pour la première fois un Fatty. Une avarie de gros tas putride qui ne se déplaçait à cette époque qu’en compagnie de deux foutus walkers ! Mais c’est désormais une époque révolue. Ils apparaissent désormais seuls.
Pourquoi ? Nul ne le sait… mais sachez qu’il constitue une menace importante car les armes de notre époque sont peu puissantes… à moins que vous ne trouviez le… keuf-keuf …caché dans une des… keuf-keuf-rr-ptoui
.

Donc, ne les sous-estimez pas, surtout au début de vos aventures lorsque votre inventaire sera rachitique. C’est pigé ? Tiens ma jeune Nelly, sers-moi donc une cervoise… »

  • Les sorts et les enchantements

« L’art de choisir le sortilège idéal en toute situation m’a toujours procuré un avantage, ce qui m’a permis d’atteindre un âge avancé. Quoi, Clovis ? Tu ne connais pas les sorts ? Ah, ces jouvenceaux ! Ecoute-moi attentivement… Utiliser un sort de Combat pour attaquer des zombies est une chose relativement simple car cette attaque suit les mêmes règles que les armes à distance, ni plus, ni moins.

Néanmoins, toi, survivant, pourra aussi occasionnellement utiliser un enchantement ! Quoi ? C’est quoi un ench’… arfff… stupid hero ! Oui, je suis bilingue ! Bon, les enchantements peuvent être lancés sur des cibles, qui peuvent aussi bien être des personnages ou ? ou quoi ? Des zombies ? Assh**** ! Ou dans des zones dans la ligne de vue du survivant, c’est pourtant évident, non ?
Et sachez que vous pourrez par ailleurs apprendre des enchantements de soins… Je veux bien vous aider, mais payez-moi d’abord un pichet d’hydromel ».

thumb_IMG_1219_1024

  • Les attaques de zone

« Hé, l’elfe, un peu d’attention, je te prie, parce ce que je vais dire concerne aussi ton peuple d’oreilles pointues… En fait, cela vous concerne tous puisque vous êtes plus ou moins des adeptes des attaques ou sorts à distance.
Vous savez qu’une telle attaque peut être lancée sur une zone où se trouve déjà un autre survivant ? Oui ? Bien, bien… On progresse… Vous savez donc aussi que vos échecs (liés au lancer de dés) blessent automatiquement les survivants de cette même zone.
Mais je vais probablement vous apprendre que chaque succès annule un tir ami. Quoi, vous n’avez rien compris ?

Bah imagine par exemple que toi, jeune Samson, tire avec une flèche (Dés : 2, Précision : 4+, Dégâts : 1) sur une zone où se situe ton pote Clovis et 2 Walkers. Ton jet de dés donne 5 et 2 : un succès et un échec ! Le tir tue donc un Walker et l’échec se traduit par une flèche sur ton ami. Si tu avais eu plus de bol, tu aurais peut-être pu éviter de l’émasculer (avec un jet de dés de 5 et 6 par ex)… Enfin, j’espère que c’est plus clair ».

thumb_IMG_1229_1024

  • Ouverture des portes

« Alors mes petits, comment fait-on pour ouvrir une porte fermée ? Avec 3 ou 4 coups de tête ? Mais bien sûr Samson, chez les nains peut être – NB : Samson a la tête remplie… de sable fin – mais c’est pas avec ce type de méthode que tu rentreras à l’Académie des Nains de Wulfsburg ! Fais preuve de plus de subtilités, bon sang de bois ! Oui, Silas ? Avec une clé ? Tiens, c’est pas idiot ça, effectivement ! 

Mais surtout avec une arme de Mêlée. Vous parviendrez à ouvrir la porte si le résultat de dé égal ou dépasse la valeur de Précision de votre arme. Et oui, Ann, retenez qu’on ne peut pas ouvrir une porte avec un sort, étrangement !
Allez comprendre pourquoi ? Je suis capable d’atteindre le cul d’un dragon à 900 lieues ou d’occir un troll des forêts avec un Éclair foudroyant, mais je peux pas défoncer une porte avec sort de combat ! Par ailleurs, sachez que vous pourrez trouver des armes qui ouvrent les portes à coup sûr… mais ça c’est moins drôle !
Rager devant une porte qui refuse de s’ouvrir, ça n’a pas de prix ! »

thumb_IMG_1225_1024

  • L’inventaire, les blessures et le nombre d’actions

« Pour faire simple, sachez que que votre inventaire peut contenir désormais jusqu’à 8 objets ! Clovis, apporte moi un verre d’eau plate pour m’éclaircir le gosier ! Gloup gloup… Outchhh, le génépi m’aura fait du mal… Merci… mieux… bien mieux !

Mes jeunes Zéros, n’oubliez pas que vous pourrez subir jusqu’à 3 blessures avant de trépasser et que celles-ci ne prennent désormais plus de places dans votre inventaire mais sont comptées grâce aux plateaux héros.
Et puis, autre élément intéressant, vous pourrez agir désormais 3 fois dans le même tour dès le votre début d’aventure ! Elle est pas belle la vie ? Zombie, Zombie, Zombiiiiiie ! » 

 

Les grosses nouveautés

  • Crypte, passage secret et artefacts légendaires :

« Parait-il que nos ancêtres stockaient leurs réserves de nourriture dans des sortes de caches. Je découvris plus tard en réalité qu’il s’agissait de cryptes ! Dégueu’! Pouah ! Lugubre ! Pour y parvenir, nous devions simplement ouvrir une trappe planquée dans un bâtiment ! Quoi qu’est ce qu’il t’arrive encore, Nelly ? Mais qu’est-ce qu’il y a, les cryptes et les raccourcis te font peur ? Meuuuhhh non… point de zombie en ces lieux !

Nous avons découvert au contraire que les anciens s’en servaient aussi pour cacher… de puissantes armes. Mais par contre, malgré mes nombreuses aventures, je ne comprends toujours pas pourquoi ces armes n’existent qu’au nombre de… deux ! C’est peu… Trop peu. Ha oui, c’est vrai… Y en aura probablement plus dans les futures aventures… »

thumb_IMG_1240_1024

« Enfin d’une manière générale, rappelez vous le moment venu que les portes de crypte s’ouvrent généralement comme des portes classiques, qu’elles donnent accès à l’une des cryptes contenant du butin légendaire mais surtout, surtout, qu’elles permettent d’accéder à un raccourci vous permettant de vous retrouver de l’autre côté du plateau de jeu. Pratique, vous en conviendrez. Bref, c’est un élément stratégique à ne jamais négliger… Jamais. »

thumb_IMG_1241_1024

 

  • Les cartes de double invasion et réactivation :

« Écoute Clovis, ton père m’a dit un jour, alors qu’une vague interminable de zombies approchait, prêt à en découdre, que c’était le plus beau jour de sa vie (ouais, il était couillu le bougre)… Avant de finir en Kebab. Sauce paladine. Bref, avez-vous déjà croisé une horde de Zombies, mes amis ? Ne vous faites jamais – ô grand jamais – surprendre.

Quand vous tirerez une carte d’invasion double, aucun zombie n’apparaîtra dans la zone désignée. Mais la zone d’invasion suivante sera alors résolue en tirant deux cartes zombies au lieu d’une seule. Et je peux vous dire, que quand vous vous attendez à voir débarquer 4 zombies, et que vous en apercevez finalement 8, y a que 2 solutions, courir… ou changer de chausses. Y a pas d’entre-deux.
De même, pour votre survie, méfiez vous des cartes réactivation de zombies. Oui, Ann, les zombies sont finalement moins prévisibles qu’on pourrait le croire de prime abord. »

  • Les armures et les boucliers :

« Samson, pourquoi est-ce important de porter une armure ? Parce que tu es nu sous ton armure ? Ouais, c’est plutôt une bonne raison. Je comprends, je suis pudique aussi. Mais plus sérieusement, car ainsi équipé, vous pourrez réaliser un jet d’armure pour éviter des blessures. C’est simple !
Lancez autant de dés que de blessures infligées. Chaque dé égal ou supérieur au nombre de l’armure de la carte équipée évite une blessure.
Pour ma part, il m’est déjà arrivé de m’en sortir sans une égratignure alors que plusieurs zombies m’avaient programmé au souper ».

  • Au sein de la horde ? Un Nécromancien !

« Vous avez déjà aperçu quatre types de zombies, j’imagine ! Mais connaissez vous les Nécromanciens ? Je m’en doutais. Ces ordures ont déclenché l’apocalypse. Sont-ils responsables de la Peste Noire ? Je ne le sais guère.

Un Nécro’ pourra surgir lors d’une pioche de carte zombie et il activera obligatoirement une nouvelle zone d’invasion sur le plateau à son arrivée et essaiera toujours, oui toujours, de s’échapper du plateau.
Tout à fait Nelly, c’est un pôv’ lâche qu’il faut essayer d’intercepter le plus rapidement possible ! Il se déplacera d’une zone vers la zone d’invasion la plus proche ignorant tous les survivants qu’il pourrait voir à proximité.

Et s’il arrive à fuir, la zone d’invasion du Nécromancien devient une zone d’invasion normale définitive ! Par contre, si vous arrivez à le tuer ? Vous choisirez n’importe quelle zone d’invasion du plateau et la retirerez du jeu. Comme vous l’aurez compris, le Nécromancien est un adversaire redoutable qui contrecarrera généralement les plans précédemment établis ».

thumb_IMG_1252_1024

 

  • Le feu du dragon !

« Il nous a fallu du temps pour comprendre que l’abomination ne pouvait pas être terrassée avec les armes dont nous disposions. Je vous demande la plus grande attention ! Car je m’apprête à vous dévoiler les mystères de l’arme la plus puissante de notre temps, une préparation secrète qu’on appelle le feu du dragon ! »

thumb_IMG_1269_1024

« La première fois que je me suis trouvé face à une Abomination, j’ai d’abord pensé à me tenir debout devant le monstre et dire avec beaucoup d’aplomb et à haute voix « Je suis un serviteur du Feu Secret, détenteur de la flamme d’Anor. Repartez dans l’ombre Abomination puante ! » et hurler « Vous – ne passerez – paaas ! ».
Mais je sais pas, j’ai trouvé ça un peu ringard finalement. Vous aussi ? On est d’accord.

Du coup, j’ai juste jeté au pied du monstre de la bile de dragon et allumé le tout avec une torche ! C’est moins théâtral mais quand même très puissant car tout ce qui se trouve dans cette zone est tué, peu importe la résistance aux dégâts ou l’armure ».

 

Zombicide est mort, vive Black Plague ?

Le jeu est conseillé à partir de 12 ans, comptez 60 à 180 minutes selon la quête choisie. Hormis la quête-didacticiel (jouable jusqu’à quatre), toutes les autres quêtes proposées sont jouables jusqu’à six. Pour ma part, j’ai personnellement passé un excellent moment lors de mes quatre premières quêtes.
Alors est-ce que c’est du Zombicide ? Oui. Du bon Zombicide ? Encore oui. À mes yeux, je ne vais pas y aller par quatre chemins, c’est clairement la meilleure version ! En tout cas, celle où je prends le plus de plaisir.

Qu’on se comprenne bien. J’aime également la version de base mais je suis moins fan de l’univers contemporain. Par ailleurs, les mots Zombies + Médiéval Fantastique résonnent en moi comme autant d’appel à l’achat instantané ! Fan d’héroïc-fantasy depuis ma tendre enfance, des zombies depuis mon adolescence, je ne pouvais pas rester insensible face à cette symbiose.

thumb_IMG_1248_1024   

En outre, comme je l’ai expliqué précédemment, la quasi totalité des nouveautés et des ajustements sont les bienvenus.

Sur la forme, je retiendrai incontestablement les mini-plateaux individuels et le détail des tuiles du plateau principal. D’ailleurs, j’ai noté que les illustrations sont moins sanguinolentes qu’auparavant (pas ou peu de tâches ou traînées de sang dans les rues par exemple) permettant probablement d’initier de plus jeunes joueurs. D’ailleurs, je tiens à souligner que les illustrations du plateau et de l’inventaire tout comme le design des héros sont d’excellentes qualité et collent parfaitement au thème. 

Sur le fond, la crypte, les sorts et enchantements ou encore l’ajout des armures et des boucliers, le Nécromancien, et les double invasions permettant de se retrouver face à une véritable horde de zombies, sont autant de nouveautés très appréciables et qui apportent vraiment un vent de fraîcheur. Je le trouve ainsi plus nerveux et plus fun que son prédécesseur.

Clairement, si vous n’êtes pas hermétique à ce type d’univers, je ne vois pas pourquoi vous seriez déçu par ce nouveau cru ! Toujours aussi fluide et accessible, plus fun, ce Black Plague est sans doute le meilleur épisode de la série… Et nul doute qu’il sera enrichi de nombreuses extensions apportant de nouveaux environnements, quêtes et héros, qui j’imagine, le rendront encore meilleur ! D’ailleurs, la première extension est « déjà » en approche et vous enverra libérer la ville de Wulfsburg… 

Amis aventuriers, à vous de jouer…

 

Zombicide: Black Plague

Un jeu de Jean-Baptiste Lullien, Nicolas Raoult,Raphaël Guiton
Edité par Cool Mini Or Not, Guillotine Games
Date de sortie : 2015
De 1 à 6 joueurs
Durée moyenne d’une partie : 90 minutes

35 Commentaires

  1. Photo du profil de Jeffyciacos
    Jeffyciacos 11/02/2016
    Répondre

    Il a l’air vraiment bon et fun! ça promet de bons moments!

    Je n’ai joué qu’une seule fois à Zombicide. A 6 joueurs, ça se passe bien? J’imagine que ce n’est pas trop longs d’attendre son tour, comme c’est du coopératif?

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 11/02/2016
      Répondre

      Pas encore pu tester à 6 ! :/ Mais à 3 ou 4, ca passe très bien !

  2. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 11/02/2016
    Répondre

    il faut bien l avouer, BP n’est pas un copier/coller, mais une relecture du jeu de base, et  une relecture qui se hisse  au niveau supérieur. Votre porte-monnaie a intérêt à suivre, ça, ça ne change pas par contre.

  3. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 11/02/2016
    Répondre

    Merci de ce retour sur le jeu. J’avoue par contre que je n’ai pas saisi le changement sur les attaques de zone.

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 11/02/2016
      Répondre

      De mémoire, il n’y avait pas les succès/échecs liés au lancé de dés ! Quand un survivant était sur une case avec des zombies, il prenait obligatoirement des dégâts de zones en premier (avant les zombies) quand un allié tirait avec une arme à distance sur cette même case. Il n’y a que lorsqu’on était équipé d’une arme de mêlé que l’on pouvait choisir…

      Du coup, je trouve le système de BP bien plus sympa… Y a souvent des scênes du type : »T’inquiète, je vais bien visé et tu ne seras pas touché… » – et 2 sec plus tard après un jet de dé foireux – « Noooon !!!! Je t’avais dis de pas tirer sur ma case » ^^

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux 11/02/2016
        Répondre

        Ok, avant ça touchait forcément nos amis, sans jet de dés (donc il fallait jamais tirer dans le tas), sur BP ça dépend du dé. Effectivement ça semble mieux comme ça.

  4. Photo du profil de DaP
    DaP 11/02/2016
    Répondre

    Par contre peu importe le nombre de joueurs, ils conseillent de jouer avec 6 personnages dans le jeu. Bien ? Ou vite bordélique quand on est peu pour gérer tout les persos ? j’essayerai tout seul pour voir ce que ca donne.

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 11/02/2016
      Répondre

      Salut DaP !
      C’est vraiment jouable et agréable à 2 en contrôlant 3 persos. Par contre pour avoir tester le jeu en solo, c’est clairement le bordel de devoir gérer les 6 !  Et c’est effectivement un aspect que j’aurais dû pointer dans le JP, pour le moment (quête tuto mis à part), toutes les quêtes se jouent avec 6 persos… J’aurais aimé que ce soit plus varié à ce niveau (quêtes pour 3 persos, 4…etc).

  5. Photo du profil de Nelijah
    Nelijah 11/02/2016
    Répondre

    Personnellement j’étais sûr que j’allais aussi préférer BP aux autres saisons et finalement je le trouve moins tendu que les autres, on a plus un sentiment de dungeon crawler à massacrer tout ce qui bouge et choper le plus de butins possibles. Les autres, la S1 notamment, sont plus tendues je trouve et difficile

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 11/02/2016
      Répondre

      Je comprends ton ressenti… mais pour ma part, je ne le trouve pas forcément plus simple… tout dépend de la quête.
      Mais j’ai aussi plusieurs amis qui m’ont fait la même remarque.

    • Photo du profil de Nonos
      Nonos 23/02/2016
      Répondre

      Je suis vraiment un très gros fan de ZOMBICIDE, mais là, je dois avouer que j’arrive pas à accrocher. Je suis OK avec le fait que les morts-vivants ça colle plutôt bien avec un univers médiéval-fantastique, mais pour moi c’est pas ça des ZOMBIS. Pour moi le ZOMBI ça incarne un monstre contemporain, un monstre qui vient bousculer nos petites habitudes ainsi que nos petites vies biens rodées et confortables de la fin du 20è siècle et du début du 21è siècle, et ce monstre il est déjà là, présent en nous tous. Tous ça pour dire que ça n’a vraiment, mais alors vraiment rien de commun avec des Nécromanciens qui s’amusent à lever des armées de morts-vivants pour après les envoyer tataner une belle bande de super héros tous super balaises et taillés pour faire des brochettes de morts-vivants.
      Bref, pour moi ce jeu n’est plus véritablement un ZOMBICIDE mais plutôt un dungeon crawler dans lequel il manque malheureusement ce qui fait un bon monde Médiéval-fantastique, des gobelins, des dragons, des trolls, etc…
      Sinon, je suis sûr que le jeu est vraiment très bon, c’est pas la question, c’est juste que vouloir nous vendre du ZOMBI de cette façon j’arrive pas à accrocher, je suis pas plus attiré que ça, voilà.

  6. Photo du profil de Antyova
    Antyova 11/02/2016
    Répondre

    On notera aussi en petite modification qu’il n’y a plus de bouches d’égouts, donc plus de pop aléatoire en fonction de la position des personnages dans la ville (moi j’aime bien, je trouve qu’on perdait trop de temps à compter nos petits, certains au contraire diront qu’on y perd en surprise…).

     

    Pour ce que tu appelles « l’attaque de zone », j’ai vécu ça comme une grosse modification, parce que mine de rien, dans notre manière de jouer, ça change pas mal la donne. Plus besoin de frustrer certains joueurs parce que « Non mais va pas te mettre au corps à corps sinon je pourrai pas les dégommer avec mon fusil, et on sait tous que je suis plus efficace que toi… Va donc plutôt fouiller la poubelle avec ton pauvre level 5 et laisse faire les grands » (oui je caricature, mais pas tant que ça ^^).

     

    Enfin, dernier point (qui est plutôt une question, une demande de retours) : vu que les zombies peuvent (doivent) passer par les cryptes une fois ouvertes, comment vous gérez leurs déplacements? J’entends par là, quand on n’a plus de ligne de vue, que tout se fait au bruit, passer par une crypte devient parfois le chemin le plus rapide pour traverser la carte non?

    Et si c’est équivalent, on fait une mitose? La moitié par la crypte, l’autre moitié par la rue?

    En tout cas c’est comme ça qu’on l’a joué pour le moment et on a vite fait de se retrouver pris en tenaille (surtout si une abomination vient d’un côté et un fatty ou deux de l’autre)…

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 11/02/2016
      Répondre

      Salut Antyova ! Arrrffff bonne remarque, effectivement, j’avais prévu de parler de l’absence des bouches d’égouts mais j’ai zappé. Et pour les « attaques de zones », j’ai longtemps hésité entre petites et grosses nouveautés !

      Pour les cryptes, je compte un déplacement (action) à chaque fois (devant la porte – crypte – sortie de crypte). Pour la ligne de vue, il me semble que c’est indiqué dans la règle (mais je l’ai pas sous le coude là ;)). Par contre pour la mitose, je ne sais pas, je me suis posé la même question mais je dirais que « logiquement » oui.

      • Photo du profil de Antyova
        Antyova 12/02/2016
        Répondre

        Ok, merci ^^

         

        En tout cas, très bon Just Played! Très agréable à lire, très vivant.

        • Photo du profil de Cycnos
          Cycnos 12/02/2016
          Répondre

          Merci bien ! Je suis parti sur un angle, disons… « original » ! ^^

  7. Photo du profil de Zuton
    Zuton 11/02/2016
    Répondre

    Ce bel article tombe à point nommé puisque j’ai découvert le jeu il y a 2 jours en jouant la première quête avec 2 amis , on contrôlait chacun 2 persos et les tours ont défilé de façon fluide, sans temps mort !
    Bilan : très très bien, j’ai préféré cette version au premier Zombicide notamment grâce au thème médiéval auquel j’accroche plus.
    De plus, les fouilles donnent lieu à des découvertes type équipements & objets bien plus sympas, et la gestion des persos est plus ludique je trouve.
    Les armures permettent d’avoir une petite chance d’éviter les morsures de zombies (je ne me souviens pas d’une telle possibilité dans le 1er opus).
    L’aspect coopératif est très prenant, le matériel top sauf qu’il manque toujours une roue de décompte des points d’actions : dommage !
    On est pas sûr d’avoir joué correctement les nécromanciens car on a pioché plusieurs cartes de ce monstre d’affilée : la 2ème donne une activation et comme il veut s’échapper, il bloque sagement contre une porte fermée : pas très logique… normal ?
    On termine sur une victoire avec aucun héros dans la zone orange car on s’est bien répartis la prise des objectifs. On finit tous survivants mais avec des blessures.
    Le pouvoir d’un sort trouvé lors d’une fouille pour repousser les monstres d’une case nous a bien aidé ainsi que la mise à feu d’une case avec la torche et la potion de dragon qu’on a réussi à déclencher 2 fois dans la partie pour éradiquer des abominations.
    Bref, une aventure épique et nerveuse qui donne envie d’entamer les quêtes suivantes !

  8. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 11/02/2016
    Répondre

    Salut Zuton !
    beau témoignage ! 😉

    Pour le Nécromancien qui bloque sur une porte, je ne saurais te répondre… le cas de figure ne s’est jamais produit lors des mes parties (j’ai fait les 6 premières quêtes). Mais j’avoue que c’est un peu bizarre dit comme cela… C’était la quête tuto ou la « vraie » quête numéro 1 ?

    • Photo du profil de Zuton
      Zuton 11/02/2016
      Répondre

      C’était la 1ère quête : le nécromancien est arrivé à l’intérieur d’un grand bâtiment (celui en bas à gauche) près d’une porte qu’on a laissée volontairement fermée, la zone pour s’échapper (l’un des points d’entrée des zombies) était située juste à coté de l’autre coté de cette porte. On est rentré dans le bâtiment par l’autre côté opposé.

      A y réfléchir, le nécromancien aurait du se diriger vers cette autre porte dès qu’on est entré dans le bâtiment  et cela nous aurait presque aidé puisqu’on lui aurait fait sa fête plus rapidement et éviter ainsi l’apparition des zombies supplémentaires liée à sa présence…

      • Photo du profil de Cycnos
        Cycnos 12/02/2016
        Répondre

        Ha bah voilà, j’ai trouvé d’où vient le pb ! ^^ Un Nécromancien ne pop jamais à l’intérieur d’un bâtiment mais toujours sur une tuile invasion spécial nécro à l’extérieur ! Lorsque tu ouvres une porte, tu révèles donc les zombies et si tu tombes sur une carte « nécro » : 2 cas de figure : le nécro est déjà en jeu donc ça l’active (déplacement d’une case ou attaque), soit il n’y a pas de nécro sur le plateau donc tu choisis là où tu souhaites faire apparaître la tuile invasion nécro (forcément à côté d’une tuile invasion classique hein ^^) + le nécromancien. 🙂

  9. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 11/02/2016
    Répondre

    Au fait Umberling, j’ai vu que tu as viré mon clin d’oeil à Zombieland : « Tu as déjà vu un lion s’échauffer avant d’attaquer une gazelle ? »… Dommage, je l’aimais bien cette citation ! 😉

    • Photo du profil de DaP
      DaP 12/02/2016
      Répondre

      Grammar nazi strike again!

    • Christophe Loncq 13/02/2016
      Répondre

      Le nécromancien peut tout a fait pop dans un baitment: une carte nécromancien tiré= il apparait dans la zone indiquée du batiment avec sa zone Invasion (et on n’oublie pas de tirer immédiatement une Carte Invasion pour celle-ci.

       

      Pour le problème de porte fermée: le nécromancien ne reste pas planter devant une porte fermée, il fait le détour nécessaire, si besoin (quitte a se jeter dans la gueule du loup…)

      • Photo du profil de Cycnos
        Cycnos 13/02/2016
        Répondre

        Je viens de relire les règles et il n’est stipulé nulle part qu’un nécro peut apparaitre dans un bâtiment !
        Si c’est le cas, ça irait à l’encontre du principe qui veut qu’une zone de pop soit toujours à l’extérieur.

        C’est plutôt logique dans la mesure où la zone du necro’ peut devenir définitive et ce serait donc complètement illogique que des zombies pop à l’infini de l’intérieur du bâtiment. Ils sortiraient du sol ? Dans toutes les quêtes, les zones de pop sont toujours placées au bord d’une rue afin de montrer que les zombies viennent de la rue « virtuelle voisine ».

        • Photo du profil de Zuton
          Zuton 13/02/2016
          Répondre

          Après re-discussion avec Arnaud de la partie, le nécromancien est apparu à l’intérieur du bâtiment car nous y avons découvert / retourné le jeton objectif croix bleue (ou verte je sais plus) qui dans la quête 1 marque le laboratoire et où l’on met en jeu un nécromancien à son emplacement. C’est arrivé dans la grande salle en haut à droite (cf règles).

        • Christophe Loncq 13/02/2016
          Répondre

          il n’est stipulé nul part que lorsque l’on tire une carte Invasion Nécromancien les règles soient modifiées si il s’agit d’une zone bâtiment.   Les règles standards s’appliquent donc:

          je suis en VO désolé: « A Necromancer comes with his own infected army. When
          a Necromancer appears, put an additional Zombie Spawn
          token (on its “Necromancer” side) on his entry Zone. Then,
          immediately resolve a regular Zombie Spawn for it. ».

          le sujet a même été rapidement débattu sur le forum fansite zombicide, aucun interlocuteur de Edge( qui s’occupe de la localisation VF- présent sur ce forum régulièrement) n’est venu contredire la réponse donnée.
           

          ce serait donc complètement illogique que des zombies pop à l’infini de l’intérieur du bâtiment. Ils sortiraient du sol ? Dans toutes les quêtes, les zones de pop sont toujours placées au bord d’une rue afin de montrer que les zombies viennent de la rue « virtuelle voisine ».

          il existe déjà des contres exemple dans les 10 quêtes présentées dans le livret ou des ZI sont situées dans des bâtiments.

          J’avoue ça ne fait pas toujours très logique ou élégant…

          • Photo du profil de Cycnos
            Cycnos 14/02/2016

            Personnellement je ne le jouerais jamais comme cela ce qui a de sûr.
            Le jeu suivait une certaine logique jusqu’ici (les zombies pop des bouches d’égouts, des bordures de la rue, sont révélés lors de l’ouverture de portes) et pour ma part, je refuse de faire popper des zombies depuis un bâtiment comme si ils sortaient du sol à l’infini ! Tellement irréaliste et incohérent…

          • Guillaume GLEIZE 20/04/2017

            Le Necro peut très bien apparaitre en batiment. Confirmé de partout.

          • pogny 22/01/2018

            le nécromancien est un mage, il pop dans un batiment et ouvre un TP qui fait pop des zombies, pas de problèmes pour moi de voir un spawn dans un batiment

  10. Photo du profil de TSR
    TSR 14/02/2016
    Répondre

    Et bah voilà, je vais me retrouver plus léger de 90 euros… Je ne te remercie pas Cycnos !

    Ceci dit, super article, bravo ! Comme je le disais au dessus, il donne vraiment envie. C’est une super idée de mettre en toggle les parties qu’on pense que certains lecteurs voudront passer comme les règles. Je vais garder ça en tête et l’utiliser pour les prochains articles.

    Encore bravo !

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 14/02/2016
      Répondre

      Merci TSR ! 😉
      Vraiment content que ça plaise ! 🙂

      Pour l’idée du toggle, je voulais le faire mais je ne savais pas comment… C’est Umberling qui a eu l’idée de le rajouter du coup ^^ Merci à lui.

  11. Photo du profil de Galuf
    Galuf 14/02/2016
    Répondre

    J’aurait su, j’aurait pas acheter Zombicide 🙁

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 15/02/2016
      Répondre

      Tu l’as acheté récemment ?

      Au début quand on voit Black plague on se dit voilà ce qu’aurait du être Zombicide d’entrée de jeu ! Mais 3 ans de retours intensifs se sont écoulés… et de ça est né Black plague.. aka il ne faut rien regretter !

      En tout cas merci Cycnos à cause de toi, on va massacrer du zomb ce soir (comme tous les soirs ! ou presque ^^ oui bon ! on joue pas mal à How to survive en ce moment …) mais ce coup ci il sera dans des rues médiévales… 😉

  12. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 15/02/2016
    Répondre

    Haha ! Vous êtes faibles ! 😉
    J’espère que ça vous plaira ! 🙂

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 16/02/2016
      Répondre

      Faibles et curieux oui mais on ne se refait pas ! Bilan : c’était bien bon !!

  13. Seth.M 11/01/2018
    Répondre

    Bonsoir les morts ! sauriez vous par hasard comment s’utilise le jeton « putréfier » je comprend mal son concept , peut’il y avoir plusieurs survivants putréfiés au même moment ?

Laisser un commentaire