Veritas, des livres brulent

Veritas, des livres brulent

Il y a vraiment des jeux sur tout.

"Marre des nains, du steampunk ou de marchander du jambon ? Alors, sortez des sentiers battus avec Veritas." Voilà qui serait vendeur non ?

De quoi s'agit-il ? D'un jeu où les monastères brulent, où les livres s'éparpillent au vent et où la vérité, votre vérité pourrait bien disparaitre si vous ne faites rien.

Veritas (2013) est un jeu de James Ernest, Mike Selinker, illustré par James Ernest et édité par Cheapass Games

in lībra veritas
Votre objectif est de rester en vie pendant les heures sombres du Haut Moyen Age en France. Vous le resterez grâce à la copie de votre vérité dans les livres des moines copistes.

Veritas est un jeu de James Ernest & Mike Selinker à base de chance, de ruse et de stratégie. Mais c'est surtout un jeu où vous devrez convaincre vos voisins de se battre entre eux plus tôt que contre vous.

 

Comment ça se passe ?

Vous allez placer des jetons "copie de livres" dans les monastères, puis ramasser des piles de livres et les diffuser à travers la France.
Chaque tour, un monastère brûle et les livres présents dans le monastère brûlé « s'enfuient », ce qui signifie que les moines du monastère s'enfuient et qu'ils diffusent les livres dans tout le pays.

Après cette phase, les joueurs peuvent se déplacer, et comme les monastères disparaissent peu à peu, le voyage sur la carte devient plus rapide au fur à et à mesure que le jeu progresse.

Chaque joueur dont l'idéologie domine dans une région marque des points.
Par exemple, le Languedoc vaut 11, ce qui signifie qu'au départ on commence avec onze monastères dans cette région. Si trois d'entre eux sont brûlés, vous devez contrôler plus de la moitié des huit monastères restants (c'est-à-dire cinq monastères ou plus) pour pouvoir
marquer les points du Languedoc.
Si vous y arrivez, vous marquez 11 points.

Le premier joueur à marquer 100 points gagne, et devient la vérité dominante à la fin du Moyen-âge.

Traduttore, traditore. Ou pas.
La bonne nouvelle, c'est que sur l'onglet "Ressource" de la fiche de jeu, vous trouverez les règles traduites par l'infatigable monsieur Sathimon !

Laisser un commentaire