The Masters’ Trials: Wrath of Magmaroth, le nouveau Dice City

Dice City, cela vous dit quelque chose ? C’est un jeu de dice building de Vangelis Bagiartakis (clic test, clic Ludochrono). The Masters’ Trials: Wrath of Magmaroth est la nouvelle création de cet auteur, accompagné cette fois de Anastasios Grigoriadis. Ce jeu reprend le principe du dice building, mais cette fois dans un jeu coopératif jouable jusqu’à quatre, et même en solo.

 

jeu de societe dice city

 

Pitch building

La légende raconte qu’en période de graves dangers, les maître des ordres élémentaires abandonnent leurs retraites ancestrales et unissent leur force pour rétablir la paix dans le monde.

Justement, ça tome bien, le vengeur de Magmaroth s’est réveillé de sa gangue volcanique et veut détruire le monde. Et qui est-ce qu’on appelle ? Vous comme toujours !

Le but du jeu est de renvoyer Magmaroth dans son antre de feu avant que le temps ne se soit écoulé…

The_masters_of_trial_wraith_of_magmaroth_Jeux_de_societe_ludovox.jps (4)

 

Comment ça roule ?

On dispose le plateau du grand méchant Magmaroth, ainsi que le nombre de sceaux qu’il faudra briser pour l’attaquer.

Chaque joueur joue un personnage qui est concrétisé via 3 plateaux personnels qui s’assemblent représentant leur classe, leur ordre et leur arme. Comme dans Dice city nous allons utiliser nos dés, les placer sur nos plateaux, pour réaliser des actions. Les résultats des dés nous indiquent tout simplement où les placer dans les plateaux et quelles actions réaliser. En effet chaque ligne correspond à une couleur de dés et chaque colonne correspond à un numéro, ainsi chaque dé (avec sa valeur et sa couleur) indique une case particulière avec une action spécifique. 

 

The_masters_of_trial_wraith_of_magmaroth_Jeux_de_societe_ludovox.jps (2)

 

Chaque tour de jeu, nous allons enrichir nos plateaux en acquérant des cartes (en dépensant du mana). Ces cartes se placent sur les cases du plateau et modifient donc nos actions possibles, un peu comme si l’on modifiait les faces d’un dé. Chaque joueur a son propre marché de cartes (cela dépend du choix des joueurs sur les plateaux de départ).

 

The_masters_of_trial_wraith_of_magmaroth_Jeux_de_societe_ludovox.jps (3)

Un tour de jeu se déroule de la manière suivante : tout d’abord on pioche une nouvelle carte « lieu » qui va révéler le nombre de minions qu’il va falloir combattre ensemble.

Ensuite, nous lançons nos dés et appliquons les effets des cases correspondantes. On peut toujours comme dans Dice city dépenser un dé et ne pas utiliser son effet dans le but de déplacer un autre dé d’une case vers la gauche ou vers la droite, que cela soit sur notre plateau ou celui d’un autre joueur. Nous pouvons aussi dépenser un dé pour nous soigner d’un dégât (on enlève un jeton « inactif » sur une case).

Nous pouvons aussi dépenser notre mana pour réaliser des actions, comme faire un dégât, assommer un minion ou se soigner.

Enfin, nous pouvons acquérir de nouveaux sorts ou armes parmi une rivière de 4 cartes pour rendre notre plateau plus efficients.

 

C’est au tour du mal de frapper !

Dans la phase minion, ceux-ci attaquent tous les joueurs et leur infligent un nombre de dommages égal au nombre de minions présents, et à leur niveau de force. Les joueurs placent des jetons « inactifs » sur leur plateau, les empêchant de jouer certaines actions. Si jamais un joueur complète une ligne avec ces jetons « inactif », c’est le game over immédiat. La partie se termine (et mal) si Magmaroth n’est pas transformé en poussière avant le 9e tour.

 

The_masters_of_trial_wraith_of_magmaroth_Jeux_de_societe_ludovox.jps (2)

 

Le jeu semble proposer pas mal de rejouabilité avec le choix de ces 3 plateaux de départ qui sont tous différents ainsi qu’une difficulté paramétrable. The master trials : wraith of Magmaroth sort en novembre et devrait être disponible à Essen en précommande. À la Rédac on a bien aimé Dice city qui n’est pas exempt de défauts, mais qui propose un dice crafting avec beaucoup plus de contrôle qu’un Dice forge par exemple.

 

The Masters’ Trials: Wrath of Magmaroth

Un jeu de Anastasios GrigoriadisVangelis Bagiartakis
Illustré par Gong Studios
Edité par Alderac Entertainment GroupArtipia Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 10-2017
De 1 à 4 joueurs 
A partir de 14 ans 
Durée d’une partie entre 60 et 90 minutes 

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Zuton
    Zuton 18/09/2017
    Répondre

    Ce jeu est dans la longue liste de ceux qui me tentent…

Laisser un commentaire