The Mind marque les esprits

Avec Magic Maze (cf notre article publié ce matin sur la version Kids du jeu) la loi du silence est à la mode ! 

Imaginez un Hanabi ou un The Game où vous n’auriez pas le droit de parler. Oui, The Mind est un petit jeu de cartes coopératif qui semble s’être inspiré de ses vénérables aïeux, tout en poussant le concept et en particulier sa composante sociale plus loin, paradoxalement, en effaçant le droit à l’interaction. Intriguant, non ?

Réussite en silence

Vous voilà dans un jeu se pratiquant de 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans pour des durées de partie d’environ 20 minutes, édité par Nurnberger-Spielkarten-Verlag (qui était déjà responsable de The Game sélectionné au Spiel en 2015) et imaginé par Wolfgang Warsch. Ce petit jeu d’Outre-Rhin n’a pas fait beaucoup de vagues par ici, mais en Allemagne la boîte est déjà en rupture de stock.  

the mind jeu de societe

 

Concrètement, on va jouer un nombre de tours qui dépendra du nombre de participants (par exemple à deux joueurs, c’est 12 tours). Au début, tout le monde reçoit une carte de la pioche, numérotée de 1 à 100. Il s’agira ensuite pour les joueurs de poser toutes les cartes (face visible) dans l’ordre croissant.

Pour ce faire, il n’y a pas d’ordre du tour. Les joueurs jouent quand ils pensent que c’est leur moment de jouer. Vous pensez avoir la bonne carte, vous la posez.
Une fois ceci fait, les cartes retournent dans le tas, qui est de nouveau mélangé, et on distribue derechef des cartes mais cette fois, deux par joueur. Vous l’avez compris, au troisième tour, ça sera trois cartes, etc. 

Le twist, c’est que l’on n’a vraiment pas le droit de partager la moindre petite information à propos de nos cartes. Rien. Nada. Pas un mot, pas un geste, pas de convention, pas de clin d’oeil. Il faudra vous synchroniser mentalement, aligner vos esprits sur le même plan cosmique. Tout se base sur votre capacité de perception, votre intuition, la façon dont vous allez sentir le rythme auquel les autres jouent leurs cartes. Bien sûr, au départ c’est plutôt simple, avec une carte ou deux en main, mais plus la partie avance, plus le numéro d’équilibriste collectif s’accentue.
En cas d’erreur, si un joueur pose une carte alors qu’un autre en avait une plus basse, on s’arrête. Toutes les cartes inférieures sont défaussées, et l’équipe perd une vie. Bon, un point de vie si vous préférez. Vous commencez avec un nombre de vies égal au nombre de joueurs, et vous pouvez gagner des vies supplémentaires comme récompense en complétant les niveaux 3, 6 et 9.

Puis, on souffle un coup, tout le monde se resynchronise, et la partie continue. 

the mind jeu de societe materiel

Pour vous aider un peu, il y a les jetons « étoile » (ou shuriken si vous êtes d’humeur plus martiale). Au début, vous en possédez un seul, mais si vous complétez les niveaux 2, 5 et 8, vous en gagnerez de nouveau. Comment s’en servir ? Si tout le monde est d’accord pour utiliser un jeton étoile, vous le défaussez et chacun pose sa carte la plus basse (face visible). Cela permet en quelque sorte de voir où tout le monde en est, de resynchroniser les montres, tout en retirant des cartes du jeu. 

Et voilà.

Simple… Mais très innovant finalement. On pense à The Game, mais on sent qu’on a passé un nouveau cap. (La prochaine fois on joue les yeux fermés ?). Le design est un peu plus agréable à l’oeil aussi. Depuis qu’Eric Martin a écrit « Jouer à ce jeu donne l’impression de participer à un tour de magie sans le savoir » tout le monde veut l’essayer. À quand la version française ?

 

La fiche de jeu  

Un jeu de Wolfgang Warsch
Illustré par OIiver Freudenreich
Edité par Nürnberger-Spielkarten-VerlagWhite Goblin G
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : Février 2018
De 2 à 4 joueurs 
A partir de 8 ans 
Durée moyenne d’une partie : 15 minutes 
Durée d’une partie entre 10 et 20 minutes 

 

 

 

5 Commentaires

  1. Antoine Bauza 20/03/2018
    Répondre

    Un grand jeu !

  2. macnulty 20/03/2018
    Répondre

    la version française sera faite par Oya

  3. Photo du profil de Sgt Pépère
    Sgt Pépère 20/03/2018
    Répondre

    Ca a l’air sympa. Et en solo, on fait comment ? 😉

  4. Liou 21/03/2018
    Répondre

    ^^ J’avoue que j’ai lu les règles et que j’ai déjà fait plusieurs parties en utilisant les cartes de The Game 😛 Le jeu est excellent et marche miraculeusement, on ne sait pas exactement comment ^^

Laisser un commentaire