Yedo sera dispo pour mi-juin

Yedo sera dispo pour mi-juin

Yedo (à ne pas confondre avec Edo), c'est un gros jeu que vous avez pu croiser à Essen, mais bon, comme les parties durent 2 à 3H, vous ne vous êtes peut-être pas assis pour le découvrir (vous avez plutôt couru jouer à Escape hein, dites-le). Oui, c'est le problème des salons. Et du coup, pas de buzz autour de Yedo -qui pourtant à l'air beau et intéressant et qui sera dispo d'ici le mois de juillet pour moins de 50 euros.
Merci Iello qui traduit ce jeu de Wolf Plancke & Thomas Vande Ginste.

Un jeu de société sur le thème du Japon médiéval, oui je sais, je suis très Japon médiéval en ce moment, mais en fait je l'ai toujours été, oui je fais juste mon coming out, en tout cas, ça tombe bien, c'est la mode du Japon on dirait… BREF ! un jeu de société sur le thème du japon médiéval disais-je avant de m'auto-couper la parole, qui mêle objectifs secrets, placements d'ouvriers et système d'enchères, ça devrait piquer votre curiosité, non ? Non, alors sortez. Merci.

Nous vous en avions déjà parlé une fois, mais comme c'était y a longtemps, et que votre mémoire n'est plus ce qu'elle était, je m'en vais rafraichir tout ça en apportant quelques éléments nouveaux au dossier. Oui votre honneur.


Et pif le pitch :

"Japon, 1605 – Hidetada Tokugawa succède à son père et devient le nouveau Shogun. Il règne sur le pays depuis Edo (ou Yedo), la ville connue aujourd'hui sous le nom de… Tokyo. Cela marque le début de l'âge d'or du shogunat Tokugawa et de la période Edo qui durera jusqu'en 1868. Naturellement, les familles les plus puissantes tentent d'obtenir les faveurs du nouveau Shogun – et c'est là que vous intervenez !"

Dans ce jeu de stratégie, les joueurs assument les rôles des anciens des clans de la ville d'Edo durant les premières années du shogunat Tokugawa.

Le but du jeu est d'accumuler des Points de Prestige, principalement en remplissant des missions. Il en existe une cinquantaine plus ou moins difficiles comme par exemple participer à des campagnes militaires en l'honneur du Shogun, voler les registres des Geishas pour faire chanter leurs clients, enlever la fille d'un dignitaire pour qu'il se plie à votre volonté, assassiner un membre trop influent de la puissante Église catholique… Prenez garde, la patrouille impériale veille et n'hésitera pas à arrêter vos agents… surtout si elle se laisse influencer par vos adversaires !


 "Il y a plusieurs façons d'atteindre votre but. Vous tenterez de remplir autant de missions que possible avec comme espoir que vos efforts soient remarqués par le Shogun.
Mais peut-être choisirez-vous une manière plus subtile d'accéder au pouvoir en cherchant à influencer le Shogun au cours d'une audience privée ?
Vous pourrez aussi démontrer votre supériorité face à vos rivaux en achetant des lots de produits de luxe aux marchands européens.
Mais peu importe la manière, vous devrez toujours veiller à faire les bons choix, car dans Yedo, c'est la gloire éternelle ou la honte …"

Concrètement, le tour se compose de 7 phases :

– Phase de préparation

– Phase d'enchères
(Pour essayer d'obtenir les cartes missions mais aussi des cartes actions ou des bonus)

– La phase événement
 

– La phase de programmation
(On place nos disciples sur les différents lieux de la ville)

– La phase de patrouille
(La patrouille impériale surveille les rues de la ville, et si l'on connait leur déplacement, les joueurs peuvent influer sur celui-ci.)

– La phase de commerce
(Si vous êtes au marché, vous pouvez échanger de l'argent et des armes, si vous êtes à la taverne alors vous pouvez échanger des geishas, des Mon, des Missions, des Actions et des Bonus avec les autres.)

– Phase d'actions
(Les disciples accomplissent une carte Mission ou utilisent le pouvoir du lieu où ils ont été placé précédemment.)

Voilà, sachant que la partie prend fin au bout de 11 tours (oui quand même!) sauf si quelqu'un remplit la mission qui consiste à tuer le Shogun (la partie s'arrête alors plus subitement, encore faut-il pouvoir le faire).
Vous l'avez compris, c'est du costaud, ne proposez pas ce jeu à votre petite nièce à couettes sauf si c'est une habituée du Trone de Fer (ou tout autre jeu long et difficile à priori inadaptée à une petite nièce à couettes).

Heureusement, ils sont gentils, ils ont prévu un mode facile où l'on enlève les cartes qui font trop peur. Oust les gros Samourais !

>> CLIC ! Et je vous laisse avec une vidéo anglaise "open the box" (ouvrons la boite en anglais, mais on ouvre la boite pareil dans toutes les langues hein) ça vous donnera une idée précise de ce que contient la dite box.

Laisser un commentaire