UPThemonopolists

The Monopolists: Obsession, Fury, and the Scandal Behind the World’s Favorite Board Game.

Décidément ça bouge autour du Monopoly en ce moment !! On vous parlait du film, de la nouvelle version Game of throne et tout ça il y a pas longtemps. Et bien, un livre est paru la semaine dernière, écrit par une journaliste fan de jeux de société, Mary Pilon. Elle travaille au Wall Street Journal, et son livre s’appelle The Monopolists: Obsession, Fury, and the Scandal Behind the World’s Favorite Board Game. Et ça envoie.

Le livre retrace les origines du jeu, jusqu’en 1904, quand Elizabeth Magie avait breveté “The Landlord’s Game” (le jeu du proprio quoi). Chez Magie, il y avait deux modes de jeu. Une version « Monopole » qui récompensait le fait d’écraser les autres, et une version « anti-Monopole » qui au contraire mettait en avant les bénéfices du partage des richesses. La première version a traversé le pays en connaissant multiples variations, et quand Parker Brothers s’est emparé du jeu, il était devenu courant d’ignorer le second mode. Quand des années plus tard, Ralph Anspach a sorti L’Anti-Monopoly, il fut rapidement poursuivi pour contrefaçon. Ce sont les dossiers de Ralph Anspach qui ont servi de commencement au livre de Mary Pilon.

Pour elle, le Monopoly est une source d’inspiration évidente, parce que son gameplay et son histoire illustrent des aspects clés de l’histoire du capitalisme américain du XXe siècle, parlant directement des questions de la propriété, de l’utilisation équitable des idées, et du partage des richesses.

L’ironie du sort étant bien sûr que l’idée de base du jeu d’Elizabeth Magie était de démontrer l’intérêt des lois anti-Trust alors qu’aujourd’hui ce titre est devenu un véritable symbole du capitalisme. Ce livre, d’après LA Times « tisse avec lucidité une histoire à multiples facettes » qui englobe les questions féministes, sociales, politiques, économiques et juridiques, plusieurs personnalités hors normes, et la genèse de deux sociétés de jeux majeurs (Parker Bros et Milton Bradley, maintenant toutes deux appartiennent à Hasbro) en plus des questions sur le brevet, la marque, les droits d’auteur. Un livre qui mérite d’être lu par les joueurs, et les autres aussi… En tout cas, il a l’air mieux que le jeu. Espérons une traduction !

3 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 02/03/2015
    Répondre

    merci pour cette info interessante !

  2. Photo du profil de YeN
    YeN 15/03/2015
    Répondre

    Suite à l’article j’ai lu le livre (facilement trouvable en dématérialisé). Cette histoire ferait facilement un film. Même si je trouve le début un peu décousu il mérite d’être lu pour prendre conscience de son origine. Joué pendant près de Trente ans (droit publique) avant que l’entreprise des frères Parker récupère le bébé et mettent ce pseudo inventeur du jeu qui a juste profité de la situation comme modèle américain… Qui toute sa vie va clamer sa succès story…Encore aujourd’hui Hasbro l’utilise dans son ‘histoire’ du jeu…

    Le livre est aussi intéressant pour la réflexion qu’il apporte sur les droits d’auteur et de copyright.

Laisser un commentaire