Tubyrinth les bons tuyaux

Un jeu pas si facile que ça à maîtriser, ce Tubyrinth qui est arrivé ce mois-ci dans vos boutiques (via Atalia) !

Vous aimez les jeux de puzzle façon Ubongo ? Alors vous devriez prêter attention à ce dernier né du danois Martin Nedergaard Andersen (sQuizz, Giraffometer, Bandido…).    

L’objectif ? Construire des pipelines le plus vite possible avec des tuiles « tuyau » aux formes particulières mises bout à bout.  

TUBYRINTH

Ça coule presque de source 

Chaque joueur prend un petit plateau personnel où l’on peut voir une arrivée d’eau et une sortie. Il va falloir rejoindre les deux en créant un long tuyau ininterrompu, mais gare, il y a des obstacles à éviter sur le terrain… sinon ça serait trop facile !

score-plateau Tubyrinth (4)

Les tuiles « tuyau » qui vous donneront du fil à retordre

 

La partie prend fin dès qu’un joueur atteint 25 points. Plus vous utilisez de tuiles « tuyau », et plus vous récoltez de points. Sauf que les tuiles en question ont des formes plus biscornues les unes que les autres. Vous ne pensiez pas qu’on allait vous mâcher le travail quand même ? D’autant que le sablier est là pour mettre la pression sur les plombiers amateurs que vous êtes.

Dès qu’un participant parvient à relier l’arrivée avec la sortie (le pipeline doit être ininterrompu et comporter minimum 5 tuiles), il s’écrie « ça coule de source ! » et retourne le sablier. Les autres n’ont plus que 30 secondes pour achever leur ouvrage.

Le joueur le plus rapide gagne 1 point par élément posé, le 2e joueur gagne 1 point par élément posé moins 1 point, le 3e joueur, 1 point par élément posé moins 2 points… Vous avez compris l’idée. Quant à ceux qui n’ont pas réussi à terminer leur pipeline, ils remportent un point pour chaque tuyau que le joueur le plus rapide n’a pas utilisé. Alors essayez d’être original dans vos tracés !
Grâce à ce système, même les plus lents marquent quelques points et ne se sentent pas trop délaissés par le jeu. Cela dit, disons-le clairement, les personnes pas très à l’aise pour visualiser des tracés dans l’espace auront peu de chance devant des ingénieurs des ponts et chaussées. Après, vous pouvez lisser les chances de chacun en adaptant les niveaux (un enfant jouant en mode débutant face à un adulte en mode expert par exemple). 

Attention, en cas d’erreur (votre pipeline passe sur un obstacle ? les tuyaux ne sont pas reliés comme il faut ?…), vous n’aurez pas de point. À la place vous récoltez même une pénalité (-1). Ouvrez l’oeil !

score-plateau Tubyrinth (5)

Les plateaux

 

Le jeu propose 41 plateaux double-face. Une fois que vous les avez tous essayés, vous pouvez jouer en corsant la difficulté : le mode expert vous demande par exemple d’utiliser 7 éléments obligatoirement. C’est-à-dire toutes vos tuiles, ça se corse ! Le jeu comprend aussi un mode solo. Vous pouvez battre vos propres chrono ou essayer de créer des pipelines avec 5, 6 ou 7 éléments obligatoires… Voilà qui vous fait un petit total 246 puzzles à résoudre. Une belle promesse de durée de vie.

score-plateau Tubyrinth (1)

Plateau de score et sablier

 

Jouable dès 6-8 ans et de 1 à 6 joueurs, ce Tubyrinth ravira les fans de Tetris et de plomberie…

 

La fiche de jeu 

Un jeu de Martin Nedergaard Andersen
Illustré par Oksana Dmitrienko
Edité par Lifestyle Boardgames Ltd
Distribué par ATALIA
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 11-2017
De 1 à 6 joueurs 
A partir de 8 ans 
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes 

 

 

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Timi
    Timi 15/11/2017
    Répondre

    Essayé ce week-end…c’est sympa mais c’est super dur au début!

    Je vous conseille de jouer en mode debutant au début (avec la possibilité de recouvrir les obstacles).

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 15/11/2017
    Répondre

    J’ai beaucoup aimé sur salon. Bon jeu dans la veine de on the dot, qui demande de l’entrainement.

Laisser un commentaire