Yokai Battle – Devenez maître des esprits

Au Japon, il y a…

Kitsune, Tengu, Kappa, Oni, Inugami et j’en passe ! Pour les initiés de la culture japonaise, au moins l’un de ces termes devrait vous être familier. Et c’est bien normal car il s’agit des esprits du folklore japonais, ce même folklore influencé par le shintoïsme, que l’on retrouve sous plein de formes : mangas, films, jeux vidéo et bien entendu jeux de société dont celui que je vais vous présenter aujourd’hui.

Dans Yokai Battle, vous incarnerez un dresseur Poke maître yokai qui a le pouvoir de lancer des poke d’invoquer des esprits. Votre but sera de contrôler 5 yokai sur les tuiles plateau, tout en empêchant vos adversaires de s’étendre.

Les grandes lignes

Yokai Battle est donc un jeu de cartes (pour 2-4 joueurs avec 10 min par joueur) nous demandant de poser divers esprits japonais sur un terrain formé au hasard. Lors de la pose d’un yokai, ce dernier attaquera automatiquement les yokai adverses adjacents (hors diagonales). Chaque yokai possède 4 valeurs souvent différentes (que vous pouvez constater sur les images en-dessous) réparties sur les 4 côtés de la carte.

Les petites lignes

La roue de la fortune

Au début d’un tour, vous allez devoir augmenter le compteur de chakra – mana – energie – ying – cassoulet – appelez cela comme vous voulez. Ce chakra vous permettra d’invoquer des yokai (de plus en plus nombreux et de plus en plus forts) ainsi que de réactiver ceux déjà en jeu pour une nouvelle attaque.

Et c’est à partir de là que commencent les hostilités, mais toujours dans les règles de l’art nippon !

L’eau, le feu, la terre, le bois et l’USB

Parce 21eme siècle oblige, le cinquième élément n’est pas l’amour ni Milla Jovovich mais la clé USB. À moins que cela ne soit le métal ? À vous d’en juger :

Il existe ainsi 5 types de terrains (Feu, Eau, Terre, Bois, Métal). Mais 6 familles de yokai, la dernière étant la famille Incolore. Son nom est triste, c’est un fait ; mais elle a une particularité :

Lorsque jouées sur leur terrain de prédilection, les 5 familles traditionnelles recevront un bonus de vie ainsi que l’activation de leur pouvoir spécifique. Mais lorsque jouées sur un terrain différent, ces mêmes familles perdront de la vie et ne pourront activer leur pouvoir. La famille Incolore ne connait pas cette règle des terrains.

À droite ! À gauche ! Devant ! Derrière !

À chaque tour et en fonction de votre chakra, vous pourrez donc poser 1, 2 ou 3 yokai sur les différentes tuiles libres. Et c’est vous qui décidez de son angle de pose. Ainsi, un yokai peut être posé à l’endroit ou à l’envers ! L’intérêt est de mettre les valeurs ridicules d’attaque (0 ou 1) des yokai joués face au vide et non face à l’adversaire.

Heaven or hell, let’s ROCK !

Le combat, c’est comme ça :

  • Supposons que l’on pose Rémi Gaki, l’enfant sans famille à la famille Incolore (Bah tiens ! Il ressemble à un orphelin vagabond en prime…) face à un Kappa physiquement pas très gâtée par Maman Nature. Mais comme ce dernier a une famille et qu’il a été posé sur une tuile Eau, il a obtenu un boost de vie. Pour cet exemple, nous ignorerons le pouvoir de Gaki, inutile contre Kappa.

  • Un combat se déclenche inévitablement. Gaki inflige un impressionnant 1 à Kappa ! Et Kappa riposte en infligeant… heum… 0.

  • Personne ne meurt donc, et c’est la fin de ce terrible combat.

YaaaaaaTAAAA gwaaaa…Arf…

Avis personu no jutsu

J’ai pu le playtester à 2 ou 3 reprises (ah tiens, problème de mémoire déjà ?) ces 5 derniers mois. Au départ, le jeu était uniquement prévu pour 2 joueurs dans un affrontement en face-à-face. Actuellement, le jeu propose de jouer jusqu’à 4 avec une variante en team 2 vs 2. Bien que je n’ai pas testé la variante en team, j’ai pu faire plusieurs parties à 2 et à 4. Mon ressenti est le suivant :

  • Yokai Battle est avant tout un jeu facile à prendre en main. Les règles sont plutôt simples à appréhender et rapides à digérer. Les 5 couleurs ne rajoutent pas une complexité pierre-feuille-ciseaux-Spock-lézard à la Sheldon Copper mais servent juste de déclencheurs ou inhibiteurs de yokai.

  • Concernant le gameplay lui-même, j’ai trouvé que l’early game pouvait être tout aussi sympathique que jouissif. Le facteur chance de la pioche, facteur que l’on retrouve dans tous les jeux de cartes (ou presque), peut faire que notre départ soit éclatant ou non – mais ça se rattrape rapidement. Puis le mid game est très souvent excellent. La confrontation devient réelle et l’on sent que les joueurs réfléchissent plus sérieusement à ce stade là. Enfin vient l’end game. Et c’est là que j’ai pu faire face à 2 scénarios : En 1 vs 1, le combat avec l’adversaire était très serré et la moindre étourderie déclenchait inévitablement la fin du jeu (très bon ressenti donc) mais à 4 joueurs en chacun pour soi, le vainqueur était en général celui qui se faisait ignorer par les autres trop concentrés à se battre dans leur coin. Il est bon de noter que je n’ai pas joué avec ma table habituelle et que je n’ai aucune idée du niveau des joueurs avec qui j’ai joué.

  • L’art est génial, bien dans le style kawai manga sans abus ni conservateur. Aucune remarque à faire dessus, c’est vraiment léché.

  • La rejouabilité me parait être au rendez-vous. Les terrains sont mis aléatoirement à chaque nouvelle partie et il y a suffisamment de cartes variées pour le plaisir des joueurs. Il existe une version deluxe du jeu avec la gestion d’équipements et de pièges (que j’ai également pu tester et que j’ai trouvé intéressant, particulièrement en 1 contre 1) pour ceux qui souhaitent une assurance dans la diversité des parties. Il me semble que cette version est exclusive à Kickstarter.

  • BREF. Le seul jeu qui lui ressemble et que je connaisse est Immortal, un jeu kickstarté il n’y a pas si longtemps que cela. Pour ceux qui connaissent Immortal, Yokai Battle serait techniquement une version simplifiée. Le jeu se veut plus familial qu’un Magic/Star Realms mais plus sérieux qu’un Catane/Carcassonne et son design invite les japanophiles à se laisser tenter 😉 Pour tous les amoureux de jeux de cartes avec contrôle de terrains, Yokai Battle est un jeu à découvrir.

Kickstarter

Et oui. Yokai Battle, étant créé par la récente équipe MoeBlaze, nécessite des sousous. Le Kickstarter est actuellement en cours (à l’heure de cette écriture, il termine dans quelques heures !!), alors si cette Preview vous a convaincu, n’hésitez pas à faire un tour ici.

Il existe une version de base et une version deluxe. La deluxe vous offrira plus de rejouabilité et de diversité dans le gameplay 😉

> La fiche de jeu 

12 Commentaires

  1. kintanakely 13/11/2015
    Répondre

    Il faudra attendre février pour pledger ^^ Mais sinon ça a l’air sympa et le côté esprits nippons me parle bien 😀

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 13/11/2015
    Répondre

    en effet ! elle vient d’être annulée

    • Photo du profil de BabyAzerty
      BabyAzerty 13/11/2015
      Répondre

      Oui, et c’est pour la bonne cause : En février, le seuil de financement sera de 7500€, donc largement plus modeste que l’actuel où leur imprimeur leur demandait 1500 impressions minimum. Peut-être qu’en février, il serait intéressant de faire une news avec backlink vers ici 🙂

  3. Photo du profil de Izobretenik
    Izobretenik 13/11/2015
    Répondre

    J’ai vu la campagne plusieurs fois en me baladant sur KS. Je ne sais pas pourquoi le jeu ne m’a pas tenté. Avec le délire Youkai Watch qu’on a subi pendant des mois, j’avoue que j’en peux plus de ce thème… Je n’ai même pas regardé la vidéo, mais c’est une situation plutôt isolée, je pense.

    Et puis, même s’il est vrai que les illustrations sont très bien, j’aimerais un jeu de Youkai avec des illustrations qui font flipper, comme celles des livres pour enfants au Japon (souvent appelés 妖怪図鑑), ou celles plus traditionnelles qu’on trouve ici, par exemple :

    Wiki Youkai 妖怪~

    Le jeu, à la lecture de ta chronique, me paraît intéressant. Si la campagne est relancée (j’ai lu en février ?), je me laisserai peut-être tenté.

    • Photo du profil de BabyAzerty
      BabyAzerty 13/11/2015
      Répondre

      Merci pour le lien :O C’est une petite d’or 😀 !

    • Photo du profil de gusanoman
      gusanoman 13/11/2015
      Répondre

      D’accord avec toi, les illustrations traditionnelles sont flippantes et certaines mettent mal à l’aise (nous en avions vu à Kyoto lors d’une expo avec ma fille cela nous a vraiment marqué).

      Maintenant, si le jeu se veut « familiale », le côté très cru de ces illustrations risque de ne pas passer. Donc, je comprends le parti pris d’utilisation d’illustrations plus kawaii.

       

  4. jmt-974 13/11/2015
    Répondre

    Un deuxième reboot… en attendant le troisième…

    Dommage ils avaient réussi a fédérer 250 backers quand meme… il faudrait vraiment qu’ils arrivent à baisser leur seuil de financement (soucis de fabricant a mon avis, et l’extension est de trop au lancement…), et alors ca pourrait marcher 🙂

    • Photo du profil de BabyAzerty
      BabyAzerty 13/11/2015
      Répondre

      Reboot en Février avec un seuil à 7,5K€ via leur nouveau imprimeur Whatz game 😉

      • jmt-974 13/11/2015
        Répondre

        Je vais pas dire qu’on leur avait donnés les coordonnées avant la premiere campagne… parce que je suis quasi sur que c’est le cas 🙂

        Bref, quasi sur de réussir (moi a leur place je virerais l’extension en addon pour abaisser le seuil…. mais bon…)

  5. Photo du profil de gusanoman
    gusanoman 13/11/2015
    Répondre

    Dommage effectivement que la mécanique soit semblable à Immortal Board Game que j’ai « pledgé », j’ai peur que cela fasse doublon. J’attends de voir des vidéos de parties pour voir si il y a suffisamment d’élément différents pour me laisser tenter.

  6. Photo du profil de KOGARATSU
    KOGARATSU 14/11/2015
    Répondre

    il me le faut celui-là ! c’est trop beau !

  7. Photo du profil de cielociel
    cielociel 12/02/2016
    Répondre

Laisser un commentaire